HÉGRA SITE ARCHÉOLOGIQUE D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Madā’in Sālih est le nom d'un site archéologique du nord-ouest de l'Arabie saoudite, situé entre les villes de Tabūk, Taymā et Médine et à une vingtaine de kilomètres au nord du bourg d'al-‘Ulā, connu pour avoir été la capitale des royaumes de Dadan et de Lihyān dans la seconde moitié du Ier millénaire av. J.-C. Le nom antique du site est Hégra dans les sources grecques et latines, notamment sur la carte de Ptolémée, et Hijrā en nabatéen, qui a donné al-Hijr en arabe, toponyme encore utilisé aujourd'hui pour désigner la plaine dans laquelle il s'inscrit. Le nom Madā’in Sālih, qui lui a été donné tardivement, s'explique par la tradition selon laquelle le prophète Sālih tenta en vain de convertir les habitants du lieu, membres de la tribu de Thamūd, au culte du dieu unique. L'épisode est largement décrit dans le Coran, notamment dans la sourate d'al-Hijr (XV, 80-84), ainsi que chez les historiens et géographes arabes tels que Tabarī, al-Muqaddasī et Yāqūt.

Inscrit depuis juillet 2008 sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O., Hégra est un important site d'époque nabatéenne et romaine (ier s. av. J.-C.-vie s. apr. J.-C.), fondé aux marges méridionales du royaume de Nabatène (annexé par un légat de l'empereur Trajan en 106 apr. J.-C.) et de la province romaine d'Arabie. C'était à la fois une station caravanière sur la voie terrestre du commerce de l'encens menant de l'Arabie Heureuse, le Yémen actuel, aux ports de la Méditerranée, et un poste avancé pour les troupes nabatéennes puis romaines, comme en témoigne la mention de nombreux noms de militaires dans les inscriptions. Le site partage plusieurs points communs avec la capitale du royaume nabatéen, Pétra, en Jordanie. On y trouve en effet une petite centaine de tombeaux rupestres à façades décorées de motifs à merlons, d'excell [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Laïla NEHMÉ, « HÉGRA SITE ARCHÉOLOGIQUE D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-hegra/