Musique médiévale


ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Musique

  • Écrit par 
  • Jacques MICHON
  • , Universalis
  •  • 6 898 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Des origines à la fin du Moyen Âge »  : […] Les premières manifestations de la musique anglaise se perdent dans la nuit des temps. Ce qui est probable, sinon certain, c'est qu'en Grande-Bretagne comme ailleurs la monodie a précédé la polyphonie, encore que l'une et l'autre aient pu très tôt coexister.En outre, le chant grégorien, expression privilégiée de la li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-musique/1-des-origines-a-la-fin-du-moyen-age/

ARS ANTIQUA

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 1 880 mots
  •  • 2 médias

L'expression ars antiqua (forgée par les historiens de la musique – par opposition au nom du traité Ars nova, rédigé par Philippe de Vitry, s'appliquant à l'époque de Guillaume de Machaut en France et Francesco Landin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ars-antiqua/#i_0

ARS NOVA

  • Écrit par 
  • Roger BLANCHARD
  •  • 6 374 mots
  •  • 2 médias

Ars nova, tel est le titre d'un traité que le compositeur et théoricien Philippe de Vitry (1291-1361) écrivit à Paris vers 1320. Plus qu'un manifeste, c'était la prise de conscience d'une évolution esthétique, dont les signes précurseurs apparaissaient dans la seconde moitié du xiiie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ars-nova/#i_0

ARS NOVA (P. de Vitry)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 312 mots

Le compositeur et théoricien de la musique Philippe de Vitry, qui occupera des charges importantes – notaire royal, maître des requêtes, conseiller... – auprès des rois de France Charles IV le Bel, Philippe VI et Jean II le Bon avant de devenir en 1351 évêque de Meaux, fait paraître vers 1320 un traité théori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ars-nova-p-de-vitry/#i_0

ARS NOVA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 460 mots

XIIe siècle-début du XIVe siècle L'ars antiqua (ou ars veterum, ou ars vetus), que l'on peut traduire par la « vieille école », désigne, d'une manière générale, l'école musicale parisienne des xiie et xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ars-nova-reperes-chronologiques/#i_0

BALLADE, musique

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 953 mots
  •  • 2 médias

La ballade (en italien ballata, de ballare : danser) est un genre littéraire et musical d'essence lyrique et de structure répétitive. Cette forme, monodique et polyphonique, est en usage de la fin du xiiie siècle jusqu'au xvie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballade-musique/#i_0

CANTILÈNE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 305 mots

Littéralement, « complainte lyrique ». Cette forme élémentaire de chant profane monodique, sorte d'hymne en langue romane, à caractère lyrique ou épique, en se développant jusqu'au xe siècle aurait donné naissance à la chanson de geste (théorie de Gaston Paris, rejetée par J […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cantilene/#i_0

CAROLE, danse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 470 mots

Terme dont la signification demeure controversée ; à rapprocher et à distinguer à la fois du carol anglais. Certains proposent une étymologie grecque : le choraulês est le joueur de flûte qui accompagnait un chœur de danse. Le mot anglais, lui-même probablement dérivé du français « carole », désigne un chant polyphonique (à 2 ou 3 voix), de rythme ternaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carole-danse/#i_0

CHANSON À BOIRE

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 575 mots

Les manuscrits du xiiie siècle contiennent, parmi toutes les pièces lyriques qui ne relèvent pas des grands genres courtois, un certain nombre de chansons à boire. Celles-ci sont dans une large mesure la transposition en langue vulgaire des chansons goliardiques. Elles développent cependant quelques aspects pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-a-boire/#i_0

CHANSON DE FEMMES

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 514 mots

Les plus anciens poèmes lyriques en langue romane intégralement conservés sont les premières chansons courtoises des troubadours (début du xiie s.). Mais la poésie courtoise, expression d'une nouvelle doctrine de l'amour, subtile, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson-de-femmes/#i_0

CLAUSULE, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 164 mots

Forme musicale polyphonique du xiiie siècle, la clausule comporte deux parties strictement mesurées. On trouve les exemples les plus représentatifs de clausules dans les sections de déchant utilisant des fragments mélismatiques (c'est-à-dire à plusieurs notes par syllabe) de chant grégorien, qui, dans l'organum de l'école de Notre- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clausule-musique/#i_0

CONGÉ, genre musical

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 97 mots

Poésie lyrique personnelle que composèrent certains trouvères du xiiie siècle pour célébrer l'adieu, courtois ou satirique, du poète à ses amis, à sa ville ou à son pays natal. Trois congés sont connus : celui de Jehan Bodel (1202), celui d'Adam de La Halle (vers 1269), celui de Baude Fastoul (entre 125 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conge-genre-musical/#i_0

ENTREMETS BOURGUIGNONS, divertissement

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 62 mots

À la cour des ducs de Bourgogne principalement, des rois de France ensuite, aux xive et xve siècles, divertissement musical ou chorégraphique sous forme de pantomime dramatique ; il comportait une ou plusieurs entrées (chœurs, danses ou orchestre), que l'on exécutait au cours d'un banquet pour en rehausse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entremets-bourguignons-divertissement/#i_0

ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Luis CAMPODÓNICO, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 595 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  La courbe et les jalons »  : […] Si elle a existé, la musique ibérique des premiers siècles de notre ère a disparu sans laisser de trace, alors que dans les églises romanes d'Espagne, comme dans celles du reste de l'Europe, se formait la monodie religieuse.Au viie siècle, l'Église espagnole refuse la réforme du pape Grégoire Ier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-musique/2-la-courbe-et-les-jalons/

ESTAMPIE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 337 mots

Avec l'estampie apparaît, aux xiiie et xive siècles, la première musique instrumentale indépendante de paroles préexistantes ; il s'agit probablement d'un genre inspiré par les musiques à danser, nées en France, et qui se développa tout particulièrement en Angleterre ; l'estampie passa également en Italie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estampie/#i_0

FRANCO-FLAMANDS MUSICIENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 855 mots

Expression controversée désignant un groupe de musiciens du xve et du xvie siècle. On rencontre aussi les dénominations de musique ou d'« école » néerlandaise, flamande, wallonne, bourguignonne, italo-bourguignonne, franco-bourguignonne, néerlando-bourguignonne. Les dénominations s'enchevêtrent au gré des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiciens-franco-flamands/#i_0

GALLICANS RITE & CHANT

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 897 mots

Rite et chant chrétiens primitifs de la Gaule franque, qui furent connus de l'Espagne, d'une partie de la Suisse alémanique, de la région rhénane et même des églises celtiques de Grande-Bretagne. La mélodie et le répertoire gallicans furent usités jusqu'à la fin du v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rite-et-chant-gallicans/#i_0

HARMONIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 6 435 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « De la polyphonie à l'accord parfait »  : […] Comment s'est opéré ce retournement de situation ? Par un mécanisme naturel qui a son origine dans une habitude de plus en plus répandue et envahissante dans l'église catholique, de superposer et d'enchevêtrer entre elles des lignes mélodiques différentes et aussi indépendantes que possible les unes des autres. L'art du contrepoint es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonie/1-de-la-polyphonie-a-l-accord-parfait/

LAI

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 466 mots

Il s'agit originellement d'un genre poétique et musical, dérivant de chansons en latin vulgaire, mais surtout exploité par les harpeurs bretons, le texte étant alors soutenu par une mélodie syllabique. Dès le xiie siècle, le genre se dédouble. D'un côté il connaît une év […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lai/#i_0

MAÎTRES CHANTEURS ou MEISTERSINGER

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 345 mots

Confréries citadines de poètes compositeurs (en allemand Meistersinger) en général artisans de profession, les maîtres chanteurs appartiennent à la bourgeoisie et cultivent encore, au xve et au xvie siècle, la tradition de chant monodique des Minne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitres-chanteurs-meistersinger/#i_0

MÉNESTRANDISE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 256 mots

Terme d'ancien français qui désignait la profession de musicien (xive-xve s.) et qui resta en usage jusqu'aux xviie et xviiie siècles pour désigner la corporation des ménestrels (appelés encore ménestriers ou mén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menestrandise/#i_0

MÉNESTREL

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 322 mots

Si l'âge romantique s'est fait une idée flatteuse de ce musicien errant, l'opinion des contemporains était plus réservée. Le ménestrel ou « ménestrier » était parfois un vaurien, comme tous ces amuseurs venus d'on ne sait où. Mais le statut des ménestrels s'est peu à peu précisé, les distinguant à la fois des simples jongleurs, plutôt mimes ou acteurs, et des trouvères, qui sont en propre des aute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menestrel/#i_0

MINNESANG

  • Écrit par 
  • Georges ZINK
  •  • 2 970 mots

Le terme allemand, que l'on trouve dans une poésie de Walther von der Vogelweide, a été conservé en français. Il est d'usage commode pour distinguer la poésie courtoise allemande de celle des troubadours et des trouvères ; il a, en outre, l'avantage de mettre en relief deux traits essentiels de cette poésie : Minnesang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minnesang/#i_0

MOYEN ÂGE - La poésie lyrique

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 5 700 mots

À la fois parole, musique et jeu, le lyrisme médiéval, tel que le transmettent les manuscrits, reste difficile à lire et à interpréter. Vestiges pour ainsi dire archéologiques, les écrits, même lorsqu'ils comportent une notation musicale, ne livrent plus le secret de leur vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-poesie-lyrique/#i_0

NEUMATIQUE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 493 mots

Dans l'écriture de la musique, la notation a connu notamment les accents, dérivés des accents grammaticaux, les points superposés et une combinaison des deux. Les scribes du Moyen Âge utilisèrent des signes (en grec : neuma) pour fixer le chant liturgique de l'Église romaine. On rencontre ailleurs (Inde, Tibet, Japon) des signes analogues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neumatique-musique/#i_0

NEUME, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 169 mots

Terme de musique en usage au Moyen Âge (viiie-xiie s.) ; le neume est un signe graphique (du grec neuma, signe) que l'on plaçait au-dessus des syllabes à chanter, dans les livres d'église (antiphonaires, matutinaires, vespéraux). La notation neum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neume-musique/#i_0

NOTATION MUSICALE MODERNE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

Le moine Guido d'Arezzo (Guy d'Arezzo ; vers 991-après 1033) invente la solmisation, système de notation musicale – doublé d'une méthode pédagogique – dans lequel les notes sont chantées sur des syllabes. La solmisation utilise les premières syllabes des six premiers vers d'un hymne à saint Jean-Baptiste (ut, ré, mi, fa, sol, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale-moderne/#i_0

POLYPHONIE

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 2 153 mots

Par lui-même, le terme « polyphonie » (plusieurs voix) est quelque peu déconcertant. Entré progressivement dans l'usage, tant en français qu'en allemand, où il alterne sans règles bien précises avec Mehrstimmigkeit, qui l'a précédé, il ne figure encore chez Littré en 1863 que comme terme de physique (écho polyphone) et d'assyriologie (le même signe linguistique exprimant plusie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyphonie/#i_0

RONDEAU

  • Écrit par 
  • Jacqueline CERQUIGLINI-TOULET
  •  • 563 mots

Le rondeau qui naît de la danse, de la ronde, ancre ce qui deviendra une forme lyrique dans le corps, le rythme et la musique. Le Moyen Âge toutefois met plutôt le rondeau en rapport avec sa forme, à l'enseigne du rond. Pensée homologique qui au-delà de la stricte étymologie dit une essence formelle : le retour du refrai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rondeau/#i_0

SCHOLA CANTORUM, Rome

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 359 mots
  •  • 1 média

Écoles de chantres, fondée à Rome, selon la tradition, par le pape Sylvestre Ier, au début du ive siècle. Elle préfigure l'œuvre effectuée par saint Grégoire Ier (540-604). Celui-ci, bien après sa mort, fut donné par la légende comme le créateur du grégorien, mais il n' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schola-cantorum-rome/#i_0

SÉQUENCE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 334 mots

Forme de composition liturgique monodique qui proliféra du ixe au xive siècle. On en connaît près de 4 500 séquences ; Pie V, au concile de Trente, réduisit leur nombre à cinq dans la liturgie romaine : Lauda Sion, Stabat Mater […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sequence-musique/#i_0

TROPES, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 647 mots

Chez les Grecs, tropos est employé pour harmonia, hauteur fondée sur l'octave moyenne des voix où se place le système qui est l'élément majeur de la structure musicale (latin modus). Au Moyen Âge, c'est le procédé de composition, littéraire ou musicale, qui fut à l'origine d'un répertoire immense en honneur pendant six cents ans environ, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tropes-musique/#i_0

TROUBADOURS ET TROUVÈRES

  • Écrit par 
  • Paul ZUMTHOR
  •  • 3 392 mots

La forme poétique que Roger Dragonetti appela le « grand chant courtois » se constitua dans la France occitane durant la première moitié du xiie siècle. À partir de 1150-1180, elle fut progressivement adoptée dans la plupart des nations occidentales. Son dynamisme initial et ses tendances originales se maintinr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubadours-et-trouveres/#i_0

VIRELAI

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 138 mots

Du xiiie au xve siècle, forme la plus répandue de la chanson française. Le virelai classique débute, comme le rondeau, par une strophe-refrain reprise après chacune des trois strophes-couplets de huit vers. De plus, la dernièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virelai/#i_0


Affichage 

Les modes authentes

Les modes authentes

vidéo

1) Mode protus authente. 2) Mode deuterus authente. 3) Mode tritus authente. 4) Mode tetrardus authente. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les modes plagaux

Les modes plagaux

vidéo

1) Mode protus plagal. 2) Mode deuterus plagal. 3) Mode tritus plagal. 4) Mode tetrardus plagal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Machaut, Messe Notre-Dame

Machaut, Messe Notre-Dame

musique

Messe Notre-Dame: Sanctus Interprétation: Ensemble Roger Blanchard (enregistré en 1954). 

Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

Afficher

Musique polyphonique

Musique polyphonique

dessin

Les modes rythmiques de la musique polyphonique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rondeau de huit vers

Rondeau de huit vers

tableau

Rondeau de huit vers: AB est le refrain; la mélodie du premier vers apparaît cinq fois et celle du second vers, trois fois. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Prolations de Philippe de Vitry

Prolations de Philippe de Vitry

dessin

 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Talea et color

Talea et color

dessin

Ici le début de chaque talea est indiqué par une lettre ; le début de chaque color par un chiffre romain 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neumes

Neumes

dessin

Les neumes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Neumes et notation carrée

Neumes et notation carrée

dessin

Correspondance entre les neumes et la notation carrée. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Notation mesurée

Notation mesurée

dessin

La notation mesurée. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Notation musicale : prolations de Philippe de Vitry

Notation musicale : prolations de Philippe de Vitry

dessin

Les quatre prolations de Philippe de Vitry. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Correspondance entre notations blanche et ovale

Correspondance entre notations blanche et ovale

dessin

Correspondance entre la notation blanche et la notation ovale. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hexacorde et transpositions

Hexacorde et transpositions

dessin

L'hexacorde et ses transpositions les plus courantes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Modes grecs et byzantino-grégoriens

Modes grecs et byzantino-grégoriens

dessin

Comparaison entre modes grecs et modes byzantino-grégoriens 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chant monodique grégorien

Chant monodique grégorien

dessin

Exemple de chant monodique grégorien. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Écritures mélodiques et rythmiques

Écritures mélodiques et rythmiques

dessin

Comparaison élémentaire de quelques styles d'écriture mélodique et rythmique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les modes authentes

Les modes authentes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Les modes plagaux

Les modes plagaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Machaut, Messe Notre-Dame

Machaut, Messe Notre-Dame
Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

musique

Musique polyphonique

Musique polyphonique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Rondeau de huit vers

Rondeau de huit vers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Prolations de Philippe de Vitry

Prolations de Philippe de Vitry
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Talea et color

Talea et color
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neumes

Neumes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Neumes et notation carrée

Neumes et notation carrée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Notation mesurée

Notation mesurée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Notation musicale : prolations de Philippe de Vitry

Notation musicale : prolations de Philippe de Vitry
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Correspondance entre notations blanche et ovale

Correspondance entre notations blanche et ovale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hexacorde et transpositions

Hexacorde et transpositions
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Modes grecs et byzantino-grégoriens

Modes grecs et byzantino-grégoriens
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chant monodique grégorien

Chant monodique grégorien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Écritures mélodiques et rythmiques

Écritures mélodiques et rythmiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin