BRAUN KARL FERDINAND (1850-1918)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 6 juin 1850 à Fulda (Allemagne), Karl Ferdinand Braun fit ses études universitaires à Marburg et à Berlin. Après une thèse sur l'oscillation des cordes élastiques, il obtint divers postes d'enseignant qui le menèrent successivement à Würzburg, Leipzig, Marburg, Strasbourg (alors allemande), Karlsruhe et Tübingen où il resta dix ans avant de retourner, en 1895, à Strasbourg, comme directeur de l'institut de physique.

Ses travaux les plus importants concernent l'électricité, domaine dans lequel il se révéla expérimentateur de grand talent. Il inventa un nouveau type d'électromètre et conçut le premier oscilloscope, tube à rayons cathodiques ancêtre des tubes de télévision. En 1898, il s'orienta vers l'étude de la télégraphie sans fil en essayant de transmettre sous l'eau des signaux morses grâce à des courants à haute fréquence. Il introduisit ensuite le circuit oscillant fermé et réussit ainsi à émettre des ondes électriques dans des directions déterminées. L'antenne réceptrice directionnelle qu'il installa en 1902 sur un des forts de Strasbourg démontra le succès de son entreprise de communication sans fil. Le prix Nobel de physique qu'il partagea en 1909 avec Guglielmo Marconi consacra l'importance de ses travaux dans l'avènement des communications radio.

Appelé au début de la Première Guerre mondiale comme témoin à New York dans un procès à propos de brevets, il ne put revenir en Europe et termina sa vie aux États-Unis où il mourut le 20 avril 1918, à Brooklyn.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  BRAUN KARL FERDINAND (1850-1918)  » est également traité dans :

OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 336 mots

S'appuyant sur les travaux du Britannique William Crookes (1832-1919), qui inventa le tube à rayons cathodiques, le physicien allemand Karl Ferdinand Braun (1850-1918) conçoit en 1897 un montage qui lui permet de rendre visible la forme d'un signal électrique. dans un tube à vide, Braun dispose une électrode (la cathode) qui émet un faisceau d'électrons en direction d'un écran (relié à l'anode) re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscilloscope-cathodique/#i_97862

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « BRAUN KARL FERDINAND - (1850-1918) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-ferdinand-braun/