Maroc, histoire


ABD EL-KRIM (1882-1963)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 512 mots
  •  • 3 médias

Symbole de l'indépendance marocaine et de la lutte anticoloniale, Abd el-Krim a lutté, jusqu'à la fin de sa vie, pour la libération de l'Afrique du Nord. Combattant souvent victorieux, diplomate habile, propagandiste avisé, tant par ses méthodes que par son exemple, il a été un des pionniers de la décolonisation.Mohamed ben Abd el-Krim naquit vers 188 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-el-krim/#i_0

AGADIR

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 245 mots
  •  • 2 médias

Du berbère agadir, qui signifie le grenier fortifié. La ville, chef-lieu de province du Maroc, est située au sud-ouest du pays, au fond d'une baie, à la limite du Haut Atlas et de la plaine du Souss. Comptoir portugais (Santa Cruz de Cap de Gué) au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agadir/#i_0

ALCÁCER-QUIBIR BATAILLE D' (4 août 1578)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 335 mots

Appelée bataille d'Oued al-Makhazine (Wādī al-Makhāzin) par les Marocains, Alcácer-Quibir est un désastre pour l'armée d'invasion du roi de Portugal, Sébastien, vaincue par le sultan du Maroc, Moulay ‘Abd al-Mālik, le 4 août 1578.Dom Sébastião, catholique exalté, était obnubilé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-alcacer-quibir/#i_0

BALAFREJ AHMED (1908-1990)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 598 mots

Né à Rabat, fils de notable, Ahmed Balafrej, après des études secondaires à Rabat, puis supérieures au Caire et à Paris (licence ès lettres, diplôme de sciences politiques), milite très tôt dans des mouvements nationalistes. Dès 1926, il crée la Société des amis de la vérité à Rabat, qui se fond l'année suivante avec une association nationaliste présidée par Allal el-Fassi, puis, à Paris, il crée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-balafrej/#i_0

BASRI DRISS (1938-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 240 mots

Homme d'État marocain, ministre de l'Intérieur de 1979 à 1999. Né le 8 novembre 1938 à Settat, au sud de Casablanca, Driss Basri commence sa carrière à Rabat comme commissaire principal de police, avant d'être chargé de la sécurité interne au ministère de l'Intérieur peu après l'accession au trône de Hassan II, en 1961. Nommé directeur général de la surveillance du territoire en 1973, il devient s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/driss-basri/#i_0

BEN ARAFA MOHAMMED (1890-1976)

  • Écrit par 
  • Magali MORSY
  •  • 899 mots

Moulay Mohammed Ben Arafa el-Alaoui est entré presque malgré lui dans l'histoire du Maroc : du 20 août 1953 au 30 septembre 1955, son nom fut opposé par les passions coloniales à celui du sultan exilé, Mohammed V.Le roi Mohammed V, qui avait progressivement lié son destin au mouvement nationaliste, fut, après la Seconde Guerre mondiale, jugé par le pouvoir français du protectorat comme l'homme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-ben-arafa/#i_0

BEN BARKA AL-MAHDI (1920-1965)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 688 mots
  •  • 1 média

Issu du petit peuple de la médina de Rabat, al-Mahdi ben Barka, servi par d'exceptionnelles qualités intellectuelles et par une opiniâtreté exemplaire, prépare l'agrégation de mathématiques lorsque l'action politique le requiert et l'accapare. Il s'impose vite par l'étendue de ses connaissances, sa capacité d'analyse et son pouvoir d'entraînement. Dès sa jeunesse, il a été celui qui explique et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-mahdi-ben-barka/#i_0

CASABLANCA

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA
  •  • 928 mots
  •  • 2 médias

Capitale économique du Maroc, au cœur du corridor urbain atlantique, le Grand Casablanca (Dār al-Bayda 'en arabe : « la maison blanche ») est avec 3,75 millions d'habitants (2008) la principale métropole d'Afrique du Nord après Le Caire. Première agglomération du pays dès 1930, elle doit son essor contemporain à la colonisation française […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/casablanca/#i_0

CHÉRIFAT

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 256 mots

De l'arabe sharīf : titre donné à celui qui se distingue par l'honneur, la gloire, la noblesse de sa personne et de son lignage. Le sharīf occupant un haut rang social, on comprend donc que ce titre ait été revendiqué en propre par une famille illustre entre toutes, celle du Prophète, les Banū Hāshim. (Jusqu'à ce jour, les Hāshimites portent le titre de sharīf.)Les deux princip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cherifat/#i_0

FASSI MOHAMMED ALLAL EL- (1906-1974)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 776 mots

Descendant d'une célèbre famille dont le rayonnement intellectuel a été particulièrement brillant à Fès, Allal el-Fassi (‘Allāl al-Fāssī) a fortement marqué la vie sociale et politique du Maroc pendant près d'un demi-siècle. À peine entré à l'université de la Qarawiyyīn en 1927, il forme, avec quelques fils de famille, une association de jeunesse contestataire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-allal-el-fassi/#i_0

FÈS

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 515 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu de province du Maroc, située au nord-ouest du pays sur le plateau du Saïs entre les chaînons prérifains et le causse du Moyen Atlas, Fès (Fas en arabe) occupe une position remarquable : à la croisée des routes allant de Rabat à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fes/#i_0

HASSAN Ier (1836-1894), sultan du Maroc (1873-1894)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 1 111 mots

Dernier grand sultan du Maroc pré-colonial, Moulay Hassan (Moūlāy Ḥasan) occupe une place particulière dans la galerie des souverains chérifiens, par sa personnalité, riche et complexe, par son rôle dans l'ultime sauvegarde du pays face à l'impérialisme européen, par l'image populaire, enfin, qu'en a conservée le folklore national.Il avait, à son avènement, tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassan-ier/#i_0

HASSAN II (1929-1999) roi du Maroc (1961-1999)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SANTUCCI
  •  • 1 024 mots
  •  • 1 média

Né à Rabat le 9 juillet 1929, Moulay Hassan reçoit une éducation orientale et européenne, puis obtient une licence et un diplôme des hautes études de droit à la faculté de Bordeaux. Associé dès son plus jeune âge à la cause du nationalisme marocain, il partage avec son père les vicissitudes de son engagement politique et l'énorme prestige populaire conquis dans cette épreuve. Désigné en 1957, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassan-ii/#i_0

KENITRA

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 210 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région du Gahrb-Chrarda-Beni Hssen et chef-lieu de la province marocaine homonyme (Port-Lyautey pendant la période coloniale) situé à l'ouest de la plaine du Rharb, près de l'embouchure de l'oued Sebou, Kenitra (Knitra) est une création du protectorat français, à proximité d'une casbah qui commandait le passage du Sebou (en arabe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenitra/#i_0

MAGHREB - Le Maghreb politique

  • Écrit par 
  • Karima DIRÈCHE
  •  • 7 508 mots
  •  • 3 médias

Le Maghreb, « pays du Soleil couchant » en langue arabe, regroupe historiquement trois pays, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, auxquels viennent s'ajouter la Mauritanie à l'ouest et la Libye à l'est p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-le-maghreb-politique/#i_0

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 493 mots
  •  • 20 médias

Le Maroc, pays du soleil couchant, Maghrib al-'aqṣā, offre, dans l'ensemble de l'Afrique du Nord, une histoire originale. Il la doit sans doute à la puissante personnalité de ses peuples restés tout au long des siècles moins marqués des influences extérieures, notamment arabe, que l'Algérie et la Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_0

MARRAKECH

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN, 
  • Henri TERRASSE
  • , Universalis
  •  • 2 130 mots
  •  • 4 médias

Lorsque, après avoir traversé les steppes qui s'étendent au nord de Marrakech, on arrive en vue de la ville, celle-ci se présente comme une longue palmeraie d'où pointent des minarets et où l'on devine une masse confuse de maisons basses : c'est une sorte d'oasis, messagère et fille du désert, qui semble accueillir le voyageur.Capitale, marché, sanctuaire, lieu de plaisir, décor dont la somptuosit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marrakech/#i_0

MEKNÈS

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 238 mots
  •  • 3 médias

Chef-lieu de province du Maroc situé au nord-ouest, sur le plateau du Saïs, au sud du djebel Zerhoun, à 60 kilomètres à l'ouest de Fès ; le nom de Meknès est issu de la tribu arabe des Meknassa, venue camper sur le plateau vers le xe siècle.Sa situation, au carrefour des routes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meknes/#i_0

MÉRINIDES LES (XIIIe-XVe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 952 mots
  •  • 2 médias

« Les villes et les monuments tombèrent en ruine, les routes et les chemins s'effacèrent, les maisons demeurèrent désertes, les gouvernements et leurs sujets connurent l'abaissement et tout ce qui était stable fut transformé. » En termes d'apocalypse Ibn Khaldoun, qui fut commensal des Mérinides, retrace la fin d'un monde dans lequel s'effondra leur dynastie. L'ébranlement de tout le domaine musul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merinides-les/#i_0

MOHAMMED VI (1963- ) roi du Maroc (1999- )

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 280 mots
  •  • 1 média

En juillet 1999, à la mort du roi Hassan II, qui a régné sur le Maroc pendant trente-huit ans, son fils aîné, le prince héritier Sidi Mohammed, devient, sous le nom de Mohammed VI, le dix-huitième souverain du royaume chérifien.Mohammed VI est né le 21 août 1963 à Rabat. Quand il a quatre ans, son père le fait entrer à l'école coranique du Palais royal. Il pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-vi/#i_0

MOHAMMED V ou MUḤAMMAD V BEN YOUSSEF (1909-1961) sultan et roi du Maroc (1927-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 525 mots

Sultan (1927-1957), puis roi du Maroc (1957-1961), né le 10 août 1909 à Fès, mort le 26 février 1961 à Rabat.Mohammed Ben Youssef est le troisième fils du sultan Moulay Youssef. Lorsque son père meurt en 1927, les autorités françaises le choisissent pour lui succéder, pensant qu'il sera plus accommodant que ses deux frères aînés. Mohammed V trahit pour la prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-v-muhammad-v-ben-youssef/#i_0

OUFKIR MUḤAMMAD (1920-1972)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 716 mots
  •  • 2 médias

Né à Aïn-Cheikh, aux confins sahariens, dans une tribu berbère, Muḥammad Oufkir est fils d'un caïd nommé par Lyautey en 1910. Après des études secondaires au collège d'Azrou, il sort en 1939 major de sa promotion de l'école des élèves-officiers marocains de Dar el-Beida, près de Meknès. Sous-lieutenant de réserve, puis d'active en 1943, il est affecté à la 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muhammad-oufkir/#i_0

OUJDA

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Capitale de la région de l'Oriental, Oujda est située dans le nord-est du Maroc, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec l'Algérie.Créée par les Berbères Zénètes à la fin du xe siècle, elle reste une modeste bourgade jusqu'à la colonisation française. Elle connaît ensuite un développement rapide au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oujda/#i_0

RABAT

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA
  •  • 709 mots
  •  • 1 média

Déjà « ville impériale », Rabat est choisie en 1912 (début du protectorat français), au détriment de Fès, pour être la capitale du Royaume du Maroc, fonction qu'elle conserva après l'indépendance. Située sur la côte atlantique à l'embouchure de l'oued Bou Regreg, sur la rive gauche, elle forme avec sa jumelle Salé, placée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rabat/#i_0

SAFI

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 238 mots
  •  • 1 média

En arabe Aṣfī, chef-lieu de la province administrative de Doukkala-Abda, au Maroc, situé sur la côte atlantique, au fond d'une baie assez mal abritée. Ancien ribạ̄t fortifié du xive siècle, place forte portugaise de 1508 à 1541, Safi a conservé des fortifications de cette ép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/safi/#i_0

TANGER

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 310 mots
  •  • 2 médias

Ville du Maroc et chef-lieu de province, Tanger, en arabe : Tanja, est située à l'ouest du détroit de Gibraltar, au fond d'une petite baie protégée de l'océan Atlantique par les hauteurs du cap Spartel et abritée à l'ouest par le cap Malabata.Sa position exceptionnelle lui a valu une histoire mouvementée. Ancien comptoir punique (Tingi), puis colonie romaine ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanger/#i_0

TANGER DISCOURS DE (1947)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 178 mots

Prononcé le 10 avril 1947 par le sultan du Maroc, Mohammed ben Youssef (Mohammed V), qui s'exprimait publiquement en chef incontesté du nationalisme marocain, le discours de Tanger présente le Maroc comme un pays arabe lié aux autres pays musulmans et se réfère à la Ligue arabe dont les prises de position en faveur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/discours-de-tanger/#i_0

TÉTOUAN

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN
  •  • 206 mots
  •  • 1 média

Ville du nord du Maroc (à 60 km de Tanger), chef-lieu de province, qui comptait 340 000 habitants en 2008, Tétouan (en berbère Tittāwin) occupe une situation favorable, exploitée depuis longtemps : une cluse coupant une montagne calcaire et reliant deux couloirs de plaines au nord-ouest du Rif. La ville romaine de Tamuda éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetouan/#i_0


Affichage 

Maroc : drapeau

Maroc : drapeau

drapeau

Maroc. Simple champ rouge, couleur de la dynastie royale depuis trois siècles, frappé en son centre, depuis 1915, de l'étoile chérifienne verte, en forme de pentacle (ou pentagramme, ou pentagone étoilé), qui n'est autre que l'emblème du sceau de Salomon. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Tremblement de terre à Agadir

Tremblement de terre à Agadir

photographie

Le 29 février 1960, un séisme d'une magnitude 5,8 sur l'échelle de Richter touche Agadir (Maroc), faisant quinze mille victimes. 

Crédits : Getty

Afficher

Le partage du Maroc, 1912

Le partage du Maroc, 1912

photographie

La signature des accords franco-espagnols sur la division administrative du Maroc, le 27 novembre 1912, permet à l'Espagne de conserver une zone d'influence au nord (Rif) et au sud (Tarfaya, Ifni). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Guerre du Rif

Guerre du Rif

photographie

Le nationaliste marocain Abd el-Krim soulève les tribus du Rif contre l'occupation espagnole à partir de 1920. Après la défaite espagnole d'Anoual, le 22 juin 1921, Abd el-Krim proclame la république indépendante du Rif. 

Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

Afficher

Abd el-Krim

Abd el-Krim

photographie

Abd el-Krim, symbole de l'indépendance marocaine, a soulevé le Rif, dès 1920, contre l'occupation espagnole. 

Crédits : Alfonso Junr/ Getty Images

Afficher

La défense de Tétouan

La défense de Tétouan

photographie

Soldats espagnols assurant la défense du fort de Tétouan, vers 1923, menacé par une attaque durant le conflit ibéro-marocain. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lyautey et Moulay Youssef

Lyautey et Moulay Youssef

photographie

Le maréchal de France Louis Hubert Gonzalve Lyautey (1854 -1934) dîne avec le sultan Moulay Youssef (1882-1927), en 1923, durant le conflit ibéro-marocain. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dans l'attente du retour de Mohammed V

Dans l'attente du retour de Mohammed V

photographie

Dans les rues de la médina de Casablanca, ces Marocains fêtent le retour imminent de Mohammed V (1909-1961), en 1955. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Muhammad Oufkir, 1963

Muhammad Oufkir, 1963

photographie

Le général marocain Muhammad Oufkir (1920-1972) s'adresse à la population en 1963. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Hassan II, roi du Maroc, 1965

Hassan II, roi du Maroc, 1965

photographie

Le roi Hassan II (1929-1999) lors d'une cérémonie célébrant l'anniversaire de l'indépendance du Maroc (1965). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Maroc : drapeau

Maroc : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Tremblement de terre à Agadir

Tremblement de terre à Agadir
Crédits : Getty

photographie

Le partage du Maroc, 1912

Le partage du Maroc, 1912
Crédits : Hulton Getty

photographie

Guerre du Rif

Guerre du Rif
Crédits : Topical Press Agency/ Getty Images

photographie

Abd el-Krim

Abd el-Krim
Crédits : Alfonso Junr/ Getty Images

photographie

La défense de Tétouan

La défense de Tétouan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lyautey et Moulay Youssef

Lyautey et Moulay Youssef
Crédits : Hulton Getty

photographie

Dans l'attente du retour de Mohammed V

Dans l'attente du retour de Mohammed V
Crédits : Hulton Getty

photographie

Muhammad Oufkir, 1963

Muhammad Oufkir, 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hassan II, roi du Maroc, 1965

Hassan II, roi du Maroc, 1965
Crédits : Hulton Getty

photographie