Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE (S. Kubrick)

<it>2001, l'Odyssée de l'espace</it>, S. Kubrick

2001, l'Odyssée de l'espace, S. Kubrick

Le cinéma de science-fiction a beaucoup perdu de sa vigueur et de sa vitalité, lorsque Stanley Kubrick (1928-1999) se lance dans l'aventure de 2001 : a Space Odyssey, dont le succès va redonner au genre une nouvelle vie pour plusieurs décennies. Selon Jacques Goimard, il s'agit du « premier film depuis Intolérance qui soit à la fois, une superproduction et un film expérimental ». S'il recourt aux techniques les plus modernes, ce n'est pas par les effets spéciaux qu'il convainc, même si les maquettes des vaisseaux spatiaux fascinent. C'est un nouvel esprit qui marque le film, avec des êtres prosaïques confrontés à la fois à la splendeur et à l'immensité du cosmos et aux pièges de la technique. La science-fiction cinématographique, appuyée par le récit original et la collaboration de l'écrivain et astronome, Arthur C. Clarke, passe de la spéculation à court terme à une réflexion métaphysique sur l'humanité et son devenir : « J'ai voulu que le film soit une expérience intensément subjective qui atteigne le spectateur à un niveau profond de conscience, juste comme la musique », explique Kubrick. Ce « documentaire magique » est devenu un repère incontournable du cinéma mondial.

— Joël MAGNY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : critique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux Cahiers du cinéma

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

<it>2001, l'Odyssée de l'espace</it>, S. Kubrick

2001, l'Odyssée de l'espace, S. Kubrick

Voir aussi