INVENTION DE LA CARTE À PUCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La carte à puce offre l'exemple d'une réussite continue, depuis l'invention et le dépôt des premiers brevets par le Français Roland Moreno (1945-2012) en 1974 (parallèlement, des brevets étaient pris par M. Hugon dans un département de Bull). Il s'agit, initialement, d'un petit circuit mémoire intégré dans une carte au format standard des cartes de crédit. Cette technique a vite intéressé le puissant secteur bancaire français (création du groupement d'intérêt économique « Carte bancaire »), puis la Direction générale des télécommunications (aujourd'hui France Télécom), soucieuse de remplacer les cabines téléphoniques à pièces par des systèmes inviolables. La carte à puce n'a cessé de se diversifier depuis lors : transports publics et parcmètres urbains, radiotéléphonie G.S.M., porte-monnaie électronique, etc. Elle a suscité le développement d'une nouvelle industrie : Innovatron, Gemplus, Bull-CP8, divisions ou filiales spécialisées de Schlumberger, Sligos et plus de 200 licenciés dans le monde, où trois milliards de cartes à puce étaient utilisées au début du xxie siècle.

—  Pierre MOUNIER-KUHN

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre MOUNIER-KUHN, « INVENTION DE LA CARTE À PUCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-a-puce/