Hydrocarbures cycliques aromatiques


ANTHRACÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 237 mots

Formule brute : C14H10Masse moléculaire : 178,22 gMasse spécifique : 1,25 g/cm3Point de fusion : 217 0CPoint d'ébullition : 354-355 0C.Cet hydrocarbure cyclique cristallise en prismes monocliniques incolores et présente une fluorescence violette quand il est absolument pur.L'énergie de résonance de l'anthracène est de 347,35 kJ/m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthracene/#i_0

AROMATICITÉ

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 4 719 mots
  •  • 2 médias

Peu de notions sont aussi fondamentales et aussi souvent utilisées que celle d'aromaticité ; cependant c'est une des moins claires et des plus difficiles à préciser. Elle tire son origine de faits chimiques qui font apparaître d'étroites parentés entre certaines molécules.Ce fut Kekulé qui, le premier, reconnut, il y a plus de cent ans, une analogie entre diverses substances extraites d'huiles nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aromaticite/#i_0

ARYLES RADICAUX

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 36 mots

Groupements organiques monovalents dérivés d'un hydrocarbure aromatique par soustraction d'un atome d'hydrogène. Par exemple, le groupement phényle C6H5— est dérivé du benzène C6H6. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radicaux-aryles/#i_0

BENZÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 482 mots

Le plus simple des hydrocarbures aromatiques.Formule : C6H6Fréquemment symbolisé par :Masse moléculaire : 78,11 gMasse spécifique : 0,88 g/cm3Point de fusion : 5,5 0CPoint d'ébullition : 80,09 0C.Cristaux incolores dans le système orthorhombique bipyramidal. Forme un azéotrope avec l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benzene/#i_0

BENZÉNOÏDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 5 536 mots
  •  • 6 médias

L'adjectif substantivé « benzénoïde » désigne cette importante famille de composés de la chimie organique qui renferment, dans leur squelette carboné, l'enchaînement du noyau benzénique. Mono ou polycycliques, porteurs ou non de groupements fonctionnels hétéroatomiques ou de chaînes latérales aliphatiques ou alicycliques, les composés benzénoïdes pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benzenoides/#i_0

NAPHTALÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 426 mots

Masse moléculaire : 128,16 gMasse spécifique : 1,145 g/cm3Point de fusion : 80,22 0CPoint d'ébullition : 217,9 0CPrismes monocliniques à odeur caractéristique.Le naphtalène, de formule brute C10H8, est le plus simple des hydrocarbures aromatiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naphtalene/#i_0

PICÈNE

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 340 mots
  •  • 1 média

Le picène est un hydrocarbure aromatique associant cinq cycles benzéniques alignés. Les électrons associés aux liaisons doubles se répartissent sur toute l'étendue de la molécule. Quand, à très basse température (voisine du zéro absolu, – 273 0C), on dope un cristal fait de molécules de picène par des atomes métalliques de la famille des alcalins, il apparaît une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/picene/#i_0

TOLUÈNE

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 244 mots

Hydrocarbure aromatique encore appelé méthylbenzène.Formule : C6H5— CH3Masse moléculaire : 92,13 gMasse spécifique : 0,866 g/cm3Point de fusion : — 95 0CPoint d'ébullition : 110,8 0C.Infiniment soluble dans l'éthanol, l'éther et le benzène.Le groupement méthyle, fixé sur le noyau benzénique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toluene/#i_0

TROPYLIUM CATION

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 124 mots

Cation aromatique C7H7+. Son nom provient de celui de l'alcaloïde atropine (isolé de l'Atropa belladona). L'atropine conduit, après hydrolyse, déshydratation et réaction d'Hoffmann, à un hydrocarbure non saturé appelé tropilidène ou encore cycloheptatriène. Le cation tropylium est l'ion correspondant au tropilidène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cation-tropylium/#i_0

XYLÈNES

  • Écrit par 
  • Fernand COUSSEMANT
  •  • 296 mots

Les xylènes ou diméthylbenzènes (CH3—C6H4—CH3) existent sous trois formes isomères suivant la position relative des deux substituants méthyle sur le cycle benzénique ; ils sont obtenus initialement en mélange avec un quatrième isomère, l'éthylbenzène. Chimiquement, ils présentent les propriétés typiques des noyaux aromatiques, d'une part, des groupes alkyle fixés sur ces noyaux, d'autre part. En p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylenes/#i_0


Affichage 

Composés aromatiques

Composés aromatiques

dessin

Composés aromatiques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Picène

Picène

dessin

La molécule de picène associe linéairement cinq cycles benzéniques. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hydrocarbures

Hydrocarbures

dessin

tabl. 1 – Hydrocarbures benzénoïdes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hydrocarbures : dérivés fonctionnels

Hydrocarbures : dérivés fonctionnels

dessin

tabl. 2 – Dérivés fonctionnels des hydrocarbures benzénoïdes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Composés aromatiques

Composés aromatiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Picène

Picène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hydrocarbures

Hydrocarbures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hydrocarbures : dérivés fonctionnels

Hydrocarbures : dérivés fonctionnels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin