Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ

paléontologue

CRÂNE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 5 264 mots

L'ambiguïté de la notion de crâne traduit bien la dualité anatomique du squelette céphalique humain. Souffrir de névralgie faciale ou se plaindre de douleurs crâniennes (céphalées) ne prête guère à confusion : massif facial et boîte crânienne réagissent différemment. Cependant, cet objet composite dont la souffrance sépare les deux parties est couramment d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crane/#i_0

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Michel TRANIER, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 10 844 mots

Dans l'état actuel des connaissances, définir scientifiquement ces vertébrés que l'on nomme couramment mammifères est une véritable gageure que nous ne nous proposons pas de tenir. Il semble pourtant, a priori, parfaitement possible, voire facile, de trouver des caractères généraux et communs à l'homme, au cheval et au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_0

POISSONS

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 10 100 mots

Jusqu'à la fin du xixe siècle, l'accord était général pour considérer les Poissons comme une vaste classe de Vertébrés au même titre et sur le même plan que les Amphibiens, les Reptiles, les O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poissons/#i_0

PROBOSCIDIENS

  • Écrit par 
  • Pascal TASSY, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 970 mots

C'est à leur appendice nasal, développé en trompe ou proboscis, que les Proboscidiens doivent leur nom. Cet ordre de mammifères, qui comprend de nombreux genres éteints, n'est plus représenté aujourd'hui que par les éléphants. Avec une hauteur maximale au garrot de 3,90 mètres et un poids excédant rarement 6 tonnes, ces derniers sont b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proboscidiens/#i_0

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 622 mots

Qu'est-ce qu'un Reptile ? Pour le profane, la réponse ne fait aucun doute : les Reptiles actuels (lézards, serpents, tortues et crocodiles) sont des Vertébrés écailleux, rampants, à sang froid. En revanche, la définition de ce groupe animal est bien plus malaisée pour le spécia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reptiles-fossiles/#i_0

RONGEURS ET LAGOMORPHES

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 889 mots

Rongeurs et Lagomorphes sont deux ordres de Mammifères euthériens que l'on réunit, depuis Linné (1758), dans le superordre des Glires. Ces deux ordres ont très précocement divergé dans leur évolution à partir d'une souche commune qui se situe sans doute au Paléocène. Quelques caractères, et particulièrement cette aptitude tout à fait générale à ronger que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rongeurs-et-lagomorphes/#i_0

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 7 343 mots

Legroupe des Téléostéens, par sa diversité morphologique, biologique, écologique, représente un remarquable succès évolutif. Avec environ vingt-cinq mille espèces, non seulement il est le groupe de Poissons de beaucoup le plus nombreux, mais, en outre, il compte à peu près autant d'espèces que tous les autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teleosteens-et-holosteens/#i_0