BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

CARICATURE

La caricature (de l'italien caricare, charger) est l'expression la plus évidente de la satire dans le graphisme, la peinture et même la statuaire. Elle fut longtemps confondue avec les manifestations du grotesque, mais depuis la fin des années 1950 on a cherché à préciser son domaine.

Dans la caricature, il convient de distinguer le portrait en charge, qui utilise la déformation physique comme métaphore d'une idée (portrait politique) ou se limite à l'exagération des caractères physiques (portraits d'artistes) et la caricature de situation, dans laquelle des événements réels ou imaginaires mettent en relief les mœurs ou le comportement de certains groupes humains.

Pour comprendre l'essence de la caricature, il est nécessaire de confronter les conceptions esthétiques et humaines de la Renaissance – qui ont permis à la caricature de naître – à celles du Moyen Âge.

Dans l'art du Moyen Âge, la figure humaine est associée à un ordre universel. Beauté et laideur sont hiérarchiquement représentatives des vertus et des vices qui, du haut en bas de l'échelle des valeurs, lient les deux infinis que sont le Ciel et l'Enfer. Leur signification est d'ordre métaphorique. Le choix que peut faire l'artiste d'une partie de cet ensemble n'est jamais exclusif. Au contraire, chaque « coupe » qu'il opère exalte l'ensemble du système, qu'il soit théologique ou alchimique. Le Moyen Âge vit sur un abîme où les formes proliférantes qui couvrent les surfaces d'un réseau serré de représentations divines, humaines, animales et végétales n'ont pas d'existence permanente assurée. Leur rapport analogique les rend, à chaque instant, capables de métamorphoses. La parodie constitue une manœuvre conjuratoire pour prévenir la « chute » possible (le roi et son bouffon, la fête des fous où la messe est tournée en dérision).

Il en va tout autrement à partir de la Renaissance, quand l'homme devient « la mesure de toute chose ». La séparation progressive de l'activité artistique en genres bien définis (sac [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

 

Pour citer cet article

THIVOLET, « CARICATURE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/caricature/

Classification thématique de cet article :

 

Offre essai 7 jours

« CARICATURE » est également traité dans :

ARCIMBOLDO GIUSEPPE (1527 env.-1593)

Écrit par :  Frédéric ELSIG

Dans le chapitre "La formation lombarde"  : …  plus vernaculaires de la peinture lombarde. Elle résulte essentiellement de la convergence de trois traditions. La première est constituée par les caricatures de Léonard de Vinci qui, transmises à travers des carnets de dessins possédés par certains élèves (entre autres Bernardino Luini), se mêlent à la mode de la grotesque, diffusée à Milan par… Lire la suite
ASSIETTE AU BEURRE L' (1901-1914)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Hebdomadaire de seize pages environ, tiré en couleurs, L'Assiette au beurre est l'aboutissement de la caricature sociale et de mœurs telle que Le Rire, Le Courrier français et Le Chambard socialiste l'ont approfondie et… Lire la suite
BEERBOHM MAX (1872-1956)

Écrit par :  E.U.

Caricaturiste, écrivain, dandy et homme d'esprit anglais, né Henry Maximilien Beerbohm à Londres, le 24 août 1872. Ses dessins raffinés et ses pastiches demeurent incomparables dans leur manière de brocarder, généralement sans méchanceté, la prétention, l'affectation et l'inconséquence de ses contemporains les plus en vue. GeorgeLire la suite
BERTALL CHARLES ALBERT D'ARNOUX dit (1820-1882)

Écrit par :  Laura NOESSER

Dessinateur, caricaturiste et photographe, Bertall se forme à la scène de genre dans l'atelier de Drolling. Émule de Gavarni, dont il se rapproche par l'inspiration, Bertall retrace l'histoire des mœurs du second Empire dans la presse comique (Magasin pittoresque, L'Illustration, Journal pour Lire la suite
CAPPIELLO LEONETTO (1875-1942)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Né à Livourne en 1875, Leonetto Cappiello peint des toiles prometteuses dès l'âge de quatorze ans. Sa première œuvre connue est une vue du port de Livourne. Il peindra également un certain nombre de portraits en pied sous l'influence des Macchiaioli, groupe de peintres toscans sensibles aux théories impressionnistes… Lire la suite
CARAN D'ACHE EMMANUEL POIRÉ dit (1859-1909)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Emmanuel Poiré, dit Caran d'Ache (ce pseudonyme est une translittération fantaisiste du mot russe qui signifie « crayon »), est né à Moscou. Il est le descendant d'un grognard de l'Empire, qui, par amour, était demeuré en Pologne avant de se fixer définitivement en Russie. Caran d'Ache restera fidèle toute sa vie à l'image héroïque qu'il s'est… Lire la suite
CARMONTELLE LOUIS CARROGIS dit (1717-1806)

Écrit par :  Georges BRUNEL

Si la réputation de Carmontelle a été grande de son temps et l'est restée encore de nos jours, c'est plus comme chroniqueur ou mémorialiste qu'on l'apprécie que comme artiste à proprement parler. Nul n'a mieux défini ce génie original que Grimm : « Il a le talent de saisir singulièrement l'air, le maintien, l'esprit de la figure. Il m'arrive chaque… Lire la suite
CHAM AMÉDÉE DE NOÉ dit (1819-1879)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

Tout semblait devoir contrarier la carrière à succès qui fut celle du satiriste Amédée de Noé, dit Cham : son père, le comte Louis de Noé, était pair de France, et Amédée avait des dispositions pour les mathématiques qui permettaient tous les espoirs. Le destin voulut qu'il échouât au concours d'entrée à Polytechnique, pour avoir, disait-il, laissé… Lire la suite
CHARB STÉPHANE CHARBONNIER dit (1967-2015)

Écrit par :  Yves FRÉMION

Hebdo est, avec France-Soir, le seul journal à republier les « caricatures de Mahomet » parues au Danemark, puis avec des couvertures contre la stupidité intégriste. Des fatwas sont alors lancées contre lui et Cabu, auteur d'une de ces couvertures. Cela lui vaut, aux côtés de Salman Rushdie et de Kurt Westergaard, d’être « recherché mort ou vif… Lire la suite
CHARIVARI LE (1832-1937)

Écrit par :  Marc THIVOLET

L'existence du Charivari, quotidien de caractère polémique, ne peut être dissociée de celle d'un autre journal, La Caricature, dont la durée fut éphémère mais qui joua un rôle déterminant dans la naissance de la grande caricature française. Ce fut, en effet, dans La Caricature que fut… Lire la suite
CHARLIE HEBDO

Écrit par :  Yves FRÉMION

Charlie Hebdo affronte alors deux grandes crises. En février 2006 commence l'affaire dite des « caricatures de Mahomet ». L’hebdomadaire publie des caricatures initialement parues dans le journal danois Jyllands-Posten, qui cristallisent le ressentiment de nombreux musulmans dans le monde et lui valent d’être… Lire la suite
CRUIKSHANK GEORGE (1792-1878)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Fils et frère d'artistes qui ont consacré une part non négligeable de leur activité à la caricature, George Cruikshank clôt la grande période de la caricature anglaise qui débuta avec Hogarth et se poursuivit avec Gillray et Rowlandson. Hogarth avait créé la caricature de mœurs, Gillray s'était particulièrement distingué… Lire la suite
DAUMIER HONORÉ (1808-1879)

Écrit par :  Robert FOHR

de la marmite », comme l'écrit si justement son premier biographe Arsène Alexandre, Daumier fut avant tout un virulent caricaturiste politique et un implacable scrutateur des mœurs de son temps. On comprend mieux dès lors pourquoi, très tôt, et au mépris de l'évidence même imposée par une exposition rétrospective organisée à Lire la suite
DAUMIER, L'ÉCRITURE DU LITHOGRAPHE (exposition)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Empire, une écriture personnelle s'affirme tout au long de l'œuvre lithographié. Parmi les œuvres marquantes se trouve le célèbre Gargantua (1831) où Louis-Philippe, trônant sur une chaise percée, dévore les pièces de monnaie livrées par un peuple misérable et les défèque pour le plus grand profit de ses proches. Image de lèse-… Lire la suite
DUBOUT ALBERT (1905-1976)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Humoriste aussi populaire que timide, Albert Dubout a imposé un style d'humour graphique truculent et grotesque. Né à Marseille en 1905, il est mort à Saint-Avnès, près de Montpellier. Entré très jeune à l'école des beaux-arts de Montpellier, Dubout fait paraître ses premiers dessins dans un journal d'étudiant en 1923,… Lire la suite
ÉCLIPSE L' (1868-1876)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Hebdomadaire de quatre pages dont la première est en couleurs, L'Éclipse présente, dans la plupart des cas, une première page comportant un portrait-charge, deux pages de textes amusants et une quatrième page en partie composée d'images satiriques relatant les événements marquants de la semaine écoulée ou une histoire à la… Lire la suite
EFFEL JEAN (1908-1982)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Qu'il s'agisse d'éditorial politique ou de considérations sur l'univers, le dessin d'humour de Jean Effel associe la force de ses idées à la poétique d'une expression saluée unanimement : « La poésie, la féerie, une sorte d'émerveillement tout ensemble moqueur et sincère sont les armes préférées de… Lire la suite
EFIMOV BORIS (1900-2008)

Écrit par :  E.U.

Caricaturiste russe. Boris Yefimovitch Efimov, né Boris Fridland, est le fils d'un cordonnier juif de Kiev. Le dessin est d'abord pour lui un passe-temps et projette de devenir avocat quand éclatent la Première Guerre mondiale, puis la révolution bolchevique de 1917. Adepte de la cause bolchevique, il se rend à… Lire la suite
EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes… Lire la suite
EUROPE - Diversité religieuse

Écrit par :  Michel MIAILLEKathy ROUSSELET

Dans le chapitre "Le cas du blasphème"  : …  Certains États européens, comme le Royaume-Uni, ont encore cette incrimination dans leur législation : les caricatures de Mahomet ont donné lieu, en 2007 et 2008, à une formidable opération médiatique. La solution en France des premiers juges puis de la cour d'appel, utilisant la logique de la C.E.D.H., est le rejet de l'action intentée… Lire la suite
FORAIN JEAN-LOUIS (1852-1931)

Écrit par :  Cécile COUTINNelly FEUERHAHN

Le Courrier français, il côtoie Willette, Steinlen et renonce provisoirement à la peinture pour donner des dessins à la presse. Il met en scène ses contemporains, les mœurs légères des danseuses, petites femmes et lorettes, riches bourgeois, domestiques... Une légende généralement ironique accompagne un motif qui ne déforme pas,… Lire la suite
FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

Écrit par :  Theodore ZELDIN

Dans le chapitre "L'« esprit »"  : …  étiqueter 1'« humour français » ; la plus grande partie, au contraire, leur fait horreur.Chaque dessinateur caricaturiste a également son public ; et si le Duduche de Cabu peut amuser ceux qui ont gardé un mauvais souvenir de leurs années d'écolier, les mêmes se répandent peut-être en protestations indignées devant ses caricatures antimilitaristes… Lire la suite
GASSIER HENRI-PAUL (1883-1951)

Écrit par :  Marc THIVOLET

L'activité de caricaturiste de H.-P. Gassier coïncide, paradoxalement, avec la perte de l'influence de la caricature dans la presse du xxe siècle. Bien qu'il ait commencé sa carrière de dessinateur à l'Humanité alors que Jean Jaurès en était encore le… Lire la suite
GILL LOUIS ANDRÉ GOSSET DE GUINES dit ANDRÉ (1840-1885)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre et dessinateur français. On doit à André Gill quelques peintures (certaines figurèrent au Salon entre 1875 et 1884, par exemple L'Homme ivre au Salon de 1880) et surtout une énorme production de caricatures, publiées notamment dans Le Charivari, Le HannetonLire la suite
GILLRAY JAMES (1757-1815)

Écrit par :  Bernard PUIG CASTAING

« Lorsqu'apparaît à la devanture un nouveau dessin, l'enthousiasme est indescriptible. C'est absolument fou. Il faut se frayer un chemin dans la foule avec les poings », ainsi s'exprimait, dans une lettre datée de 1802, un émigré français à Londres à propos du dessinateur satirique anglais James Gillray. On doit, sans doute, tenir compte de l'… Lire la suite
GRANDVILLE JEAN IGNACE ISIDORE GÉRARD dit (1803-1847)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Dessinateur français. L'œuvre de Grandville se partage entre des planches satiriques et des illustrations bizarres, que Baudelaire comparait à un « appartement où le désordre serait systématiquement organisé ». Les premières, dont beaucoup furent publiées dans La Caricature de Philipon, sont des charges de contemporains ou de… Lire la suite
GRAVURE

Écrit par :  Barthélémy JOBERTMichel MELOT

Dans le chapitre "Gravures et styles"  : …  que la gravure eut le plus grand rôle dans l'évolution de l'art moderne. Alors qu'une caricature semblerait encore inconvenante dans la « grande » peinture, le genre s'en répand en Angleterre puis en France, par la gravure. C'est la réaction d'un milieu libéral contre l'absolutisme politique et l'académisme esthétique. La lutte durera pendant tout… Lire la suite
GROSZ GEORGE (1893-1959)

Écrit par :  Lionel RICHARD

Dans le chapitre "Un observateur scientifique"  : …  Toutefois, sa notoriété s'est affirmée à travers les caricatures qu'il publiait dans la presse d'extrême gauche et par les recueils de dessins qu'il donnait aux éditions Malik, dirigées par Wieland Herzfelde, prétextes à de retentissants procès, comme celui qui eut lieu à propos de son Ecce Homo, en 1923… Lire la suite
GROVE WILLIAM NAPOLÉON (1901-1975)

Écrit par :  Jacqueline ARMINGEAT

Son premier dessin est publié en 1919. Dès lors, il abandonne toute idée de carrière « sérieuse » et se consacre définitivement à la caricature. Il collabore régulièrement à Marianne, à L'Œuvre ; il dessine aussi pour Le Journal et parfois pour Le Rire. Sa première… Lire la suite
HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC ET L'ESTAMPE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Barthélémy JOBERT

1893 Les Vieilles Histoires, premier recueil de chansons illustrées par Lautrec. La couverture montre le compositeur, Désiré Dihau, conduisant vers l'Institut un ours, caricature de l'auteur des paroles, Jean Goudezki. Lors de son dernier séjour à Paris, en 1901, Lautrec illustrera… Lire la suite
HIRSCHFELD ALBERT (1903-2003)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Caricaturiste américain, Albert, dit Al, Hirschfeld est né le 21 juillet 1903 à Saint Louis (Missouri) aux États-Unis. Son père, Isaac Hirschfeld, fils d'un émigré venu d'Allemagne, s'était installé dans cette ville après avoir épousé une jeune femme tout juste arrivée d'Ukraine, qui ne parlait que le russe et le yiddish. Dès l'âge de cinq ans, le… Lire la suite
ILLUSTRATION

Écrit par :  Ségolène LE MENConstance MORÉTEAU

Dans le chapitre "La vignette-frontispice"  : …  au vu de tous la physionomie grotesque du héros, et cette grimace, inimaginable d'après le texte, le fait proclamer roi des fous : la caricature et la laideur, essentielles au programme hugolien, composent l'emblème provocant qui reste l'exemple par excellence de cette image de rêve flottante et déchiquetée sur ses bords qu'est la vignette… Lire la suite
IRIBE PAUL (1883-1935)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Décorateur et caricaturiste français, Paul Iribe a été, avec Cappiello et Cassandre, l'un des graphistes les plus importants de la première moitié du xxe siècle et, sans doute, le plus méconnu de tous… Lire la suite
JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

Écrit par :  Jean PERROT

Dans le chapitre "Les pouvoirs de l'illustration : du conte au documentaire"  : …  Les effets du développement de la caricature et de l'image des années 1830 furent décisifs. P.-J. Hetzel publia en 1841-1842 Scènes de la vie publique et privée des animaux, visions caricaturales avec des illustrations de Grandville, célèbre déjà pour d'autres ouvrages illustrés. AlfredLire la suite
JOB JACQUES MARIE GASTON ONFROY DE BRÉVILLE dit (1858-1931)

Écrit par :  Laura NOESSER

Né à Bar-le-Duc, Jacques de Bréville commence à signer Job dès son enfance crayonneuse au collège Stanislas. D'un milieu familial peu ouvert à la République naissante, il hérite d'une pensée conservatrice qui le fait adhérer à la Ligue de la patrie française anti-dreyfusienne et rechercher les amitiés de Caran d'Ache, Forain ou Albert Guillaume… Lire la suite
JOHN BULL

Écrit par :  E.U.

Dans la littérature et la caricature anglaises, John Bull représente l'Anglais « typique » ; on trouve pour la première fois le personnage dans La loi est un puits sans fond... (Law is a Bottomless-Pit..., 1712), l'une des cinq satires politiques connexes écrites… Lire la suite
KUPKA FRANTIŠEK (1871-1957)

Écrit par :  Arnauld PIERRE

Dans le chapitre "Les premiers pas"  : …  il peint Le Bibliomane (1897), qui marque son adoption des conventions de la peinture claire et de plein air. Suivant le conseil de son compatriote l'affichiste Alfons Mucha (1860-1939), il gagne sa vie en donnant des caricatures aux journaux satiriques qui foisonnent à cette époque : Le Canard sauvage, Cocorico, Le Lire la suite
LAP JEAN LAPLAINE dit (1922-1987)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Jean Laplaine, dit Lap, fut l'un des personnages les plus représentatifs de la continuité caricaturale propre au Canard enchaîné. Il naquit à Joigny en 1922. Après avoir participé activement à la Résistance, il collabora au quotidien Combat. En 1946, il fit son entrée au Canard enchaîné qu… Lire la suite
LÉANDRE CHARLES (1862-1934)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Bien qu'il ait pratiqué l'illustration avec un certain bonheur (Les Trois Mousquetaires de Dumas père ; Scènes de la vie de bohème d'Henry Murger), c'est surtout comme auteur de portraits en charge que Charles Léandre est connu. Son activité de caricaturiste a trouvé son point de… Lire la suite
LEVINE DAVID (1926-2009)

Écrit par :  Marc THIVOLET

comme dans son esprit, par le xixe siècle. La caricature telle qu'il la pratique est directement issue de la manière d'André Gill, de Traviès et de Léandre. Ses personnages sont, pour la plupart, des portraits en charge de têtes énormes reposant sur de petits corps écrasés. Le personnage se définit parfois par un objet (… Lire la suite
LEVINE JACK (1915-2010)

Écrit par :  E.U.

Roosevelt dans le cadre du W.P.A. (Works Progress Administration). Inspiré par Le Greco, Goya ou encore George Crosz, il dépeint la pauvreté et brosse des caricatures de personnalités politiques corrompues. Levine se fait remarquer grâce à des toiles telles que Brain Trust (1935), exposée au Museum of Modern Art de New York en 1936, et The Lire la suite
MESSERSCHMIDT FRANZ XAVER (1736-1783)

Écrit par :  Jean-François POIRIER

C'est à partir de 1771 qu'apparaissent des bronzes présentant des traits caricaturaux. Rappelons qu'au-delà d'une tendance idiosyncrasique, que certains ont pu considérer chez lui comme un suicide artistique, la caricature revêt au xviiie siècle une importance qui la situe aux… Lire la suite
MOISAN ROLAND (1907-1987)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le dessinateur Roland Moisan est né le 25 novembre 1907 à Bourges. En 1927, il entre à l'École des arts décoratifs de Paris. À son retour du service militaire, en 1931, il commence son activité de dessinateur de presse dans une revue médicale, La Spidoléïne, puis, tout à la fois, au RireLire la suite
MONNIER HENRI BONAVENTURE (1799-1877)

Écrit par :  Daniel ZERKI

Artiste aux multiples talents, dessinateur, littérateur, auteur dramatique, acteur, Henry Monnier a peut-être dû à cette dispersion la relative désaffection dont son œuvre a souffert après sa mort. Le critique d'art l'a traité en littérateur et le critique littéraire en caricaturiste. Pourtant l'œuvre graphique, littéraire,… Lire la suite
MONSTRES, esthétique

Écrit par :  Gilbert LASCAULT

Dans le chapitre "Préoccupations allégoriques"  : …  Dans le domaine politique, les caricaturistes donnent souvent aux hommes d'État ou aux représentants d'une classe hostile un corps animal. En 1589, le Véritable Portrait de Henri III le Monstrueux le montre avec la tête d'un lion furieux, des « mamelles de femme », des griffes, des ailes, la queue d'un dragon ; « le bas se… Lire la suite
PARODIE, littérature

Écrit par :  Daniel SANGSUE

Dans le chapitre "Parodie et grotesque"  : …  mais cela se fera au détriment de sa spécificité. Est alors qualifié de parodique tout ce qui relève d'une représentation déformante et moqueuse, et parodie devient synonyme de caricature – dans son Histoire de la caricature antique (1865), Champfleury utilise indifféremment l'un pour l'autre –, et même de satire (d'où le titre La Lire la suite
PHILIPON CHARLES (1806-1862)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Ancien élève du baron Gros, créateur de nombreux journaux, Charles Philipon est l'une des figures les plus importantes de la presse du xixe siècle. Il a « lancé » et inspiré bien des caricaturistes : Daumier, Grandville, Traviès, Cham, Monnier et Gavarni, pour ne citer que les plus célèbres.… Lire la suite
PHYSIOGNOMONIE

Écrit par :  Anne-Marie LECOQ

Dans le chapitre "Les artistes et la physiognomonie"  : …  xvie siècle – par exemple dans la représentation des bourreaux du Christ et des saints martyrs – est à mettre en rapport avec la vogue contemporaine de la physiognomonie ; et l'art de la caricature, qui naît un siècle plus tard, lui doit à la fois son principe fondamental et certaines de ses méthodes… Lire la suite
PINO-ZAC (1930-1985)

Écrit par :  Yves FRÉMION

Mais sa vraie vocation, c'est d'abord la caricature politique. Très doué, Pino-Zac dispose à la fois d'idées originales et d'un trait agressif, qui font de lui, bizarrement, un caricaturiste dans la lignée des dessinateurs de la droite de l'entre-deux-guerres. En 1973, il participe, dans la tradition des Lire la suite
PSST...! (févr. 1898-sept. 1899)

Écrit par :  Marc THIVOLET

La publication de Psst... !, hebdomadaire de quatre pages, tiré en noir, correspond à une période très précise de l'affaire Dreyfus : celle de la révision. À la suite de différentes révélations tendant à mettre en doute la culpabilité du capitaine, à mettre en cause un autre officier du nom d'Esterházy (d'ailleurs acquitté… Lire la suite
PUBLICITÉ ET ART

Écrit par :  Marc THIVOLET

Dans le chapitre "Une forme d'expression liée à l'écriture"  : …  dans une vision qui constitue une exception dans l'histoire de la peinture. Avec l'œuvre de Lautrec, située à la frontière de la peinture et de la caricature, historiens et critiques ont accepté de voir l'art s'encanailler. À la fin du xixe siècle, l'affiche bénéficie de l'engouement pour l'art appliqué que les artistes de l'… Lire la suite
REISER JEAN-MARC (1941-1983)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Après une vaine tentative pour se faire accepter dans l'équipe des dessinateurs d'Ici Paris, Jean-Marc Reiser entre comme coursier chez Nicolas. Cet emploi lui vaut de voir certains de ses dessins publiés dans Le Courrier du nectar sous le nom de Jiem. Ce fait n'est extraordinaire qu'en apparence, car la… Lire la suite
RÉVOLUTION FRANÇAISE

Écrit par :  Jean-Clément MARTINMarc THIVOLET

Dans le chapitre " La caricature, une arme politique"  : …  L'image satirique de l'époque révolutionnaire a été étudiée, dès 1792, par Boyer de Nîmes, à la fois juge et partie – il était éditeur d'un journal et monarchiste – dans son Histoire des caricatures de la révolte des Français, peu de temps avant de monter sur l'échafaud ; puis Arsène Alexandre lui a accordé une place dans son… Lire la suite
RIRE LE (1894-1940)

Écrit par :  Marc THIVOLET

La publication de l'hebdomadaire Le Rire, où la place des illustrations en noir et en couleurs l'emporte sur celle des textes, marque, dans l'histoire du journalisme humoristique, le passage définitif du stade artisanal au stade industriel. Les fondateurs savent utiliser toutes les ressources de la photogravure pour donner à… Lire la suite
ROBIDA ALBERT (1848-1926)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Dans ses lignes générales, l'activité d'Albert Robida ressemble fort à celle de Gustave Doré. Comme ce dernier, il a illustré les grands textes de la littérature française et étrangère, comme lui il a éprouvé la fascination du Moyen Âge. Robida exprime avec une certaine véhémence un romantismeLire la suite
ROWLANDSON THOMAS (1756-1827)

Écrit par :  Pierre GEORGEL

Peintre et dessinateur anglais. Rowlandson, sans doute le plus anglais des caricaturistes et l'héritier direct de Hogarth, commence par se former en France. Après un bref passage à la Royal Academy, il entre comme élève à l'Académie royale de Paris, où il est protégé par Pigalle (1772-1775). Ces études académiques, qui se poursuivent à la Royal… Lire la suite
SATIRIQUE DESSIN

Écrit par :  Gilbert LASCAULT

Dessin satirique, pamphlet en image, charge, humour graphique, caricature, graphisme contestataire ; des expressions relativement nombreuses et assez imprécises permettent de multiplier les distinctions, les classifications ; de prolonger les disputes sur l'appartenance de telle œuvre à l'une ou à… Lire la suite
SEARLE RONALD (1920-2011)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Né en 1920 en Angleterre, à Cambridge, Ronald Searle est encore un enfant lorsqu'il se sent attiré par la caricature, et certains de ses dessins sont publiés dans des revues confidentielles… Lire la suite
SENNEP JEHAN PENNÈS dit (1894-1982)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Le dernier des caricaturistes traditionnels a été Jehan Pennès, dit Sennep. Il commence son activité de dessinateur de presse au lendemain de la Première Guerre mondiale, sous l'influence de H.-P. Gassier, caricaturiste du Canard enchaîné. Grâce à ce dernier, il se constitue un style unique. Au trait tout en rondeurs de son… Lire la suite
STEADMAN RALPH (1936-    )

Écrit par :  Marc THIVOLET

Entré en 1952 en qualité d'apprenti chez le constructeur d'avions Havilland, Ralph Steadman, né en 1936 dans le Cheshire (Grande-Bretagne), apprend dans l'atelier de dessin de cette compagnie à tirer les lignes droites qui dans nombre de ses œuvres contrasteront avec une exceptionnelle liberté de trait. Il travaille ensuite… Lire la suite
STEINLEN THÉOPHILE ALEXANDRE (1859-1923)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Il n'est pas certain que Steinlen ait subi, comme le suppose Anatole France, l'influence d'Émile Zola ou du communard Rossel avant d'arriver en France. Il est toutefois évident que l'image qu'il se forme de la France, et particulièrement de Paris, alors qu'il est encore étudiant en lettres à Lausanne, est étroitement liée aux événements dramatiques… Lire la suite
STÉRÉOTYPES SOCIAUX

Écrit par :  Xavier ROZE

Dans le chapitre "Stéréotypes et psychologie individuelle"  : …  C'est un trait remarquable du stéréotype qu'il tend à s'exprimer, voire à s'illustrer en une forme proche de la caricature… Lire la suite
TENNIEL JOHN (1820-1914)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Surtout connu comme illustrateur de Alice au pays des merveilles, et de À travers le miroir de Lewis Carroll, John Tenniel a été également l'un des principaux collaborateurs du célèbre Punch. Les gravures réalisées pour le livre de Carroll… Lire la suite
THURBER JAMES (1894-1961)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Né à Colombus, dans l'Ohio. Une longue série d'échecs a déterminé sa double activité d'écrivain et de dessinateur humoristique. James Thurber suit les cours de l'université d'Ohio de 1913 à 1918, sans parvenir à obtenir de diplôme. Il se résigne alors à devenir employé du Chiffre au Département d'État, ce qui lui vaut d'être envoyé à Paris. De… Lire la suite
TIGNOUS BERNARD VERLHAC dit (1957-2015)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Caricaturiste et dessinateur de presse, Bernard Verlhac est né le 21 août 1957 à Paris, non loin de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). C’est là que ce fils unique grandit au sein d’une famille modeste originaire du Sud-Ouest. Il adoptera par la suite le pseudonyme de Tignous – « petite teigne » en occitan – en empruntant le surnom que lui donnait sa… Lire la suite
TIM (1919-2002)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Louis Mitelberg dit Tim est né, en 1919, à Kaluszin en Pologne. Le récit des souvenirs de son père, un petit casquettier juif parti tenter sa chance à Paris, suscite un vif intérêt pour la France chez le jeune garçon déjà passionné de caricature. En 1937, il choisit d'aller étudier l'architecture à Paris. Après la chute du… Lire la suite
TOMEO JAVIER (1932-2013)

Écrit par :  Corinne CRISTINI

de ces romans trouveront par ailleurs de nouvelles résonances dans une version théâtrale. S’il se présente dans son œuvre comme un caricaturiste, il l’est aussi à travers les dessins qu’il réalise lui-même et qui, parfois, émaillent ses écrits. Inspiré par les théories freudiennes et proche de l’univers de Ionesco et de Beckett, Javier Tomeo s’est… Lire la suite
TÖPFFER RODOLPHE (1799-1846)

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

il est le fils de Wolfgang-Adam Töpffer (1766-1847), artiste peintre et caricaturiste. Très tôt, le père communique au fils son admiration pour le caricaturiste anglais William Hogarth (1697-1764) ainsi que son goût pour la peinture. Un goût qui le dispute chez le jeune homme au plaisir des promenades dans la nature. À dix-neuf ans, une maladie des… Lire la suite
UNGERER JEAN THOMAS dit TOMI (1931-    )

Écrit par :  Nelly FEUERHAHN

Dans le chapitre "La conquête de New York"  : …  se font l'écho de l'effervescence politique, économique et culturelle de l'Amérique dans ces années de contre-culture triomphante. Plus ouvertement, une satire virulente de la société américaine puritaine et arrogante explose dans ses caricatures (dans The Underground Sketchbook, 1964, plus encore dans The Party, 1966, et Fornicon, 1969).… Lire la suite
VARGAS GABRIEL (1915-2010)

Écrit par :  E.U.

institution lui offre une bourse d'étude pour se rendre à Paris, mais il préfère rester auprès de sa famille et entre, en 1932, comme caricaturiste au journal Excélsior. Il devient rapidement responsable de l'équipe des dessinateurs et remporte le concours de caricatures organisé par l'Editorial Panamericana. En 1942, dans le magazine PepínLire la suite
VERNET ANTOINE CHARLES HORACE dit CARLE (1758-1836)

Écrit par :  Bruno FOUCART

« Je ressemble au grand dauphin : fils de roi, père de roi, jamais roi. » Authentique ou non, ce mot de Carle Vernet donne assez bien la position d'un peintre, éminemment talentueux, comme on l'était dans cette famille, mais qui ne sut imposer sa prééminence dans aucune spécialité, comme Joseph, son père, dans le paysage, ou Horace, son fils, dans… Lire la suite
WILLETTE ADOLPHE (1857-1926)

Écrit par :  Marc THIVOLET

De tous les caricaturistes de son temps, Willette a été sans doute celui qui a connu l'activité la plus variée : décorations pour le Chat-Noir et l'auberge du Clou, verrière du cabaret le Veau d'or, peintures murales de la salle des Communications de l'Hôtel de Ville de Paris et, bien entendu, activités graphiques pour différents journaux dont le… Lire la suite
WOLINSKI GEORGES (1934-2015)

Écrit par :  Marc THIVOLET

Jeune dessinateur né le 28 juin 1934 à Tunis (Tunisie), Georges Wolinski entre en 1960 au journal Hara-Kiri. Il y parodie les grandes œuvres de la littérature dans un style qui rappelle celui des dessinateurs du magazine américain Mad. Une partie de ces récits sera publiée en… Lire la suite

Afficher la liste complète (73 références)

 

Voir aussi

 

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2016, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.