BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

MAI-68

3.  Un mouvement social d'ampleur

Le chef de l'État tient d'abord les incidents du quartier Latin pour un problème d'ordre public, à traiter comme tel. Cette approche s'infléchit après que Georges Pompidou l'a convaincu de jouer l'apaisement. La réouverture de la Sorbonne, effective le 13, est cependant trop tardive pour désamorcer un mouvement en plein essor. Dans la nuit du 13, les étudiants occupent la Sorbonne puis la plupart des universités et l'Odéon, devenus autant de forums où la parole se libère. Des comités de toutes sortes se multiplient. La réforme et l'utopie se confondent (« Prenons nos désirs pour des réalités ») tandis que le marxisme, le situationnisme et la pensée libertaire s'affirment et se combinent sur des modes inédits.

Dès le 14, les occupations s'étendent à certaines usines (Sud Aviation, Renault Cléon). Le 16, la C.G.T. et la C.F.D.T. poussent, chacune à leur manière, à amplifier l'action sans appel explicite à la grève générale. La grève avec occupation des locaux se généralise, réactivant la mémoire de 1936, son esthétique, ses pratiques et le mythe de la grève générale. Le mouvement est sensiblement plus ample et plus complexe qu'en 1936 puisqu'il s'étend au secteur public et à l'encadrement. Dans les entreprises dépourvues de syndicats, notamment chez Citröen, il permet de poser et de résoudre des problèmes résolus ailleurs depuis 1936. Dans les bastions cégétistes du secteur public, elle permet à des revendications rejetées depuis des mois d'être enfin acceptées. Dans certains secteurs de pointe où la C.F.D.T. prédomine prévalent les thèmes autogestionnaires. Les journalistes de l'O.R.T.F. se battent pour la liberté d'information. L'enseignement secondaire et le monde agricole se mobilisent également.

Contestation et occupations s'étendent à la plupart des structures d'encadrement en n'épargnant ni les Églises ni les associations, des fédérations sportives aux parents d'élèves en passant par le mouvement familial... Les ordres d'architectes, de médecins, d'avocat[...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  4 pages…

 

Pour citer cet article

TARTAKOWSKY, « MAI-68  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« MAI-68 » est également traité dans :

CRISE DE MAI 1968 EN FRANCE
MAI-68 (photographies et affiches)
MAI-68, L'AFFICHE EN HÉRITAGE (M. Wlassikoff)
MAI-68 VU DE L'ÉTRANGER (dir. M. Vaïsse)
AFFICHE
Dans le chapitre "Le vent de la contestation"
CARICATURE
Dans le chapitre "Retour de la caricature ?"
CARON GILLES (1939-1970)
CERTEAU MICHEL DE (1925-1986)
Dans le chapitre "L'écoute des voix"
C.F.D.T. (Confédération française démocratique du travail)
CHARLIE HEBDO
CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)
Dans le chapitre "Mai-juin 1968"
COHN-BENDIT DANIEL (1945-    )
COMMUNISME EN FRANCE - (repères chronologiques)
CONFLITS SOCIAUX
Dans le chapitre "Crise et conflit"
CONTRE-CULTURE
Dans le chapitre "La contestation culturelle"
ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS, Paris
Dans le chapitre "Administration et politique"
ÉCOLOGISTE MOUVEMENT
Dans le chapitre "Naissance d'un mouvement en France (1968-1974)"
ENSEIGNEMENT DE L'ART
Dans le chapitre "L'enseignement de l'art : la réflexion théorique"
FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité
Dans le chapitre "Situation du féminisme révolutionnaire au lendemain de Mai-68"
FRANCE (Histoire et institutions) - La France d'aujourd'hui
Dans le chapitre "La France de l'expansion et les mutations de la société française"
GAULLE CHARLES DE (1890-1970)
Dans le chapitre "Le renouveau"
GRAFFITI
Dans le chapitre "Fonction sociale"
GRAPHISME
Dans le chapitre "La contestation"
GRÈVE
Dans le chapitre "Les grèves de mai-juin 1968"
HOMOSEXUALITÉ
Dans le chapitre "La révolution des années 1970"
INTELLECTUEL
Dans le chapitre "Les ivresses de Mai"
MANIFESTATION
Dans le chapitre "Un mode de régulation des crises"
MASSU JACQUES (1908-2002)
MEXICO (JEUX OLYMPIQUES DE) [1968] - Contexte, organisation, bilan
MITTERRAND FRANÇOIS (1916-1996)
Dans le chapitre "Une longue carrière politique"
MUSÉOLOGIE
Dans le chapitre " Crises de l'institution muséologique"
NON-DIRECTIVITÉ, éducation
POLICE EN FRANCE DE LA LIBÉRATION À NOS JOURS
Dans le chapitre "Guerre froide, décolonisation, Mai-68 : priorité à la sauvegarde des régimes politiques"
POMPIDOU GEORGES (1911-1974)
Dans le chapitre "Les aléas d'un couple exécutif"
SITUATIONNISTES
THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et politique culturelle
Dans le chapitre "La crise"
TROTSKI LÉON (1879-1940) ET TROTSKISME
Dans le chapitre "La IVe Internationale"
UNIVERSITÉ
Dans le chapitre "L'Université et l'enseignement supérieur en France"
VANEIGEM RAOUL (1934-    )

Afficher la liste complète (39 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.