ADÉNOVIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Infections humaines

Les infections seraient asymptomatiques dans près de la moitié des cas. Vu le grand nombre de sérotypes et vu l'absence d'immunité croisée, les infections à adénovirus sont fréquentes et peuvent être acquises tout au long de la vie.

Vu l'affinité des adénovirus pour de nombreux tissus ou organes, leur pouvoir pathogène est très étendu et on note des liens plus fréquents entre certains sérotypes et certains tableaux cliniques (tableau).

Infections associées aux adénovirus

Infections associées aux adénovirus

Tableau

Infections associées aux adénovirus. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chez les sujets immunocompétents

Des atteintes respiratoires sont observées, généralement fébriles et modérées à type d'angine, de rhinopharyngite, voire de tableaux associant rhinite et conjonctivite ou des aspects pseudo-coquelucheux. Les adénovirus seraient responsables de 1 à 3 p. 100 des pneumopathies de l'enfant, le plus souvent avant cinq ans, qui se présentent avec une fièvre élevée, une dyspnée, pouvant nécessiter une hospitalisation.

Des atteintes oculaires peuvent être associées à des infections des voies aériennes ou apparaître sous forme de banales conjonctivites congestives, mais elles peuvent prendre un aspect spectaculaire plus sévère de kératoconjonctivites épidémiques. Celles-ci peuvent être consécutives à des bains en piscine ou à une transmission nosocomiale contractée lors de consultations d'ophtalmologie.

Des affections du tractus intestinal accompagnent souvent d'autres localisations dominantes et sont plus rarement prépondérantes dans le tableau clinique. Certains adénovirus difficilement cultivables (dits fastidious par les Anglo-Saxons) appartenant aux sérotypes 40 et 41, découverts en 1970, possèdent une véritable spécificité « entérique ». La diarrhée est le symptôme le plus constant, durant de 3 à 11 jours, accompagnée d'une élévation de la température et d'une déshydratation généralement modérées, avec un bon pronostic. Ces infections sont chez les enfants associées à une intolérance aux glucides et au gluten.

Il est possible que des pathologies pratiquement insoupçonnées à ce jour soient imputables aux a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur d'État ès sciences, professeur des Universités en bactériologie, virologie, hygiène

Classification


Autres références

«  ADÉNOVIRUS  » est également traité dans :

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la conjonctive »  : […] Les maladies de la conjonctive sont très fréquentes. Il s'agit surtout des conjonctivites , qui sont dues à l'infection, aux phénomènes allergiques ou à une irritation physique ou chimique. Les symptômes d'une conjonctivite sont la congestion (l'œil est rouge), le larmoiement (avec parfois photophobie), les sécrétions plus ou moins purulentes, avec yeux collés le matin, enfin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_6873

THÉRAPEUTIQUE - Thérapie génique

  • Écrit par 
  • Olivier DANOS
  •  • 3 975 mots

Dans le chapitre «  Vecteurs adénoviraux »  : […] Les vecteurs adénoviraux ont fortement retenu l'attention pour le développement de thérapies géniques, étant donné leur efficacité et leur mode de préparation simple et adaptable à l'échelle industrielle. Cependant, les études chez l'animal et les essais cliniques réalisés ont révélé des limitations et un sérieux problème de toxicité qui ont conduit à reconsidérer la technologie. Les adénovirus so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-therapie-genique/#i_6873

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « ADN bicaténaire »  : […] Il existe une grande variété de virus à ADN bicaténaires, aussi bien chez les animaux que chez les bactéries. Il n'en existe par contre qu'un seul groupe dans le cas des végétaux. Chez les procaryotes , les virus à ADN à deux brins sont essentiellement représentés par les bactériophages à queue. On désigne sous ce nom la partie tubulaire de la particule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_6873

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus/#i_6873

Voir aussi

Pour citer l’article

François DENIS, « ADÉNOVIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenovirus/