Mouvements de résistance, Seconde Guerre mondiale


AFFICHE ROUGE L'

  • Écrit par 
  • Stéphane COURTOIS
  •  • 2 086 mots
  •  • 1 média

En février 1944, une gigantesque affiche fut placardée dans les principales villes de France par les services de la propagande allemande. Sur un fond rouge se détachaient en médaillon les visages de dix hommes aux traits tirés, avec une barbe de plusieurs jours. En haut de l'affiche, on pouvait lire, en larges lettres : « Des libérateurs ? » La réponse ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-affiche-rouge/#i_0

ASTIER DE LA VIGERIE EMMANUEL D' (1900-1969)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 878 mots

Journaliste, fondateur d’un des trois grands mouvements de résistance en zone sud, ministre de l'Intérieur comme deux de ses aïeux maternels au xixe siècle, Emmanuel d'Astier de la Vigerie, dernier fils du baron Raoul Olivier d'Astier de la Vigerie, partage avec ses deux frères aînés l'honneur d'être compagnon de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-d-astier-de-la-vigerie/#i_0

BARTOLI HENRI (1918-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 202 mots

Professeur d'économie politique, ancien résistant, Juste parmi les nations, Henri Bartoli fut aussi opposant à la guerre d'Algérie, et un inlassable promoteur du développement des pays pauvres. Par conviction chrétienne et humaniste, il rejoint dans la Résistance le père Chaillet, fondateur desCahiers du témoignage chrétien et de l'Amitié chrétienne, un réseau interconfessionne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-bartoli/#i_0

BIDAULT GEORGES (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  •  • 929 mots
  •  • 2 médias

Homme politique français de la ive République. Formé chez les jésuites. Georges Bidault fait des études à la faculté des lettres de Paris, qui déboucheront sur l'agrégation d'histoire. Il s'engage dans l'Association catholique de la jeunesse française. Proche du « Sillon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-bidault/#i_0

BOUCHINET-SERREULLES CLAUDE (1912-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 683 mots

Claude Bouchinet-Serreulles, fils d'industriel, né le 26 janvier 1912 à Paris, licencié en droit et diplômé de l'École libre des sciences politiques, avait observé les méfaits du nazisme en 1937-1938 lorsqu'il avait été attaché du conseiller commercial à Berlin. Officier d'ordonnance du général de Gaulle à partir du 26 j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bouchinet-serreulles/#i_0

BRUSTLEIN GILBERT (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 234 mots

Résistant communiste. Né dans le Paris populaire, Gilbert Brustlein milite aux Jeunesses communistes. À l'été de 1941, après l'entrée en guerre de l'Allemagne contre l'U.R.S.S., le Parti communiste français (P.C.F.) met sur pied des Bataillons de la jeunesse, composés de lycéens, d'étudiants et d'ouvriers ; Brustlein est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-brustlein/#i_0

BUCKMASTER MAURICE (1902-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

De 1941 à 1945, le colonel Buckmaster est entré dans l'histoire et la légende de la Résistance française et des services secrets britanniques ; il fut, en effet, chef de la section française du Special Operations Executive (S.O.E.) qui devait « mettre l'Europe en feu » à la demande de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-buckmaster/#i_0

CLAUDIUS-PETIT EUGÈNE (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 900 mots

Né à Angers, le 22 mai 1907, Eugène Petit, fils de cheminot, passionné de dessin, fut élève de l'école Boulle. Ouvrier ébéniste de 1919 à 1933, il prépara le certificat d'aptitude à l'enseignement du dessin et fut professeur de dessin dans le secondaire de 1934 à 1943. Il réaffirma bien plus tard son intérêt pour les arts plastiques en qualité de président de l'Union centrale des arts décoratifs ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-claudius-petit/#i_0

C.N.R. (Conseil national de la Résistance)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 480 mots

Organisme chargé d'assurer en France et dans la clandestinité la coordination des mouvements de résistance, des maquis, de la presse, des syndicats et des représentants de partis politiques opposés à Vichy. La première réunion du C.N.R. eut lieu à Paris, rue du Four, le 27 mai 1943 sous la présidence de Jean Moulin. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-national-de-la-resistance/#i_0

COMITÉ FRANÇAIS DE LIBÉRATION NATIONALE (C.F.L.N.)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 708 mots
  •  • 5 médias

La première séance du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), créé le 3 juin 1943, eut lieu le 4 juin à Alger, sous la coprésidence du général de Gaulle, représentant les Français de Londres, et du général Giraud, représentant ceux d'Alger. Il comportait cinq membres : général Catroux, général Georges, Massigli, Monnet, Philip. Le 7, il sera complé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-francais-de-liberation-nationale/#i_0

CRÉMIEUX-BRILHAC JEAN-LOUIS (1917-2015)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

Homme de devoir, homme de savoir, homme de mémoire : cette triple qualification fut énoncée par le président de la République François Hollande, dans la cour d'honneur des Invalides, le 15 avril 2015, pour dire les mérites éminents de Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ancien conseiller d'État en service extraordinaire. Le jeune officier évadé d'Allemagn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-cremieux-brilhac/#i_0

EDELMAN MAREK (1919-2009)

  • Écrit par 
  • Annette WIEVIORKA
  •  • 1 009 mots

Marek Edelman était le dernier survivant des cinq membres de l'état-major de l'insurrection du ghetto de Varsovie. De sa vie avant son enfermement dans le ghetto, on sait peu de chose. Ses parents sont morts quand il était enfant. Ses papiers officiels ont été perdus pendant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marek-edelman/#i_0

F.F.I. (Forces françaises de l'intérieur)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 566 mots
  •  • 3 médias

Nom donné, en février 1944, à l'ensemble des forces de la résistance intérieure française. Placées, en mars, sous l'autorité du général Kœnig, commandant suprême des forces françaises en Grande-Bretagne, les F.F.I. ont un état-major national et un commandement régional, parfois départemental. Le lien entre les forces militaires de la clandestinité et l'organisme politique créé au printemps de 1943 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-francaises-de-l-interieur/#i_0

FOURCADE MARIE-MADELEINE (1909-1989)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 497 mots

Née le 8 novembre 1909 à Marseille, Marie-Madeleine Bridou fut élevée dans des institutions religieuses. En 1937, elle était secrétaire générale d'un groupe de publications dirigées par le commandant Georges Loustanau-Lacau. C'est de ce saint-cyrien qu'elle recueillit la charge du réseau Alliance dont elle fit, au service de l'Intelligence Service britannique, l'Arche de Noé, forte de trois mille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-madeleine-fourcade/#i_0

FRENAY HENRI (1905-1988)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 608 mots

« Patriote ardent, au courage exceptionnel, a, dès la première heure, mis son activité totale au service de la Résistance française. Toujours à la pointe du combat, s'est attaché à forger les armes de la délivrance en créant, malgré les pires dangers, une organisation de propagande et de lutte contre l'ennemi, qui a acquis des titres impérissables à la reconnaissance de la Nation. » Cette citation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-frenay/#i_0

F.T.P. (Francs-tireurs et partisans)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 240 mots
  •  • 1 média

Organisation armée de résistance à l'occupation allemande de la France, durant la Seconde Guerre mondiale, les F.T.P., ou Francs-tireurs et partisans, avaient été créés par le Front national, lui-même mouvement de résistance en zone nord à partir de juin 1941 et qui était dominé par le Parti communiste. Ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francs-tireurs-et-partisans/#i_0

FUČÍK JULIUS (1903-1943)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 296 mots

Étudiant à l'université de Prague en philosophie, lettres et histoire de l'art, Julius Fučík adhère à dix-huit ans au Parti communiste tchécoslovaque dès sa fondation en 1921. Journaliste de talent, il met toute son activité au service de son parti et de la glorification de l'Union soviétique, où il fait deux longs séjours et d'où il rapporte d'enthousiastes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-fucik/#i_0

GRENIER FERNAND (1901-1992)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 718 mots

Né à Tourcoing le 9 juillet 1901, Fernand Grenier est le fils d'un ouvrier métallurgiste mort pour la France en 1917. Ouvrier boulanger, il témoigne de son antimilitarisme lors de l'occupation de la Ruhr. Dès 1924, il suit les cours de l'école centrale du parti, aux côtés de Jacques Duclos. À la mairie d'Halluin avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-grenier/#i_0

GRONOWSKI LOUIS (1904-1987)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 395 mots
  •  • 1 média

Communiste internationaliste, Louis Gronowski a été l'une des incarnations des révolutionnaires « sans patrie ni frontières » qui ont lutté pour le triomphe des principes marxistes. C'est dans cette perspective qu'il a joué un rôle majeur pendant la Seconde Guerre mondiale en qualité de premier responsable du triangle directeur de la Main-d'œuvre immigrée (MO […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-gronowski/#i_0

GUINGOUIN GEORGES (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 708 mots

« Extraordinaire entraîneur d'hommes que son exemple galvanise », « une des plus belles figures de la Résistance », ces mots de la citation le nommant chevalier de la Légion d'honneur, le 7 juillet 1945, puis sa désignation de Compagnon de la Libération par décret du 19 octobre 1945 ont témoigné du rayonnement de Georges Guingouin, « premier maquisard de France » dès 1941 et condamné par contumace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-guingouin/#i_0

HAMON LÉO (1908-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 635 mots
  •  • 1 média

Né à Paris, Léo Hamon, né Léo Goldenberg est fils d'un médecin marxiste émigré de Russie ; avocat à vingt-deux ans et secrétaire de la conférence du stage des avocats à la Cour de cassation et au Conseil d'État, il est docteur en droit en 1932. S'il éprouve « la vénération du droit public », ce spécialiste de droit administratif prend aussi plaisir à défendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-hamon/#i_0

HESSEL STÉPHANE (1917-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 018 mots
  •  • 1 média

Diplomate et personnalité éminente de la Résistance et de la gauche françaises, Stéphane Hessel naît le 20 octobre 1917, à Berlin. Ses parents, Helen Grund et Franz Hessel, tous deux allemands, bourgeois bohêmes proches du milieu artistique et intellectuel parisien d’avant la Première Guerre mondiale, ont accepté l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-hessel/#i_0

HOLBAN BORIS (1908-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Résistant communiste. Issu d'une famille juive qui s'installe en Bessarabie (roumaine à partir de 1917), Boris Holban (Bruhman de son vrai nom) adhère en 1930 au Parti communiste roumain clandestin. Après plusieurs emprisonnements, déchu de sa nationalité, il arrive en France en 1938 et s'engage comme volontaire étranger dans l'armée française. Il est à la tête des F.T.P.-M.O.I. (Francs-tireurs et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-holban/#i_0

JEAN MOULIN, LA RÉPUBLIQUE DES CATACOMBES (D. Cordier)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 801 mots

Jean Moulin aurait eu cent ans en 1999 et, comme il se doit pour celui qui est devenu le héros de la Résistance par excellence et un enjeu de mémoire national, cet anniversaire a fourni le prétexte à plusieurs publications.Heureusement, à une nouvelle version d'un Jean Moulin au service d'une puissance étrangère (Jacques Baynac) et à un roman historico-s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-moulin-la-republique-des-catacombes/#i_0

KARSKI JAN (1914-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 123 mots

« Courrier » de la résistance polonaise. De son vrai nom Jan Kozielewski. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut un des premiers à révéler aux Alliés l'ampleur du génocide juif. Pour vérifier des témoignages recueillis par la Résistance sur le sort réservé aux juifs par les nazis, il infiltre, en octobre 1942, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-karski/#i_0

LÉVY JEAN-PIERRE (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 728 mots

« Jean Moulin n'a nul besoin d'une gloire usurpée : ce n'est pas lui qui a fondé Combat, Libération, Franc-Tireur : c'est Frenay, d'Astier, Jean-Pierre Lévy. »Ces mots d'André Malraux donnent à Jean-Pierre Lévy, mort à Paris le 15 décembre 1996, sa juste p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-levy/#i_0

MARIN YVES MORVAN dit JEAN (1909-1995)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 741 mots

Voix de la liberté dans la nuit de l'Occupation, pilier du programme de la B.B.C. “Les Français parlent aux Français” de l'été de 1940 à l'automne de 1943, sous son pseudonyme de Jean Marin, Yves Morvan a été, dans la guerre puis dans la paix, à la tête de l'agence France-Presse, le défenseur d'un journalisme libre.Né le 24 février 1909 à Douarn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marin-yves-morvan-dit-jean/#i_0

MÁRKOS MÁRKOS VAFIÁDHIS dit (1906-1992)

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 414 mots

Né dans une région montagneuse du centre de l'Asie Mineure, Márkos débarque en Grèce à seize ans avec les réfugiés anatoliens ; il exerce d'abord différents petits métiers. En 1924, il rencontre des militants communistes, entre aux Jeunesses communistes et se voit bientôt confier des responsabilités au sein du parti. Il fait alors de brefs séjours dans les prisons de la République grecque pour pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/markos/#i_0

MIHAÏLOVIĆ DRAZA (1893-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Officier serbe, né le 27 mars 1893 à Ivanjica (Serbie), mort le 17 juillet 1946 à Belgrade.Dragoljub, ou Draža, Mihaïlović combat dans les guerres balkaniques (1912-1913), puis pendant la Première Guerre mondiale. Devenu colonel lorsque l'Allemagne envahit la Yougoslavie en a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/draza-mihailovic/#i_0

MOULIN JEAN (1899-1943)

  • Écrit par 
  • Daniel CORDIER, 
  • Bénédicte VERGEZ-CHAIGNON
  • , Universalis
  •  • 1 803 mots
  •  • 1 média

Serviteur de la République, préfet et chef de cabinet de plusieurs ministères dans les années 1930, Jean Moulin se convertit à un gaullisme de raison et de circonstance après sa rencontre avec le général en octobre 1941. Il devient le délégué de celui-ci en France, organisant les structures clandestines, renforçant les mouvements, intégrant les partis, don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-moulin/#i_0

NOGUÈRES HENRI (1916-1990)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 849 mots

Né le 13 novembre 1916, à Bages, dans les Pyrénées-Orientales, que son père, Louis Noguères, également avocat, représenta à la Chambre des députés, Henri Noguères fut fidèle à l'engagement socialiste de sa famille. À vingt ans, il collabora, avec Léon Blum, au journal Le Populaire, dont il fut rédacteur en chef de 1946 à 1949. À la même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-nogueres/#i_0

OCCUPATION (France)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 6 123 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Premiers refus »  : […] « La » Résistance se construit donc dans des contextes différents, progressivement, à partir de comportements qui vont du refus radical de l'armistice, comme le général de Gaulle, à des stratégies plus ambiguës, parfois indulgentes vis-à-vis du Maréchal et de la « révolution nationale » et hostiles à de Gaulle. L'attitude la plus sinueuse est celle du Parti communiste, confiant dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france/2-premiers-refus/

OCCUPATION (FRANCE) - Mémoires et débats

  • Écrit par 
  • Laurent DOUZOU
  •  • 3 880 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une mémoire précoce »  : […] Dès octobre 1944, le gouvernement provisoire de la République française dirigé par le général de Gaulle met en place une instance officielle, la Commission d'histoire de l'Occupation et de la Libération de la France (C.H.O.L.F.) qui s'attache à recueillir les témoignages des résistant(e)s. Cette collecte menée tambour battant jusqu'en 1947 repose sur l'idée que la lutte clandestine ne pourra être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/occupation-france-memoires-et-debats/1-une-memoire-precoce/

PASSY ANDRÉ DEWAVRIN, dit LE COLONEL (1911-1999)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 735 mots

Compagnon de la Libération, il fut l'unique chef des services secrets de la France libre.Né le 9 juin 1911 à Paris, dans une famille d'industriels, André Dewavrin, licencié en droit et polytechnicien, est professeur adjoint de fortification à Saint-Cyr en 1938-1939. Rapatrié de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passy/#i_0

PAUL MARCEL (1900-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 087 mots

Enfant trouvé dans le XIVe arrondissement de Paris, le 12 juillet 1900, Marcel Paul, syndicaliste, militant communiste, résistant, ministre, officier de la Légion d'honneur, a reçu à sa mort, le 11 novembre 1982, l'hommage du président de la République pour n'avoir « jamais cessé de lutter et d'espérer, car il croyait avant tout à l'homm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-paul/#i_0

PISANI EDGARD (1918-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

« Résistant courageux, républicain détaché des querelles partisanes, réformateur ardent, esprit visionnaire » : les termes du communiqué publié par la présidence de la République le 21 juin 2016, à la mort d'Edgard Pisani, situaient bien les engagements de celui-ci. Né le 9 octobre 1918 à Tunis, licencié ès lettres et diplômé du Centre des hautes études administratives, Edgard Pisani, élément acti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgard-pisani/#i_0

RAYSKI ADAM (1913-2008)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 884 mots

Né en Pologne, le 14 août 1913, à Bialystok, Abraham Rajgrodski, fils de commerçant, devient secrétaire de la jeunesse communiste locale. Il émigre à Paris en 1932 et est actif au sein de la Main-d'œuvre immigrée (MOI), dans laquelle le Parti communiste (PCF) rassemble ses militants étrangers. Il est journaliste au quoti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-rayski/#i_0

RÉMY GILBERT RENAULT dit LE COLONEL (1904-1984)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 852 mots

Né à Vannes (Morbihan) le 6 août 1904, Gilbert Renault, attaché à la Banque de France en 1924, directeur d'un organisme de financement des films français en 1937, a vu sa vie transformée par la guerre où il est devenu Rémy, celui dont sir Dansey, l'un des chefs de l'Intelligence Service britannique, devait dire qu'il était « le plus extraordinaire agent secre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/remy-gilbert-renault-dit-le-colonel/#i_0

RÉSISTANCE INTÉRIEURE ALLEMANDE

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 281 mots

Au début du IIIe Reich, les nationaux-socialistes rencontrent beaucoup d'hostilité au sein de la population. Mais les SA, les SS et la Gestapo réduisent au silence tous leurs adversaires en moins d'une année. Les irréductibles survivants ou ceux qui sont encore en li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resistance-interieure-allemande/#i_0

ROL-TANGUY HENRI (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 803 mots

« Le colonel Rol, commandant les F.F.I. de l'Île-de-France ». Ces mots manuscrits dans l'en-tête d'un exemplaire des conventions de reddition signées par le général von Choltitz, commandant du Gross-Paris, le 25 août 1944, et la signature Rol, sur la même ligne que celle du général Leclerc au bas de ce document historique, ont fait d'Henri Rol-Tanguy « une figure mythique de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-rol-tanguy/#i_0

TILLION GERMAINE (1907-2008)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 978 mots

Ethnologue et résistante, Germaine Tillion est la fille d'un magistrat mort jeune et d'une éditrice de la librairie Hachette. Elle est née le 20 mai 1907 à Allègre (Haute-Loire). Formée par deux professeurs du Collège de France, Louis Massignon, islamologue, et Marcel Mauss, anthropologue, elle enseigna de 1957 à 1980 à l'École pratique des hautes étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-tillion/#i_0

TILLON CHARLES (1897-1993)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 1 131 mots

« Un homme libre, un grand et beau caractère » : en saluant par ces mots, en Conseil des ministres, le 13 janvier 1993, la mémoire de Charles Tillon, disparu quelques heures auparavant, le président de la République soulignait les traits marquants d'une vie de près d'un siècle dans lequel Charles Tillon fut tour à tour un mutin au nom de l'internationalisme prolétarien, un syndicaliste révolutionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-tillon/#i_0

TILLON RAYMONDE (1915-2016)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

« L'esprit de liberté, la soif de justice, la lutte contre l'arbitraire sous toutes ses formes » : c'est ce qui caractérisait Raymonde Tillon, selon le communiqué par lequel le président de l'Assemblée nationale salua sa disparition, le 17 juillet 2016. Déjà, pour célébrer les cent ans de la dernière survivante des trente-trois premières femmes élues députées en octobre 1945, il avait rappelé que, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymonde-tillon/#i_0

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 990 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les résistances »  : […] Parce qu'elle n'a pas abouti à renverser le régime hitlérien, on a tendance à sous-estimer l'importance de la résistance sous le IIIe Reich, à moins qu'on ne la réduise à quelques actions montées en épingle.En réalité, la première résistance et la plus constante a été celle des forces de gauche et singulièrement des communistes. Ce sont surtout ces antifascistes qui éditaien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-reich/7-les-resistances/

VARSOVIE INSURRECTION DE (1944)

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 900 mots
  •  • 2 médias

Éclatant le 1er août 1944 et écrasée le 2 octobre 1944, l'insurrection de Varsovie est certainement l'un des faits d'armes les plus glorieux de la nation polonaise. Cette insurrection qui n'a pas son pareil dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale a pourtant coûté un prix démesuré pour le ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insurrection-de-varsovie/#i_0


Affichage 

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

vidéo

Les théâtres d'opérations. Europe. Afrique du Nord. Pacifique. La Seconde Guerre mondiale découle des initiatives belliqueuses de l'Allemagne nazie et de l'impuissance des démocraties occidentales à juguler la montée des périls. En 1939, la Wehrmacht envahit... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Appel à la résistance, juin 1940

Appel à la résistance, juin 1940

photographie

Un mois après l'appel de Charles de Gaulle, le 18 juin 1940, sur les ondes de la B.B.C., une affiche est placardée dans Londres. Si le texte n'est pas identique dans sa forme à celui de l'appel radiodiffusé, c'est bien le même esprit de résistance qui l'habite. 

Crédits : D.R.

Afficher

Affiche rouge

Affiche rouge

photographie

Placardée dans toute la France en février 1944 par l'occupant allemand pour attiser la haine raciste contre les « terroristes étrangers », cette affiche de propagande nazie a inspiré le célèbre poème d'Aragon L'Affiche rouge, interprété plus tard par Léo Ferré. 

Crédits : O. Lévy

Afficher

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)

photographie

Groupe F.T.P. Soleil de Dordogne-Nord, formé en 1943. 

Crédits : LAPI/ Roger-Viollet

Afficher

Sabotage

Sabotage

photographie

Un membre de la Résistance française en train de placer une charge explosive sur une voie ferrée, en 1944. De nombreux actes de sabotage, notamment contre les installations ferroviaires, furent commis au moment du débarquement en Normandie pour gêner les manœuvres des Allemands. 

Crédits : AKG

Afficher

Combats pour la libération de Paris, 1944

Combats pour la libération de Paris, 1944

photographie

Des combattants appartenant à la Résistance française luttent dans les rues de Paris, en 1944, pour libérer la ville après quatre années d'occupation allemande. 

Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

Afficher

Résistance française

Résistance française

photographie

La résistance intérieure française à l'occupation allemande s'organisa rapidement en maquis régionaux. Des maquisards de Haute-Loire s'initient au maniement des armes qui leur ont été parachutées par les forces alliées. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)

photographie

Des combattants des Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.) tirent depuis les fenêtres de la préfecture de police de Paris, lors des combats pour la libération de la capitale française, du 19 au 25 août 1944. 

Crédits : Central Press/ Getty Images

Afficher

La voix de la France

La voix de la France

photographie

De 1940 à 1944, Maurice Schumann intervient sur la B.B.C. dans Honneur et Patrie, les 5 minutes officielles réservées au général de Gaulle, dont il est le porte-parole, avant les émissions en français de Radio Londres. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Combattantes yougoslaves, 1943

Combattantes yougoslaves, 1943

photographie

Des jeunes femmes yougoslaves s'entraînent dans un camp allié, en Italie, en 1943. Bientôt, elles retourneront dans leur pays, se battre aux côtés des hommes, dans les unités de partisans du maréchal Tito (1892-1980). 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le général Giraud

Le général Giraud

photographie

Le général français Henri Giraud (1879-1949), coprésident du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), passe en revue, à Londres, le 21 juillet 1943, une garde d'honneur composée de soldats français. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Draza Mihajlovic

Draza Mihajlovic

photographie

Le général Draza Mihajlovic (1893-1946), chef du mouvement de résistance serbe (les tchetnik) aux Allemands, ici en 1941. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La France libre

La France libre

photographie

Les chefs de la France libre René Pleven (1901-1993), à gauche, et René Cassin (1887-1976), à droite, lors d'un rassemblement des Français libres au Royal Albert Hall, à Londres, en 1942. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'engagement tardif des patriotes

L'engagement tardif des patriotes

photographie

Des Français se pressent en foule à la mairie de Laval (Mayenne) afin de se déclarer membres de la Résistance après la libération de la ville par les forces américaines le 6 août 1944. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

photographie

Le général Charles de Gaulle (1890-1970) et son épouse Yvonne, en 1941. De Gaulle a quitté la France en juin 1940 et est, à Londres, la tête de la France libre. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Libération de Paris, 1944

Libération de Paris, 1944

vidéo

Un peu plus de deux mois après le débarquement anglo-américain du 6 juin 1944, en Normandie, la IIIe armée américaine est aux portes de Paris. Le 20 août, les troupes du général Patton établissent une tête de pont sur la Seine, à Mantes. Depuis la veille, Paris... 

Crédits : The Image Bank

Afficher

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale

1939 à 1945. La Seconde Guerre mondiale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Appel à la résistance, juin 1940

Appel à la résistance, juin 1940
Crédits : D.R.

photographie

Affiche rouge

Affiche rouge
Crédits : O. Lévy

photographie

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)

Francs-Tireurs et partisans (F.T.P.)
Crédits : LAPI/ Roger-Viollet

photographie

Sabotage

Sabotage
Crédits : AKG

photographie

Combats pour la libération de Paris, 1944

Combats pour la libération de Paris, 1944
Crédits : Hulton-Deutsch/ Hulton-Deutsch Collection/ Corbis Historical/ Getty Images

photographie

Résistance française

Résistance française
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)

Forces françaises de l'intérieur (F.F.I.)
Crédits : Central Press/ Getty Images

photographie

La voix de la France

La voix de la France
Crédits : Hulton Getty

photographie

Combattantes yougoslaves, 1943

Combattantes yougoslaves, 1943
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Le général Giraud

Le général Giraud
Crédits : Hulton Getty

photographie

Draza Mihajlovic

Draza Mihajlovic
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

La France libre

La France libre
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'engagement tardif des patriotes

L'engagement tardif des patriotes
Crédits : Hulton Getty

photographie

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941

Charles de Gaulle et son épouse à Londres, 1941
Crédits : Hulton Getty

photographie

Libération de Paris, 1944

Libération de Paris, 1944
Crédits : The Image Bank

vidéo