2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, film de Stanley Kubrick

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un film expérimental à très gros budget

La forme du film – un enchaînement de sections presque autonomes où les personnages se renouvellent –, les nombreuses ellipses ou phénomènes visuels et sonores non expliqués, la séquence presque abstraite du « voyage au-delà de l'infini » ; tout manifeste le désir du réalisateur de réinventer un cinéma pur où musique, formes visuelles, mouvements, proposent des associations sans les expliquer, mettant le spectateur dans la même situation que ses personnages – singes ou humains – face à l'inconnu.

Le film est plus ancré dans son époque qu'il n'y paraît : obsession paranoïaque de la surveillance (les Russes et les Américains – puisque l'œuvre postule un monde toujours bipolarisé – continuent d'avoir des relations polies et suspicieuses), division du territoire spatial en deux zones d'influence, goût d'un cinéma froid et laconique. Par ailleurs, le voyage de Dave vers Jupiter reflète l'attrait des années 1960 pour les morceaux de bravoure op art. De même, la lenteur rituelle de certaines actions accomplies en silence est typique du cinéma de l'époque, comme le début d'Il était une fois dans l'Ouest (Once upon a Time in West, 1968), de Sergio Leone.

Le monolithe noir est le seul « personnage » qui unit les quatre parties du film : or, semblable à un miroir opaque qui absorbe la lumière et ne renvoie rien, ce monolithe est muet, inexpliqué. À l'autre extrême, dans la partie la plus classiquement dramatique du film, à bord du Discovery, c'est un ordinateur programmé pour exprimer des émotions qui invoque sa peur et nous touche de manière déchirante lorsqu'il supplie Dave de ne pas le déconnecter. A contrario, les personnages humains du film sont volontairement inexpressifs, lisses, fades : on les voit manger, dormir, dotés d'une famille, et une scène évoque même le problème des « besoins naturels » en apesanteur. Seule, la sexualité est éludée et les personnages féminins très épisodiques.

Pour la première fois, une musique classique, la valse du Beau Danube bleu, se trouva [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : écrivain, compositeur, réalisateur, maître de conférences émérite à l'université de Paris-III

Classification

Autres références

«  2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, Stanley Kubrick  » est également traité dans :

2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE (S. Kubrick)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 217 mots
  •  • 1 média

Le cinéma de science-fiction a beaucoup perdu de sa vigueur et de sa vitalité, lorsque Stanley Kubrick (1928-1999) se lance dans l'aventure de 2001 : a Space Odyssey, dont le succès va redonner au genre une nouvelle vie pour plusieurs décennies. Selon Jacques Goimard, il s'agit du «  […] Lire la suite

MUSIQUE ET CINÉMA, LE MARIAGE DU SIÈCLE ? (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 092 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Bernard Herrmann, Michel Legrand, Nino Rota... »  : […] Le visiteur baigne d’emblée dans la musique, tandis qu’une disposition technique astucieuse et intelligente évite la cacophonie ou la bousculade : on regarde les notes écrites, les extraits de films, les portraits, les génériques évocateurs et, quand un lieu d’écoute se libère, on s’y installe ; rien que pour soi, les compositeurs de musique de films y murmurent des confidences, se laissent surpr […] Lire la suite

PARLANT (CINÉMA) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 3 247 mots

1899 États-Unis. Th e Astor Tramp , « picture song » de Thomas Edison. Bande filmée destinée à être accompagnée d'une chanson chantée en salle (derrière l'écran) par des artistes invités. 1900 France. Présentation par Clément Maurice du Phono-Cinéma-Théâtre à l’'Exposition universelle. Au programme, une scène d' Ham l et interprétée par Sarah Bernhardt, une autre de Cyrano de Bergerac avec C […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel CHION, « 2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE, film de Stanley Kubrick », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/2001-l-odyssee-de-l-espace/