ADDERLEY JULIAN dit CANNONBALL (1928-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Julian Edwin Cannonball Adderley

Julian Edwin Cannonball Adderley
Crédits : Bill Spilka / Archive Photos

photographie

John Coltrane, Cannonball Adderley, Miles Davis et Bill Evans

John Coltrane, Cannonball Adderley, Miles Davis et Bill Evans
Crédits : F. Driggs Collection/ Getty

photographie


Né à Tampa (Floride) le 15 septembre 1928, le saxophoniste et compositeur de jazz américain Julian Adderley est issu d'une famille de musiciens.

Julian Edwin Cannonball Adderley

Julian Edwin Cannonball Adderley

photographie

Le saxophoniste et compositeur américain de jazz Julian Edwin Cannonball Adderley (1928-1975). 

Crédits : Bill Spilka / Archive Photos

Afficher

Par admiration pour Lester Young, il étudie différents instruments à vent : clarinette, flûte, trompette, et choisit enfin le saxophone alto. Dès l'âge de vingt ans, en 1948, il enseigne à la Dillard High School de Fort Lauderdale (Floride) avant de faire son service militaire en 1950.

C'est là qu'il rencontre Junior Mance (piano) et Curtis Fuller (trombone), avec lesquels il jouera souvent en compagnie de son frère Nat Adderley.

À New York, en 1955, toujours avec Nat, il dirige une petite formation. Ses brèves apparitions en jam sessions au Café Bohemia suffisent à l'imposer. Déjà la critique en parle comme du « New Bird » (« The Bird » étant le surnom donné à Charlie Parker). En 1957, il entre, au côté de John Coltrane, dans l'orchestre de Miles Davis. C'est là que son style va vraiment se personnaliser. Il participe en 1959 à l'enregistrement de Kind of Blue. En septembre de la même année, il quitte Miles Davis, et, après une tournée avec George Shearing, il constitue un quintette – qui, du reste, se transforme assez vite en sextette –dans lequel on trouve Bobby Timmons, Sam Jones, Louis Hayes et Nat... « Cannonball », après sa réussite aux États-Unis, remporte un grand succès en Europe où il vient à plusieurs reprises (en 1960, 1961, 1962, 1963 et 1966). Il meurt à Gary (Indiana) le 8 août 1975.

Malgré l'influence de Charlie Parker et celles de Willie Smith et de Tab Smith, Cannonball Adderley a su affirmer son propre style. Apparu en pleine période bop, il trouve son public assez rapidement. Son métier est sûr, son sens des affaires aussi, ce qui lui permet d'enregistrer énormément. Chef d'orchestre dynamique, il sait s'entourer de bons musiciens et cherche toujours à les exalter pour qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes.

Ses exécutions sont faciles, mais directes, sincères et lyriques. La musique très expressive de Cannonball est en effet le reflet de sa personnalité : joie de vivre, sincérité et puissance.

Si Cannonball a été un grand technicien, son influence ne sera pas prédominante. Il fait partie des nombreux successeurs de Charlie Parker, et s'inscrit dans ce courant. Sa formation a été en effet, entre 1958 et 1965, pendant toute la période du soul jazz, un des orchestres les plus prisés par les amateurs de jazz.

John Coltrane, Cannonball Adderley, Miles Davis et Bill Evans

John Coltrane, Cannonball Adderley, Miles Davis et Bill Evans

photographie

Rencontre au sommet le 26 mai 1958 dans les studios Columbia de la 30e Rue de New York: John Coltrane, Cannonball Adderley, Miles Davis et Bill Evans (de gauche à droite) participent à l'enregistrement d'un album du sextette de Miles Davis (comprenant alors aussi Paul Chambers et Jimmy Cobb)... 

Crédits : F. Driggs Collection/ Getty

Afficher

—  Danièle MOLKO

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ADDERLEY JULIAN dit CANNONBALL (1928-1975)  » est également traité dans :

ADDERLEY NAT (1931-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 206 mots

Cornettiste et compositeur américain de jazz. Nathaniel Adderley est le frère cadet du saxophoniste Julian « Cannonball » Adderley. De 1951 à 1953, il joue dans une fanfare de l'armée américaine, le 36th Army Band, dont son frère sera le leader, puis, de 1954 à 1955, dans le grand orchestre de Lionel Hampton, avant d'intégrer en 1956 l'éphémère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nat-adderley/#i_99472

Bimini, ADDERLEY ("Cannonball")

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 432 mots

Après des débuts en Floride dans un orchestre de lycéens qu'il dirige, le saxophoniste Julian Edwin «Cannonball» Adderley (1928-1975) arrive à New York en 1955. Cette même année, lors d'une jam-session dans l'orchestre d'Oscar Pettiford, il se montre si convaincant – on voit en lui le nouveau Charlie Parker, qui vient de mourir – que Pettiford l'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bimini-adderley-cannonball/#i_99472

DAVIS MILES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 006 mots

25 mai 1926 Miles Dewey Davis, III naît à Alton (Illinois), dans une famille noire, mélomane et bourgeoise. Septembre 1944 Miles Davis s'installe à New York, officiellement pour préparer son entrée à la Juilliard School of Music, en réalité pour rencontrer Charlie Parker. 1945-1948 Miles Davis fait la connaissance de Dizzy Gillespie et de Max Roach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/davis-reperes-chronologiques/#i_99472

ZAWINUL JOSEF JOE (1932-2007)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 134 mots

Né au confluent des multiples cultures qui irriguent l'Europe centrale, Josef Zawinul fait partie de ces musiciens qui refusent les frontières, qu'elles soient esthétiques ou instrumentales. Il a exercé une influence décisive sur l'évolution des couleurs sonores de notre temps en réalisant une délicate alchimie qui mêle jazz et musiques traditionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-joe-zawinul/#i_99472

Pour citer l’article

Danièle MOLKO, « ADDERLEY JULIAN dit CANNONBALL (1928-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adderley-cannonball/