BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

PERMIEN

C'est au xixe siècle que Roderick Murchison, en tournée dans la Russie impériale, introduit le terme Permien pour désigner un ensemble de terrains affleurant de la Volga à l'Oural et de la mer Blanche aux steppes d'Orenburg. Ce terme est issu de celui de l'ancien royaume finno-hongrois Permya et non de la ville de Perm. Le Permien représente le dernier système du Paléozoïque (ère primaire). Succédant au Carbonifère, il s'étend de — 299 millions d'années (Ma) à — 251 Ma, soit une durée de quelque 48 Ma. Il est désormais divisé en trois séries qui sont, de la plus ancienne à la plus récente : le Cisuralien (avec les étages Assélien, Sakmarien, Artinskien et Kungurien), le Guadalupien (étages Roadien, Wordien et Capitanien) et le Lopingien (étages Wuchiapingien et Changhsingien). L'existence de séries d'origine continentale d'un côté (notamment en Europe et en Amérique du Nord) et de séries d'origine marine de l'autre (notamment sur la plate-forme russe, dans le sud des États-Unis et de la Chine) est à l'origine des difficultés de corrélations entre elles. La tendance actuelle est de fonder l'échelle standard du Permien sur les conodontes, mais les corrélations sont établies aussi à partir des fusulines et des ammonoïdes pour les faciès marins. Les radiolaires, étudiés dans les faciès marins profonds (radiolarites, cherts, jaspes), mais présents aussi dans les faciès des plates-formes continentales s'avèrent de plus en plus précis pour les datations. En faciès continental, sont utilisés les tétrapodes, les insectes et les plantes (macrorestes et palynomorphes).

Au Permien, la quasi-totalité des masses continentales étaient réunies en un seul supercontinent, la Pangée, à la suite des phases tardives de l'orogenèse varisque : orogenèse ouralienne entre les masses continentales Siberia et Euramerica, orogenèses des Mauritanides et des Alleghanides (Appalaches) entre Euramerica et Gondwana. On distingue un important événement tectonomagmatique vers la limite Permien inférieur/moyen, c'est-à-dire vers — 275 à — 270 Ma (Thur [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  2 pages…

 

Pour citer cet article

Alain BLIECK, « PERMIEN  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/permien/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« PERMIEN » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINRené BLANCHETJacques BOURGOISJean-Louis MANSYBernard MERCIER DE LÉPINAYJean-François STEPHANMarc TARDYJean-Claude VICENTE

Dans le chapitre "L'origine du Pacifique"  : …  les structures se suivent de l'Ancien au Nouveau Monde, il n'en va pas de même du Pacifique, que l'on considère généralement comme antérieur à l'ère secondaire et directement issu de la Panthalassa, océan mondial unique qui s'opposait à la Pangée rassemblant les continents au Permien, il y a 280 millions d'années environ… Lire la suite
EUROPE - Géologie

Écrit par :  Jean AUBOUINPierre RAT

Dans le chapitre "L'épisode continental du Permien"  : …  de l'orogène hercynien et il se trouve soudé, par l'Afrique, au continent gondwanien. Pour toute une partie de l'Europe commence une nouvelle histoire continentale sous un climat plus sec et plus contrasté que celui du Carbonifère, peut-être tout simplement du fait de la très grande extension des surfaces émergées. Au sud-est, un domaine téthysien… Lire la suite
JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

Écrit par :  Michel FAURE

Dans le chapitre "La chaîne permo-triasique"  : …  une reconstitution globale des événements prétriasiques de cette zone reste difficile. En revanche, l'orogenèse permo-triasique est mieux analysée et interprétée en termes de tectonique des plaques dans la partie méridionale de Honshū (du nord de Tōkyō au nord de Kyūshū). Certaines formations de la chaîne centrale de Taiwan et du sud des Ryūkyū… Lire la suite
JURA

Écrit par :  Georges CHABOTPaul CLAVALUniversalisAndré GUILLAUMESolange GUILLAUME

Dans le chapitre "Stratigraphie"  : …  Le Permien ne semble représenté que par des couches détritiques (de 20 à 250 m d'épaisseur), attribuées au Saxonien. Les terrains d'âge stéphanien supérieur-autunien ont été sans doute déblayés par les érosions saaliennes. Le volcanisme qui suivit la phase saalienne s'est fait sentir aussi en Franche-ComtéLire la suite
MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

Écrit par :  Jean-François DECONINCK

Dans le chapitre "La crise du Permien-Trias"  : …  À la fin du Permien, qui est donc aussi celle de l'ère paléozoïque, on estime que 96 p. 100 des espèces marines disparaissent (83 p. 100 des genres et 55 p. 100 des familles). De nombreux groupes s'éteignent définitivement, les autres sont plus ou moins affectés. Certaines extinctions semblent débuter dès le Permien supérieur, ce qui suggère un… Lire la suite
PALÉOZOÏQUE ou ÈRE PRIMAIRE

Écrit par :  Alain BLIECK

Dans le chapitre " Cadre paléogéographique et géodynamique"  : …  ouest. Une calotte glaciaire s'est mise en place sur le pôle Sud au Carbonifère supérieur-Permien inférieur (Amérique du Sud, Afrique du Sud, Antarctique) et au pôle Nord au Permien supérieur (touchant la Sibérie). La vaste ceinture montagneuse du centre de la Pangée, en position équatoriale, fut le siège de productions importantes de charbons au… Lire la suite
PAYS-BAS

Écrit par :  Christophe DE VOOGDUniversalisFrédéric MAUROGuido PEETERSChristian VANDERMOTTEN

Dans le chapitre "Relief et hydrographie"  : …  (et le sommet du Crétacé y est à 1 000 m de profondeur). Surmontant en profondeur les terrains carbonifères, le Permien récent contient de très importantes quantités de gaz en exploitation, par exemple près de Slochteren, à l'est de Groningue. C'est dans les terrains du Permien récent que se formèrent les dépôts de sel gemme que l'on extrait… Lire la suite
TATARIEN

Écrit par :  Martin CHAUFFREY

Dernier étage du Permien, défini aux confins de la plate-forme russe, dans l'actuelle république du Tatarstan. Le Tatarien est représenté par des sédiments continentaux, voire d'eau douce. Cependant, d'après certains géologues, il y aurait quelques couches marines à la base de l'étage. Sur la plate-forme, il est formé de… Lire la suite

Afficher la liste complète (8 références)

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.