BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

SOMATOSTATINE

Média

Média de cet article dans l'Encyclopædia Universalis :

 

Hormone initialement extraite de l'hypothalamus, la somatostatine a été retrouvée dans les cellules D tout au long du tractus digestif (surtout dans l'antre et le fundus gastrique) et dans le pancréas. Ce tétradécapeptide inhiberait, entre autres, toutes les sécrétions hormonales digestives, notamment la sécrétion de gastrine, d'insuline et de glucagon, par l'intermédiaire d'une interaction avec l'AMP cyclique. Il diminue le débit splanchnique et participerait à la modulation de la prise alimentaire. Son action est locale. Quelques cas de somatostatinome, associant un diabète et des diarrhées, ont été rapportésMédicament : le génie génétique.

Médicament : le génie génétique Animation

Médicament : le génie génétique La somatostatine est une hormone qui est utilisée en gastroentérologie. Sa composition chimique est celle d'un peptide, une suite de 14 acides aminés. On appelle code génétique, la règle qui permet de traduire en peptide un gène situé dans l'ADN d'une cellule. Sur l'ADN, chaque ensemble de 3 nucléot……

Crédits: Encyclopædia Universalis France Consulter

Jean-Louis SCHLIENGER

Pour citer cet article

Jean-Louis SCHLIENGER, « SOMATOSTATINE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/somatostatine/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« SOMATOSTATINE » est également traité dans :

BACTÉRIOLOGIE

Écrit par :  Jean-Michel ALONSOJacques BEJOTMichel DESMAZEAUDDidier LAVERGNEDaniel MAZIGH

Dans le chapitre "Bactériologie appliquée à l'industrie pharmaceutique"  : …  l'information génétique adéquate. Le premier polypeptide humain synthétisé par une bactérie fut la *somatostatine, une hormone hypothalamique. Elle agit au niveau de l'hypophyse où elle inhibe la libération de l'insuline et de l'hormone de croissance. La molécule de somatostatine ne comprend que 14 acides aminés, on a pu construire facilement un… Lire la suite
CROISSANCE, biologie

Écrit par :  André MAYRATRaphaël RAPPAPORTPaul ROLLIN Universalis

Dans le chapitre "L'hormone de croissance"  : …  facteur de libération de la GH, ou GH releasing factor) la stimule, alors que la *somatostatine a une action inhibitrice. Il en résulte une modulation rythmée de cette sécrétion au long du nycthémère. Pendant le sommeil nocturne, la GH est sécrétée en beaucoup plus grande quantité. Il est probable que cette pulsatilité sécrétoire… Lire la suite
ÉLEVAGE

Écrit par :  André FELLouis-Marie HOUDEBINE

Dans le chapitre "Les traitements par intervention sur le système immunitaire"  : …  Il est ainsi possible d'induire chez les animaux la formation d'anticorps dirigés contre la *somatostatine, une hormone dont la fonction est de s'opposer à la sécrétion de l'hormone de croissance. Ces animaux présentent alors un taux d'hormone de croissance endogène élevé et bénéficient de ses effets. Cette approche, bien que séduisante, ne… Lire la suite
ESTOMAC

Écrit par :  Miguel LEWIN

Dans le chapitre "L'estomac endocrine"  : …  l'histamine et la gastrine ; d'autre part, les cellules D, qui produisent un peptide inhibiteur, la *somatostatine. Les cellules ECL sont localisées dans la partie fundique de l'estomac, à proximité des cellules pariétales. L'histamine qu'elles libèrent peut donc agir directement, par voie paracrine, sur ces cellules. Les cellules G sont au… Lire la suite
HORMONES

Écrit par :  Jacques DECOURTYves-Alain FONTAINERené LAFONT UniversalisJacques YOUNG

Dans le chapitre "Origine tissulaire"  : …  (TRH) est chez plusieurs Amphibiens produit en grande abondance par la peau (Jackson, 1978) ; la *somatostatine, qui inhibe la décharge de GH et qui est aussi présente dans le tractus gastro-intestinal et le pancréas des Mammifères, est homologue d'une hormone (l'urotensine II) produite par le système neurosécrétoire caudal des Poissons… Lire la suite
PANCRÉAS

Écrit par :  Jacques MIROUZEÉric RENARDAndré RIBET

Dans le chapitre "La somatostatine"  : …  Identifiée* initialement en 1972 par Guillemin et Brazeau au niveau hypothalamique, ce peptide de quatorze acides aminés est également sécrété par le cellules D des îlots et par les cellules endocrines de la région antro-duodénale du tube digestif. Son action semble complexe au niveau pancréatique, à la fois paracrine, endocrine et neurocrine. Ses… Lire la suite

 

Voir aussi

 

Dictionnaire

Définition du mot "SOMATOSTATINE"

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2014, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.

chargement du média