BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

LOS ANGELES

Le nom de Los Angeles (mégalopole située dans le sud de la Californie à proximité de l'océan Pacifique) fait indifféremment référence à la ville de Los Angeles qui comptait en 2000 (date du dernier recensement) 3,69 millions d'habitants (3,85 millions en 2006) ou à l'aire métropolitaine (Consolidated Metropolitan Statistical Area, C.M.S.A.) Los Angeles-Riverside-Orange County de 16,37 millions d'habitants, incluant les métropoles (Primary Standard Statistical Area, P.M.S.A.) d'Orange County (2,84 millions d'habitants), de Los Angeles-Long Beach (9,5 millions d'habitants), de Ventura (0,75 million d'habitants) et de Riverside-San Bernardino (3,25 millions d'habitants). Selon les estimations de 2006, la C.M.S.A. comptait 17,77 millions d’habitants. Elle se situe au deuxième rang des villes et métropoles américaines, après New York, et se caractérise par un paysage de maisons et de jardins sur l'ensemble de son territoire, par une multiplicité de pôles économiques et par l'absence d'une centralité forte. Cette absence de distinction entre la ville et la banlieue lui a valu tout au long du xxe siècle d'être qualifiée de phénomène urbain unique, et certains ont même eu tendance à attribuer cette spécificité à la voiture et au réseau autoroutier alors que de récents travaux insistent sur le choix délibéré de ses habitants en faveur d'une ville de maisons et jardins. Les Los Angelinos ont en effet toujours manifesté cette volonté d'enraciner et de pérenniser cette idéologie américaine du xixe siècle qui veut que la maison et le jardin soient le cadre de vie idéal de la famille américaine. Avant même que Los Angeles, capitale régionale, ne se hisse au rang de ville-monde (ville globale) dans les années 1980, son rayonnement avait dépassé les frontières des États-Unis, en raison de la présence de l'industrie du cinéma à Hollywood qu'une inscription lumineuse située au sommet d'une colline rappelle en permanence.

1.   La spécificité du paysage et la multiplicité des sites

Los Angeles se caractérise par un urbanisme horizontal. La ville ne s'est pas [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

Cynthia GHORRA-GOBIN, « LOS ANGELES  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/los-angeles/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« LOS ANGELES » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTLaurent VERMEERSCH

Dans le chapitre "Un réseau urbain très polarisé"  : …  », de San Diego à San Francisco, est en effet le plus dynamique. Centrée sur l'aire métropolitaine de Los Angeles, la mégalopole californienne s'organise autour de deux pôles majeurs : l'ensemble San Francisco-Oakland-San Jose au nord, et celui qui est formé par Los Angeles-San Diego au sud, qui se prolonge jusqu'à Tijuana, au Mexique. La… Lire la suite
ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

Écrit par :  UniversalisClaude FOHLENAnnick FOUCRIERMarie-France TOINET

Dans le chapitre "La persistance du problème noir"  : …  à Miami en 1989, à Crown Heights, un quartier de Brooklyn, en 1991, et, surtout, à South Central (Los Angeles) en avril 1992 (faisant 52 morts, 21 millions de dollars de dommages). Dans cette dernière affaire, quatre policiers blancs, qui avaient passé à tabac un conducteur noir, Rodney King, furent acquittés par un jury constitué presque… Lire la suite
GEHRY FRANK O. (1929-    )

Écrit par :  UniversalisSimon TEXIER

Dans le chapitre "Le mouvement qui déplace les lignes"  : …  La source première de l'inspiration de Gehry demeure toutefois cette ville chaotique qu'est Los Angeles. Chaque bâtiment en est une métaphore, l'occasion d'exprimer un désordre doublé du spectre du tremblement de terre qui menace la Californie. La maison qu'il construit pour un cinéaste (1981) ou le California Aerospace Museum (1984) témoignent… Lire la suite
HOLLYWOOD

Écrit par :  Francis BORDAT

Dans le chapitre "Les origines"  : …  cinq blocs comprenant chacun de dix à vingt-quatre parcelles, et les revend avec profit. Le lotissement, délimité au nord par Franklin Avenue, au sud par Sunset Boulevard, à l'est par Gower Street et à l'Ouest par Whitley Avenue (le centre du Hollywood actuel), acquiert statut de ville en 1903, avec 700 habitants. Dix ans plus tard, il en compte… Lire la suite
MUSÉES AMÉRICAINS DE L'APRÈS-GUERRE - (repères chronologiques)

Écrit par :  Simon TEXIER

1986 Musée d'art contemporain, Los Angeles, Arata Isozaki (né en 1931). Fidèle à son architecture faite de volumes géométriques et colorés, Isozaki livre, à proximité des plus hautes tours de down town (centre-ville), un bâtiment d'une grande discrétion.… Lire la suite
PORTS MARITIMES

Écrit par :  Geoffroy CAUDEPaul SCHERRER

Dans le chapitre "Les trafics conteneurs des ports du monde"  : …  Hambourg (8,9 M.E.V.P.) et le premier port américain Los Angeles (8,5 M.E.V.P.), suivi de Long Beach, qui le jouxte (7,3 M.E.V.P.). Le port d'Anvers, bien qu'handicapé par la question de ses accès nautiques via l'Escaut, en partie à travers le territoire hollandais, a réussi à se maintenir à la quatorzième place avec 7 M.E.V.P. Le premier port à… Lire la suite
PREMIERS STUDIOS DE CINÉMA À HOLLYWOOD

Écrit par :  Joël MAGNY

À quelques kilomètres de Los Angeles, ancien pueblo mexicain devenu américain en 1850, Hollywood est d'abord un ranch, « le bois de houx », bientôt vendu en lotissements. En 1903, avec 700 habitants, Hollywood devient une ville. Dès 1909, D. W.… Lire la suite

Afficher la liste complète (7 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.