Proche et Moyen-Orient, archéologie


AMPHORES (commerce)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves EMPEREUR
  •  • 1 453 mots

Les amphores sont des vases de transport en terre cuite munis de deux anses, utilisés depuis le milieu du IIe millénaire jusqu'à la fin de l'Antiquité (leur usage subsiste encore dans certaines régions, comme l'Égypte moderne).D'une capacité qui variait de 3 ou 4 litres à une trentaine de litres (la moyenne se situant autour de 25 litres), leurs contenus étaient variés : vin […] Lire la suite

BIBLE - Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 888 mots
  •  • 1 média

Les pionniers de l'archéologie proche-orientale, au xixe siècle, entendaient surtout confirmer sur le terrain les informations tirées de la Bible. À cette époque, en effet, la Bible était considérée pratiquement comme un document historique. Cependant, les théologiens protestants allemands avaient commencé à lui a […] Lire la suite

HALAFIENNE (CIVILISATION)

  • Écrit par 
  • Francis HOURS
  •  • 102 mots

Ainsi nommée d'après le site de Tell Halaf, sur le haut Khabbur, cette civilisation a pour épicentre, à la fin du VIe millénaire et au début du Ve, la haute Djezireh aux confins de la Turquie, de la Syrie et de l'Iraq actuels. Dans les villages, où le plan d'habitat spécifique est une maison ronde voûtée en coupole […] Lire la suite

HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Michel GAWLIKOWSKI
  •  • 2 076 mots
  •  • 3 médias

Inscrite en 1985 au Patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O., Hatra (en arabe al-Hadr) est un site de la steppe aride en Irak du Nord, à 100 kilomètres au sud-ouest de la ville moderne de Mossoul et 50 kilomètres à l’ouest d’Assur, l’ancienne capitale assyrienne. Le lieu, favorisé par la présence de plusieurs étangs saison […] Lire la suite

HÉGRA SITE ARCHÉOLOGIQUE D'

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 862 mots

Madā’in Sālih est le nom d'un site archéologique du nord-ouest de l'Arabie saoudite, situé entre les villes de Tabūk, Taymā et Médine et à une vingtaine de kilomètres au nord du bourg d'al-‘Ulā, connu pour avoir été la capitale des royaumes de Dadan et de Lihyān dans la seconde moitié du Ier millén […] Lire la suite

KÉBARIEN

  • Écrit par 
  • Francis HOURS
  •  • 77 mots

Kébarien est une industrie lithique identifiée par Dorothy Garrod en 1937 à partir de la couche C de la grotte de Kébara (mont Carmel, Israël). Elle est caractérisée par des microlithes, non géométriques dans les phases anciennes. La différence dans les proportions de l'outillage, selon les régions, a conduit certains archéologues à donner d'autres noms à des industries contemporaines, mais légèr […] Lire la suite

LA BIBLE DÉVOILÉE (I. Finkelstein et N. A. Silberman)

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 975 mots

Ce livre, traduit de l'anglais The Bible Unearthed par Patrice Ghirardi (La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l'archéologie, Bayard, Paris, 2002), présente un essai à la fois audacieux et tonique des apports de l'archéologie des cinquante dernières années à la compréhensio […] Lire la suite

ORIGINES DE L'URBANISME AU PROCHE-ORIENT

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 7 304 mots
  •  • 15 médias

Le phénomène urbain, souvent assimilé au fondement de la civilisation elle-même, apparaît comme une caractéristique majeure de l'organisation des sociétés humaines depuis cinq millénaires, c'est-à-dire depuis le début de l'époque historique proprement dite. Dans l'état présent de la recherche, c'est en pays sumérien, dans la seconde partie du IV […] Lire la suite

STEIN sir AUREL (1862-1943)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 71 mots

Sir Aurel Stein fut un archéologue et explorateur britannique. Ses expéditions au Baluchistan, dans l'Iran oriental et en Asie centrale au cours de la première moitié du xxe siècle ont révélé l'existence de très nombreux sites dans des régions réputées inaccessibles. Ses publications constituent encore les ouvrages de base pour l'étude des régions qu' […] Lire la suite

TÉPÉ, TELL ou TERTRE

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 142 mots

Le cadre du paysage archéologique du Moyen-Orient est déterminé par le tell, colline artificielle de détritus, formée par la continuelle alternance de destructions et de reconstructions de villages, d'édifices publics ou privés. Le mot tell, qui vient de l'arabe tall, colline, est synonyme du mot persan tépé. Correspondant au français ter […] Lire la suite

TROU D'EMMANCHEMENT (TECHNIQUE DU)

  • Écrit par 
  • Thierry BERTHOUD
  •  • 163 mots

La fixation d'un manche en bois par l'intermédiaire d'un trou situé dans le corps d'un outil (pioche, hache, marteau...) est une technique qui contribue de manière essentielle à l'efficacité de cet outil. Peu développée pour la pierre, cette technique a pris son essor avec les outils de métal. Les premières haches méta […] Lire la suite

XANTHOS

  • Écrit par 
  • Pierre DEMARGNE
  •  • 2 050 mots
  •  • 1 média

Xanthos (en lycien Arn̂na), ville antique de Lycie, est située à 8 kilomètres de la côte sud de l'Asie Mineure ; elle commande le débouché du fleuve Xanthe vers la plaine côtière. Détruite à l'extrême fin de l'Antiquité, elle fut redécouverte entre 1838 et 1844 par l'Anglais Charles Fellows, qui y pratiqua les premières fouilles, y reconnut […] Lire la suite

YÉMEN

  • Écrit par 
  • Laurent BONNEFOY, 
  • André BOURGEY, 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 14 258 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Archéologie »  : […] « L'Arabie du Sud est un problème pour le futur », écrivait en 1943 l'anthropologue américain C. S. Coon pour exprimer l'état de nos connaissances sur le passé du Yémen. Assimilée au royaume de Saba des textes bibliques, la civilisation sud-arabique avec ses monuments imposants et ses inscriptions en caractères alphabétiques fut connue des érudits dès la seconde moitié du xix […] Lire la suite

YÉMEN. AU PAYS DE LA REINE DE SABA (exposition)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 1 228 mots

L'exposition Yémen. Au pays de la reine de Saba, présentée du 24 octobre 1997 au 28 février 1998 à l'Institut du monde arabe à Paris, a constitué la plus importante manifestation jamais consacrée à l'art et à l'archéologie du Yémen antique. Elle donna en effet l'occasion de découvrir, de la préhist […] Lire la suite


Affichage 

Centre monumental, ville II de Mari

Centre monumental, ville II de Mari

dessin

Plan du centre monumental de la ville II de Mari. IIIe millénaire (2550 à 2300 av. J.-C.). Plan P. Butterlin, mission archéologique française de Mari. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Falaise de Béhistun

Falaise de Béhistun

photographie

Vue générale de la falaise de Béhistun telle qu'elle se présentait aux voyageurs au XIXe siècle. Situé en surplomb de l'antique route reliant la Susiane (Élam) à la Mésopotamie, le site conserve de nombreux vestiges archéologiques, dont la très célèbre inscription... 

Crédits : D.R.

Afficher

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

photographie

Les monuments de Hatra se caractérisent par la richesse de leur ornementation : motifs floraux, animaux fantastiques ou encore têtes sculptées comme sur cet arc marquant l'accès à une des grandes salles voûtées qui constituent un des traits marquants de la ville. 

Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

Afficher

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

photographie

Située à 50 kilomètres d'Assur, ancienne capitale assyrienne, la ville fortifiée de Hatra occupait une situation particulière, dans ce qu'on pourrait caractériser comme une « zone frontière » entre Parthes et Romains. 

Crédits : F. Guénet/ AKG-images

Afficher

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

photographie

Important centre religieux, l'ensemble monumental qui constitue l'enceinte sacrée de Hatra regroupe plusieurs sanctuaires, qui ont été amplement restaurés au XXe siècle. Le dieu Soleil (Shamash) est la figure centrale de ce panthéon. 

Crédits : V. Rastelli/ Corbis

Afficher

Tombeau de la Soie, Pétra, Jordanie

Tombeau de la Soie, Pétra, Jordanie

photographie

Le Tombeau de la Soie, dit aussi Tombeau bigarré en raison des grès multicolores dans lesquels il est taillé. Il est situé entre le Tombeau Corinthien et le Tombeau à l'Urne, c'est-à-dire dans la partie nord de la nécropole d'al-Khubthah. On voit ici la partie supérieure... 

Crédits : C. Sappa/ De Agostini/ Getty Images

Afficher

Cité de Mari

Cité de Mari

dessin

La cité de Mari lors de sa fondation avec son plan circulaire et le canal la raccordant à l'Euphrate (d'après J.-C. Margueron, « Mari 5 », pp. 492, 494, 497, 1987). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Centre monumental, ville II de Mari

Centre monumental, ville II de Mari
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Falaise de Béhistun

Falaise de Béhistun
Crédits : D.R.

photographie

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak
Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

photographie

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak
Crédits : F. Guénet/ AKG-images

photographie

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra
Crédits : V. Rastelli/ Corbis

photographie

Tombeau de la Soie, Pétra, Jordanie

Tombeau de la Soie, Pétra, Jordanie
Crédits : C. Sappa/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Cité de Mari

Cité de Mari
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin