ADÉNOVIRUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mode de transmission

Les adénovirus sont très résistants dans le milieu extérieur, de ce fait, ils survivent plusieurs jours, voire semaines, sur les surfaces inertes et notamment dans les eaux, ce qui explique qu'en plus de transmissions directes d'individu à individu (gouttelettes respiratoires, mains sales, contact), ces virus peuvent être transmis indirectement par l'intermédiaire de matériel souillé, des eaux (le virus peut être trouvé dans 60 à 80 p. 100 des eaux d'égout ou de mer), voire des aliments.

La porte d'entrée est essentiellement nasopharyngée avec comme site principal de réplication l'épithélium respiratoire, mais le virus peut aussi pénétrer par l'épithélium conjonctival ou encore utiliser la voie digestive dans le cas des souches entériques transmises sur le mode fécal-oral.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur d'État ès sciences, professeur des Universités en bactériologie, virologie, hygiène

Classification

Autres références

«  ADÉNOVIRUS  » est également traité dans :

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la conjonctive »  : […] Les maladies de la conjonctive sont très fréquentes. Il s'agit surtout des conjonctivites , qui sont dues à l'infection, aux phénomènes allergiques ou à une irritation physique ou chimique. Les symptômes d'une conjonctivite sont la congestion (l'œil est rouge), le larmoiement (avec parfois photophobie), les sécrétions plus ou moins purulentes, avec yeux collés le matin, enfin la sensation de cuiss […] Lire la suite

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « ADN bicaténaire »  : […] Il existe une grande variété de virus à ADN bicaténaires, aussi bien chez les animaux que chez les bactéries. Il n'en existe par contre qu'un seul groupe dans le cas des végétaux. Chez les procaryotes , les virus à ADN à deux brins sont essentiellement représentés par les bactériophages à queue. On désigne sous ce nom la partie tubulaire de la particule virale qui se fixe sur des sites spécifique […] Lire la suite

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 306 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

François DENIS, « ADÉNOVIRUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/adenovirus/