Histoire de l'électronique


CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Frédéric PÉTROT, 
  • Franck WAJSBÜRT
  •  • 9 015 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Histoire des circuits intégrés »  : […] Quelques faits marquants de l'évolution des circuits intégrés depuis leur création permettent d'illustrer la vitalité de ce secteur ainsi que l'importance croissante prise par les applications à base de circuits intégrés dans la vie quotidienne.Le premier circuit intégré, constitué de deux transistors bipolaires, a été développé au sein de la société Fairchild Semiconductor en 1958 par l'Américain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circuits-integres/4-histoire-des-circuits-integres/

DIODE ET TRIODE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 190 mots

En 1904, s'appuyant sur les travaux de Thomas Edison et Joseph J. Thompson, l'Anglais John Ambrose Fleming dépose un brevet pour la diode, un dispositif qui permet de contrôler un flux d'électrons envoyé depuis une cathode vers une anode dans un tube à vide. À partir de 1906, le principe est amélioré par l'Américain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diode-et-triode/#i_0

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 402 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Évolution des concepts »  : […] Les équipements électroniques utilisent les propriétés de l'électron : sa charge électrique, les champs électromagnétiques que créent ses mouvements, et plus récemment son spin. Toutefois, le terme « électronique » est réservé en pratique aux applications où l'on contrôle le comportement des électrons de façon relativement sophistiquée, par opposition aux équipements « électriq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-electronique/1-evolution-des-concepts/

INVENTION DE LA CARTE À PUCE

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 203 mots

La carte à puce offre l'exemple d'une réussite continue, depuis l'invention et le dépôt des premiers brevets par le Français Roland Moreno (1945-2012) en 1974 (parallèlement, des brevets étaient pris par M. Hugon dans un département de Bull). Il s'agit, initialement, d'un petit circuit mémoire intégré dans une carte au format standard des cartes de crédit. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-a-puce/#i_0

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 717 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre «  Trois moteurs : le transistor, le circuit intégré et le microprocesseur »  : […] L'idée d'interrupteur (relais électrique) solide commandé par une tension électrique appliquée remonte au début du xxe siècle, avec des brevets décrivant correctement le fonctionnement du transistor à effet de champ dès 1923 (fig. 1a). Cet effet « transistor », c'est-à-dire le contrôle d'un courant à travers un morceau de matériau semiconducteur par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/1-trois-moteurs-le-transistor-le-circuit-integre-et-le-microprocesseur/

MISE AU POINT DU TRANSISTOR

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 142 mots

Le 23 décembre 1947, dans les laboratoires de la compagnie Bell Telephone, John Bardeen et Walter Brattain réussissent à faire fonctionner la première vanne électronique en utilisant trois cristaux de germanium. Ils l'appellent transfer resistor (résistance à transfert), ce qui sera abrégé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mise-au-point-du-transistor/#i_0

MOORE LOI DE

  • Écrit par 
  • Christophe LÉCUYER
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

La loi de Moore est un ensemble de conjectures et d’énoncés sur la complexité des circuits intégrés, qui a été formulé par Gordon Earle Moore, chimiste et entrepreneur américain. Moore est aussi connu pour avoir cofondé deux sociétés de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-moore/#i_0

NAISSANCE DE LA TÉLÉVISION

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 319 mots
  •  • 1 média

En mars 1925, à la Royal Institution de Londres, l'Écossais John Logie Baird (1888-1946) fait la première démonstration publique d'un système de télévision permettant la transmission à distance d'images animées d'une définition de 30 lignes. L'exploration de l'image à émettre ainsi que sa restitution à l'arrivée sont effectuées par un système mécanique (breveté par l'Allemand Paul Nipkow en 1883) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-la-television/#i_0

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 340 mots

S'appuyant sur les travaux du Britannique William Crookes (1832-1919), qui inventa le tube à rayons cathodiques, le physicien allemand Karl Ferdinand Braun (1850-1918) conçoit en 1897 un montage qui lui permet de rendre visible la forme d'un signal électrique. dans un tube à vide, Braun dispose une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscilloscope-cathodique/#i_0

PREMIERS BREVETS DE CIRCUITS INTÉGRÉS

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 292 mots

À partir du milieu des années 1950, les semiconducteurs (diodes et transistors) sont venus progressivement remplacer les tubes électroniques. De plus faible dimension, ils sont très supérieurs en termes de rendement énergétique, de longévité, de fiabilité (problème crucial dans un ordinateur) et aussi de potentiel économique, puisque l'automatisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiers-brevets-de-circuits-integres/#i_0

RADAR, en bref

  • Écrit par 
  • Paolo BRENNI
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

L'idée d'utiliser des ondes électromagnétiques pour la détection d'objets date de la fin du xixe siècle, mais c'est seulement à partir des années 1920 qu'il est possible de réaliser des expériences concluantes en utilisant des ondes radio. Le premier système de radar (radio detection and ranging […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radar-en-bref/#i_0


Affichage 

Microélectronique : facteurs de développement

Microélectronique : facteurs de développement

graphique

L'essor de la microélectronique est lié à quatre facteurs clés : l'intégration (nombre de transistors par puce), la réduction du coût des composants, le rendement de fabrication et la fiabilité. Chacun d'entre eux a progressé d'un facteur cent millions depuis les années... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microélectronique : loi de Moore

Microélectronique : loi de Moore

graphique

Évolution des circuits intégrés (microprocesseurs, mémoires DRAM et réseaux de portes logiques) depuis les années 1970, qui se matérialise par une augmentation exponentielle du nombre de bits pour les mémoires ou du nombre de transistors pour les microprocesseurs et les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuits intégrés : diamètre de la galette de silicium

Circuits intégrés : diamètre de la galette de silicium

graphique

Le débit d'une ligne de fabrication est directement lié à la taille de la galette de silicium sur laquelle les circuits sont implantés. Celle-ci a augmenté d'un facteur 10 en un peu plus de quarante ans. Les valeurs indiquées sont absolues et correspondent aux tailles maximales... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuits.intégrés : longueur minimale du canal du transistor

Circuits.intégrés : longueur minimale du canal du transistor

graphique

Grâce aux avancées technologiques, la taille du canal du transistor diminue en moyenne d'un facteur 2 tous les quatre ans. C'est cette diminution qui permet d'intégrer de plus en plus de transistors sur une puce. Ces valeurs indiquées sont absolues et correspondent aux... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuits intégrés : longueur maximale cumulée de métal

Circuits intégrés : longueur maximale cumulée de métal

graphique

Le métal est utilisé pour connecter les différents composants sur le circuit intégré. L'évolution de la longueur des fils de métal (ordre de grandeur) reliant les transistors dans les circuits les plus complexes aux dates indiquées montre que les circuits sont de plus en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Circuits intégrés : nombre de portes logiques entre deux registres

Circuits intégrés : nombre de portes logiques entre deux registres

graphique

Le nombre de portes logiques entre 2 registres n'est pas une grandeur technologique, mais une grandeur architecturale, c'est-à-dire choisie par la personne qui conçoit le circuit et non par celle qui le fabrique. La fréquence de fonctionnement des machines informatiques... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Loi de Moore

Loi de Moore

photographie

Graphique publié en 1965 par le physicien et chimiste américain Gordon Earle Moore, prévoyant la complexification des circuits intégrés. En ordonnée figure le nombre de composants par circuit intégré (échelle logarithmique). Cette prédiction de l'augmentation du nombre... 

Crédits : Electronics, 1965

Afficher

Tubes cathodiques

Tubes cathodiques

photographie

De nombreuses améliorations furent apportées aux appareils de réception de la télévision, dans les laboratoires de recherche sur les tubes cathodiques de la Baird Television Co Ltd, à Londres, dans les années 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Microélectronique : mémoires et microprocesseurs

Microélectronique : mémoires et microprocesseurs

tableau

Évolution des mémoires et des microprocesseurs, selon le roadmap, la feuille de route de l'industrie des semiconducteurs (2001). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microélectronique : défis de la miniaturisation

Microélectronique : défis de la miniaturisation

tableau

Évolution attendue, à l'horizon 2014, des circuits intégrés imposée par une miniaturisation accrue. Celle-ci montre de nombreuses difficultés à partir de 2005 (constituant, selon les termes des industriels, le « mur de briques » ou red brick wall) pour atteindre les performances... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microélectronique : surface de la puce en technologie « ultime »

Microélectronique : surface de la puce en technologie « ultime »

tableau

Ce tableau montre la surface de la puce de silicium, en technologie « ultime » (vers 2015), nécessaire pour satisfaire les besoins en mémoire et la puissance de calcul de certaines applications. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microélectronique : facteurs de développement

Microélectronique : facteurs de développement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Microélectronique : loi de Moore

Microélectronique : loi de Moore
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Circuits intégrés : diamètre de la galette de silicium

Circuits intégrés : diamètre de la galette de silicium
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Circuits.intégrés : longueur minimale du canal du transistor

Circuits.intégrés : longueur minimale du canal du transistor
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Circuits intégrés : longueur maximale cumulée de métal

Circuits intégrés : longueur maximale cumulée de métal
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Circuits intégrés : nombre de portes logiques entre deux registres

Circuits intégrés : nombre de portes logiques entre deux registres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Loi de Moore

Loi de Moore
Crédits : Electronics, 1965

photographie

Tubes cathodiques

Tubes cathodiques
Crédits : Hulton Getty

photographie

Microélectronique : mémoires et microprocesseurs

Microélectronique : mémoires et microprocesseurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Microélectronique : défis de la miniaturisation

Microélectronique : défis de la miniaturisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Microélectronique : surface de la puce en technologie « ultime »

Microélectronique : surface de la puce en technologie « ultime »
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau