Tchèque (République)

Tchèque (République) : carte de situation

carte de situation

Tchèque (République) : carte générale

carte générale

Tchèque (République) : carte administrative

carte administrative

Tchèque (République) : carte physique

carte physique

drapeau national

Toutes les données

Nom officiel
République tchèque (CZ)
Forme de gouvernement
république avec deux chambres législatives (Sénat [81], Chambre des députés [200])
Chef de l'État
Milos Zeman (depuis le 8 mars 2013)
Chef du gouvernement
Andrej Babiš (depuis le 13 décembre 2017)
Capitale
Prague
Superficie (km2)
78 865
Langue officielle
tchèque
Religion officielle
aucune
Unité monétaire
couronne tchèque (CZK)
Population
10 616 000 (estim. 2018)
Densité (hab./km2)
134,6 (estim 2018)
Répartition urbains-ruraux
population urbaine : 73,8 % (2018)
population rurale : 26,2 % (2018)
Projection de population 2030
10 700 000
Taux de natalité
10,70 ‰ (2016)
Taux de mortalité
10,20 ‰ (2016)
Indice de fécondité
1,57 (2016)
Espérance de vie à la naissance
hommes : 75,8 ans (2017)
femmes : 81,9 ans (2017)
Alphabétisation des 15 ans et plus
femmes : 99 % (2011)
hommes : 99 % (2011)
IDH
0,888 (2017)
R.N.B. par habitant (USD)
18 160 (2017)

Pays limitrophes (frontières terrestres uniquement)



Les derniers événements

6-30 juin 2018 • République tchèqueNomination du deuxième gouvernement d’Andrej Babiš.

de sa formation au gouvernement d’Andrej Babiš, que ce dernier a négocié en échange de la promesse de satisfaire certaines requêtes et de nommer des communistes dans les directions de certaines entreprises d’État. C’est la première fois depuis la « révolution de velours » de 1989 que les communistes jouent un rôle dans la formation d’un gouvernement. Cet accord suscite une vive opposition au sein de la population, ainsi que de l’Église catholique.  [...] Lire la suite

12-27 janvier 2018 • République tchèqueRéélection du président Miloš Zeman.

Les 12 et 13 se tient le premier tour de l’élection présidentielle à laquelle le président pro-russe et anti-immigration Milos Zeman se présente comme candidat du Parti des droits civiques (centre gauche). Il obtient 38,6 p. 100 des suffrages, contre 26,6 p. 100 pour le candidat indépendant Jiří [...] Lire la suite

20-21 octobre 2017 • République tchèqueVictoire du populiste Andrej Babiš aux élections législatives.

avec 7,8 p. 100 des suffrages et 15 élus. Le Parti social-démocrate, qui dirigeait la coalition sortante, s’effondre avec 7,3 p. 100 des voix et 15 députés. Le taux de participation est de 60,8 p. 100. Magnat de l’industrie agroalimentaire, Andrej Babiš se dit pro-européen, mais est hostile aux quotas d’immigrés, dénonce la corruption et entend « gérer l’État comme une entreprise ». Andrej Babiš sera nommé Premier ministre le 6 décembre.  [...] Lire la suite

2-5 mai 2017 • République tchèqueCrise entre le Premier ministre Bohuslav Sobotka et son ministre Andrej Babiš.

(populiste), que dirige Andrej Babiš, est favorite dans les intentions de vote en vue des élections législatives prévues en octobre. Le 5, Bohuslav Sobotka revient sur sa décision à la suite d’une divergence d’interprétation avec le président Milos Zeman, qui considère que sa démission ne concerne pas l’ensemble du gouvernement, mais seulement le Premier ministre.  [...] Lire la suite

17-29 janvier 2014 • République tchèqueNomination d'un gouvernement de coalition centriste.

Le 17, le président Miloš Zeman nomme à la tête du gouvernement le chef du Parti social-démocrate Bohuslav Sobotka, victorieux des élections législatives d'octobre 2013. Le 29, le gouvernement de Bohuslav Sobotka entre en fonctions. Il regroupe le Parti social-démocrate, l'Alliance des citoyens [...] Lire la suite

25-26 octobre 2013 • République tchèqueVictoire du Parti social-démocrate aux élections législatives.

Les 25 et 26 se déroulent les élections législatives anticipées, organisées à la suite de la démission du gouvernement de Petr Nečas en juin 2013. Le Parti social-démocrate de Bohuslav Sobotka arrive en tête, avec 20,5 p. 100 des suffrages et 50 sièges sur 200. L'Alliance des citoyens mécontents [...] Lire la suite

7-20 août 2013 • République tchèqueDissolution de la Chambre des députés.

Le 7, la Chambre des députés refuse la confiance au Premier ministre Jiří Rusnok, nommé par le président Miloš Zeman en juin en remplacement de Petr Nečas, démissionnaire. Jiří Rusnok présente sa démission. Le 20, la Chambre des députés vote sa dissolution par 140 voix contre 7. Le chef de l'État annonce la convocation d'élections législatives anticipées en octobre.  [...] Lire la suite

17-25 juin 2013 • République tchèqueDémission du Premier ministre Petr Nečas.

– qui est en cours de divorce – en usant des services du renseignement militaire. Petr Nečas démissionne également de la présidence du Parti démocratique civique (conservateur). Le 25, le président Milos Zeman charge l'économiste Jiří Rusnok de former un gouvernement de technocrates jusqu'à la convocation d'élections anticipées. Le Premier ministre prêtera serment le 10 juillet.  [...] Lire la suite

11-26 janvier 2013 • République tchèqueÉlection de Milos Zeman à la présidence.

Les 11 et 12 se déroule le premier tour de l'élection présidentielle, disputée pour la première fois au suffrage universel direct – le chef de l'État était auparavant élu par le Parlement. L'ancien Premier ministre pro-européen Milos Zeman (Parti social-démocrate, C.S.S.D.) arrive en tête [...] Lire la suite