Bolivie, histoire


BANZER SUÁREZ HUGO (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 151 mots

Chef militaire et homme politique bolivien. Ayant franchi tous les échelons des écoles d'armes, le colonel nationaliste Hugo Banzer prend le pouvoir par un coup d'État en 1971. Il règne en dictateur pendant sept ans, participant au plan « Condor » qui associe les régimes durs d'Amérique latine contre les forces de gauche. Détrôné lors d'un putsch ourdi par son dauphin Juan Pereda Asbun en 1978, Ba […] Lire la suite

BARRIENTOS ORTUÑO RENÉ (1919-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard PONTHIEU
  •  • 431 mots

Né à Cochabamba (Bolivie), Barrientos, après des études au collège militaire, est nommé sous-lieutenant en 1942, passe son brevet de pilote aux États-Unis et devient commandant de l'École de l'air bolivienne. Membre du Mouvement nationaliste révolutionnaire (M.N.R.) qui a réalisé la révolution nationaliste en 1952 (nationalisation des mines, dissolution d […] Lire la suite

BOLIVIE

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN, 
  • Jean-Pierre BERNARD, 
  • Jean-Pierre LAVAUD
  • , Universalis
  •  • 11 840 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Le territoire où fut proclamée, le 6 août 1825, la République de Bolivie avait déjà une longue histoire. Depuis ces temps préhistoriques où avaient été taillés à Vizcachani les premiers outils de pierre, l'énigmatique civilisation de Tiahuanaco (de 300 à 1100), puis le « royaume » Kolla, enfin, à partir des années 1430, l'empire Inca s'étaient succédé sur le haut plateau des Andes centrales. Ainsi […] Lire la suite

CHACO GUERRE DU (1932-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 585 mots

La guerre du Chaco opposa la Bolivie au Paraguay de 1932 à 1935. Les hostilités débutent dès 1928 dans le Chaco boréal, région sauvage d'environ 259 000 kilomètres carrés, qui fait partie du Gran Chaco et qui est délimité, au sud, par la rivière Pilcomayo et, à l'est, par le fleuve Paraguay. Depuis que le Chili a annexé toute la zone côtière bolivienne à l'iss […] Lire la suite

PAZ ESTENSSORO VÍCTOR (1907-2001)

  • Écrit par 
  • Françoise MARTINEZ
  •  • 829 mots

Fondateur puis chef de file durant quarante-huit ans du parti politique de la Révolution nationale, élu quatre fois président de la République, Víctor Paz Estenssoro est unanimement considéré comme la figure emblématique de la vie politique bolivienne du xxe siècle.Né à Tarija, dans le sud de la Bolivie, le 2 oc […] Lire la suite

POTOSÍ

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 367 mots
  •  • 2 médias

Le centre minier du début du xviie siècle n'est plus qu'une ville triste de Bolivie de 132 800 habitants (recensement de 2001), capitale du département homonyme, battue par les vents glacés de la puna à plus de 4 000 mètres en contrebas du Cerro Rico. Malgré les inondations et tremblements de […] Lire la suite

SUCRE, Bolivie

  • Écrit par 
  • Virginie BABY-COLLIN
  •  • 357 mots
  •  • 1 média

Fondée en 1539, devenue capitale de l'audience de Charcas (au sein de la vice-royauté du Haut-Pérou) en 1561, puis de la Bolivie indépendante en 1825, Sucre ne prend son nom actuel – en hommage au libérateur national Antonio José de Sucre – qu'en 1839, après s'être appelée Chuquisaca, Charcas et La Plata. Bien que le gouvernement se soit installé à […] Lire la suite

TORRES GONZÁLEZ JUAN JOSÉ (1919-1976)

  • Écrit par 
  • Augustin AMELLER
  •  • 858 mots

Originaire de Cochambara, Juan José Torres entre en 1941 à l'École militaire d'artillerie d'Argentine. Chef d'état-major et instructeur des régiments d'artillerie, il enseigne à l'École militaire de Bolivie. Commandant en second de la division d'artillerie, il devient bientôt commandant en chef des forces armées. Il servira un temps comme attaché militaire a […] Lire la suite


Affichage 

Bolivie : drapeau

Bolivie : drapeau

drapeau

Bolivie (1888). Un premier drapeau, datant de 1825, présentait trois bandes horizontales verte, rouge vif et verte ; dès l'année suivante, la bande verte supérieure était remplacée par une bande jaune. L'actuel drapeau s'inspire des couleurs choisies en 1851 par le président... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Contestation des cocaleros boliviens, 1998

Contestation des cocaleros boliviens, 1998

photographie

Arrivée triomphale à La Paz, le 2 septembre 1998, après sa longue marche de contestation, du leader des cocaleros du Chapare, Evo Morales. La décision gouvernementale d'éradiquer totalement les plantations de coca de Bolivie d'ici à 2002 suscite de vives réactions... 

Crédits : PA Photos

Afficher

Réélection d'Evo Morales en Bolivie, 2009

Réélection d'Evo Morales en Bolivie, 2009

photographie

« L'ouragan Evo », titrent les journaux boliviens le 7 décembre 2009, au lendemain de la réélection triomphale d'Evo Morales et de son parti Mouvement vers le socialisme. 

Crédits : Aizar Raldes/ AFP

Afficher

Traité de paix

Traité de paix

photographie

Signature d'un traité de paix entre l'Argentine et la Bolivie, en juillet 1938, concernant le Chaco. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Triage du minerai

Triage du minerai

photographie

En Bolivie, en 1945, des femmes trient à la main le minerai d'étain qui vient de passer dans un broyeur. 

Crédits : Three Lions/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Cultures en terrasses, Bolivie

Cultures en terrasses, Bolivie

photographie

Les paysans boliviens pratiquent la culture en terrasses, en 1950. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Bolivie : drapeau

Bolivie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Contestation des cocaleros boliviens, 1998

Contestation des cocaleros boliviens, 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Réélection d'Evo Morales en Bolivie, 2009

Réélection d'Evo Morales en Bolivie, 2009
Crédits : Aizar Raldes/ AFP

photographie

Traité de paix

Traité de paix
Crédits : Hulton Getty

photographie

Triage du minerai

Triage du minerai
Crédits : Three Lions/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Cultures en terrasses, Bolivie

Cultures en terrasses, Bolivie
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie