ALGER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alger depuis l'indépendance

Après l'indépendance, la ville se transforme rapidement avec l'arrivée massive d'une population rurale, qui se fixe dans la Casbah, et dans la périphérie de la capitale. Mais les quartiers principaux gardent leur physionomie d'origine. Bab-el-Oued reste un quartier très populaire ; les habitants de la ville s'y rendent pour effectuer leurs achats auprès des innombrables petits commerçants. C'est là qu'eut lieu, en octobre 1988, la première manifestation des islamistes dans le pays ; les émeutes, fortement réprimées par l'armée, firent de nombreuses victimes.

Le Mémorial des Martyrs (Makkam Ech Chaid) est aujourd'hui le monument le plus visible d'Alger. Dédié aux victimes de la guerre d'indépendance, cette immense arche, haute de 92 mètres, fut réalisée en 1982 par des Canadiens, à l'emplacement d'un vieux fort militaire au sud du quartier du Hamma. Sa construction entrait dans un plan intégré d'embellissement de la ville, incluant notamment la création de grands centres commerciaux et de spectacles autour des quartiers populaires, Diar es Saada et Diar el Mahçoul (cités construites par Fernand Pouillon dans les années 1950).

Ce que représente Alger dans la vie économique de l'Algérie, on le mesure avec précision en évoquant son port, où transitent les marchandises en provenance de l'Europe, à destination de l'intérieur du pays. Un plan de développement et de modernisation du port s'étalant jusqu'à 2015 est actuellement mis en œuvre. Alger est le centre de commandement de l'Algérie commerciale et le siège des sociétés industrielles et financières les plus importantes. Elle est la première place pour l'agroalimentaire, le commerce des céréales, des primeurs, des cuirs et des peaux, des tissus, des bois... Capitale, Alger l'est par sa population, dont la croissance a été spectaculaire. En comptant Mustapha, ancien faubourg rattaché à la ville mère en 1924, on y dénombre 61 552 habitants en 1876 et 315 210 en 1950. Les communes adjacentes, Birmandreis, Bouzarea, El-Biar, Hussein Dey, Kouba, Mais [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ALGER  » est également traité dans :

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA, 
  • Pierre VERMEREN
  •  • 42 226 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Démocratie et islamisme, la course de vitesse »  : […] Un an avant la chute du Mur de Berlin, l'Algérie est confrontée, en octobre 1988, à l'effondrement du système du parti unique qui, avec l'armée, encadrait de manière autoritaire l'ensemble de la société. Commence alors une course de vitesse pour savoir qui, d'un « pôle démocrate » ou d'un « pôle islamiste », peut se substituer au vide laissé par le FLN. Cette bataille se déroule au moment où le Ma […] Lire la suite

LA BATAILLE D'ALGER, film de Gillo Pontecorvo

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 1 016 mots

Dans le chapitre « Une reconstitution réaliste »  : […] La Bataille d'Alger est adaptée du livre de Yacef Saadi, co-producteur du film et interprète de son propre rôle de commandant du F.L.N. Ce film ne comporte aucune image d'archives, mais se réfère à des faits authentiques. En novembre 1954, les différentes tendances du nationalisme algérien déclenchent une insurrection armée contre la France colonisatrice de l'Algérie depuis 1830. Elle touche deu […] Lire la suite

CORSAIRES

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 1 142 mots

Dans le chapitre « Le phénomène de la course »  : […] La course est une arme de faibles, créant une « forme supplétive » de la grande guerre d'escadre, de type « inférieur », à la fois indispensable et gênante pour l'État qui l'avoue ou la tolère. À la différence de la piraterie, elle est affaire collective, menée pour l'essentiel par des villes-États plus ou moins autonomes. Elle crée de véritables villes neuves, comme La Valette, reconstruite en 15 […] Lire la suite

LOGEMENTS COLLECTIFS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 811 mots

1947-1952 Unité d'habitation, Marseille, Le Corbusier (1887-1965). Grâce à l'appui du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, Le Corbusier peut, pour la première fois, mettre à l'épreuve son projet de « Cité radieuse » imaginé avant-guerre. Ce bâtiment, posé sur pilotis, accueille environ 400 logements de 23 types différents, desservis à chaque étage par une rue intérieure, ainsi que de […] Lire la suite

MITIDJA

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 215 mots

Vaste plaine sublittorale de 1 300 kilomètres carrés, plus ouverte à l'est, la Mitidja est bordée au nord par les basses collines du Sahel, plus basses encore à l'est d'Alger, et limitée au sud par la haute chaîne du Tell, véritable barrière naturelle enneigée une partie de l'année et franchie seulement par des gorges profondes (oued Djer, oued Chiffa, oued Isser). Bien arrosée (700 à 800 mm par a […] Lire la suite

POUILLON FERNAND (1912-1986)

  • Écrit par 
  • Roger-Henri GUERRAND
  •  • 1 080 mots

Au début de 1961 éclatait brusquement le plus grand scandale immobilier de l'après-guerre, celui du Comptoir national du logement ; au centre de l'affaire, son architecte en chef Fernand Pouillon, encore ignoré du public. Il ne le restera pas longtemps car son comportement fait très vite de lui le héros rêvé des médias : arrêté, transporté dans une clinique en raison de son état de santé, Pouillon […] Lire la suite

ALGER PRISE D' (1830)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 186 mots

Le 5 juillet 1830, le dey d'Alger capitulait devant l'intervention militaire française, décidée par le roi Charles X à la suite d'une complexe histoire de créances dues par la France. La décision de transformer cette victoire militaire en point de départ d'une phase de colonisation ne fut pas immédiate. L'ancienne régence d'Alger prit, en 1834, le nom de « Possessions françaises dans le nord de l' […] Lire la suite

SIMOUNET ROLAND (1927-1996)

  • Écrit par 
  • Pierre GRANVEAUD
  •  • 1 075 mots

L'architecte Roland Simounet est né en 1927 à Guyotville, en Algérie, où il a vécu, étudié et construit avant d'exercer en France. C'est de son pays natal, de son climat, de sa beauté et de sa pauvreté qu'il a extrait l'essentiel de son art. Roland Simounet commence des études d'architecture à Alger ; il les poursuivra à Paris, à l'école des Beaux-Arts, sans jamais les terminer. Revenu à Alger, il […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 juillet 2021 Algérie – Maroc. Rappel de l'ambassadeur algérien à Rabat.

Alger soutient les indépendantistes sahraouis en lutte contre le régime marocain.  […] Lire la suite

1er-10 juin 2021 Mali – France. Annonce de la fin de l'opération Barkhane.

Alger avec les groupes rebelles du nord du pays. Il nomme Premier ministre le président du comité stratégique du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), Choguel Kokalla Maïga. Le M5-RFP avait initié la mobilisation populaire qui a abouti au renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta en août 2020. Le 10, estimant que […] Lire la suite

2-21 mai 2021 Algérie. Intensification de la répression du Hirak.

Alger. Des centaines de personnes sont arrêtées, notamment des journalistes. Il en est de même le 21. […] Lire la suite

8-10 avril 2021 Algérie – France. Tension diplomatique entre Alger et Paris.

Alger, François Gouyette, avec des dirigeants de l’opposition, l’encourageant « à prendre les mesures nécessaires pour corriger la situation ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Benjamin STORA, « ALGER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/alger/