BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

IRLANDE

On sait fort peu de chose des premiers occupants de l'Irlande, que ce soit des communautés mésolithiques d'Ulster, des tribus néolithiques auxquelles renvoient les mégalithes de la Boyne, des populations de l'âge de bronze dont on repère la trace dans les monts Wicklow, et des vagues de guerriers celtes qui déferlent à partir du vie siècle avant J.-C. Les Gaëls, derniers venus, confèrent à l'Irlande sa physionomie première. Leurs traits dominants : une grande unité culturelle, linguistique, artistique et religieuse assurant à la société une cohésion que la colonisation mettra plusieurs siècles à éroder ; une turbulence politique et militaire endémique que ne viendra pas discipliner, comme en Gaule, l'influence de la Rome conquérante, ce qui mettra du même coup le pays à la merci des envahisseurs étrangers. Avant que ceux-ci ne se profilent à l'horizon, l'Irlande connaît, du vie au viiie siècle après J.-C., un âge d'or qui fait d'elle le pôle intellectuel et religieux d'une Europe encore enfoncée dans les ténèbres de la nuit barbare. Convertie en douceur à un christianisme qui se coule dans le moule de la vieille civilisation celtique, l'Irlande expédie aussi loin que Tarente et Kiev des nuées de saints et de missionnaires dans le même temps qu'elle se couvre de monastères et d'universités où s'élaborent les prémisses de la renaissance carolingienne. Le savoir et la foi sont un bien maigre rempart contre la convoitise des nouveaux envahisseurs : Vikings qui lancent des razzias et s'implantent en divers points de la côte dès le ixe siècle, et surtout chevaliers normands avides de nouveaux fiefs, qu'un roitelet local dépossédé commet l'imprudence d'introduire dans l'île dès 1169. Mais l'autorité du roi d'Angleterre, leur suzerain, est purement nominale et limitée dans l'espace. Quant aux barons anglo-normands, ils reculent ou s'assimilent, devenant « plus irlandais que les Irlandais mêmes ». L'avènement de la dynastie Tudor vient mettre un terme à cette semi-anarchie. Les révoltes sont matées, les b [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  24 pages…

 

Pour citer cet article

JOANNON, GREENE, « IRLANDE  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« IRLANDE » est également traité dans :

AUTONOMIE

Écrit par :  François BOURRICAUD

Dans le chapitre "La « solution autonomiste »"  : …  posée. Elle procède en général de groupes allogènes minoritaires à la fois du point de vue ethnique, linguistique et religieux. C'est le cas des Irlandais dans leur lutte contre le Royaume-Uni à partir de 1801, date à laquelle William Pitt décide de fermer le Parlement de Dublin et d'envoyer les députés irlandais siéger à Westminster, jusqu'… Lire la suite
BRIAN BORU (941-1014) roi d'Irlande (1002-1014)

Écrit par :  Paul QUENTEL

Fils de Cenneidigh, Brian Boru (ou Brian Borumha) devint roi de Munster (978), puis roi suprême (ard-ri) de l'ensemble du pays ; il se distingua dans la lutte contre les envahisseurs danois. En 968, Mahon, autre guerrier célèbre, battit les Danois à Sulchoit, près de Tipperary. Brian battit le roi de Leinster… Lire la suite
CELTES

Écrit par :  Christian-Joseph GUYONVARC'HPierre-Yves LAMBERTStéphane VERGER

Dans le chapitre "Religion celtique"  : …  contester les secondes. En réalité, l'archaïsme des textes insulaires est indubitable : l'Irlande n'a jamais été romanisée et elle s'est convertie directement de sa religion nationale au christianisme ; les moines et évêques de la chrétienté celtique ont transmis et transcrit les légendes et les vieilles annales à titre d'histoire nationale, s'… Lire la suite
CHAMBERLAIN AUSTEN (1863-1937)

Écrit par :  Roland MARX

Fils aîné de Joseph Chamberlain, demi-frère du plus jeune, Neville, Austen Chamberlain appartient à la famille qui influença de manière décisive la politique britannique de la fin de l'ère victorienne à la Seconde Guerre mondiale. Son prestige personnel fut immense dans l'entre-deux-guerres, bien que… Lire la suite
CHARLES Ier (1600-1649) roi d'Angleterre (1625-1649)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Roi d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande, second fils de Jacques VI Stuart, roi d'Écosse, qui deviendra roi d'Angleterre en 1603 sous le nom de Jacques Ier, Charles Ier monte sur le trône en 1625. Jeune, séduisant et indécis, il est un jouet entre les mains… Lire la suite
CORNWALLIS CHARLES (1738-1805)

Écrit par :  E.U.

Nommé vice-roi (Lord lieutenant) de l'Irlande (1798-1801), il gagnera la confiance et des orangistes protestants et des catholiques. En 1798, après avoir maté une révolte irlandaise et déjoué une invasion française (9 septembre), il a la sagesse de limiter la répression aux chefs révolutionnaires. Comme en Inde, il s'… Lire la suite
COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

Écrit par :  E.U.

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin… Lire la suite
CROMWELL OLIVER (1599-1658)

Écrit par :  Roland MARX

Dans le chapitre "Du général au chef d'État"  : …  Chef d'armée, il a été l'homme de la féroce répression du soulèvement de l'Irlande en août-septembre 1649 : le massacre de Drogheda, le 12 septembre, où « Dieu [reconnaîtrait] les siens » est une page particulièrement sanglante dans une expédition qui aboutit à la sujétion des Irlandais et à la dépossession de nombre d'entre… Lire la suite
DAVITT MICHAEL (1846-1906)

Écrit par :  Roland MARX

Agitateur irlandais, fils d'un petit fermier catholique émigré en Angleterre, Davitt a occupé une place particulière dans la révolte de l'Irlande. Membre à partir de 1865 du mouvement fenian, il a commencé par partager les idées de ses camarades nationalistes sur la priorité à l'indépendance et sur la valeur exclusive de la… Lire la suite
DROGHEDA

Écrit par :  Roland MARX

Ville de la côte est de la république d'Irlande, à 50 kilomètres environ au nord de Dublin. Située sur la Boyne, à proximité de son embouchure, Drogheda (en irlandais Droichead Átha, « le pont sur le gué ») a été fondée par les Normands au début du… Lire la suite
DRUIDES

Écrit par :  Christian-Joseph GUYONVARC'H

Dans le chapitre "Le témoignage des textes"  : …  La tripartition fonctionnelle de la société gauloise, très clairement décrite par César, correspond à celle de la société irlandaise médiévale : tandis qu'en Gaule la première fonction (sacerdotale), la deuxième (guerrière) et la troisième (artisanale et productrice) sont représentées respectivement par les druides, les equites et la plebsLire la suite
DUBLIN

Écrit par :  Brigitte DUMORTIER

Dans le chapitre "Une ville millénaire"  : …  méditerranéen, Dublin est une cité relativement récente. Une histoire urbaine marquée dès les origines par des interventions extérieures, tour à tour danoises, normandes, anglaises, fit de Dublin une capitale longtemps mal-aimée des Irlandais, dont l'identité s'ancrait davantage dans un Ouest celtique rural, jamais romanisé et fort peu anglicisé.… Lire la suite
ÉLISABETH Ire (1533-1603) reine d'Angleterre (1558-1603)

Écrit par :  André BOURDE

Dans le chapitre "La lutte contre l'Espagne"  : …  combat l'ennemi commun espagnol. Et d'autant plus qu'en 1596 Philippe II tente une fois encore d'intervenir dans l'Irlande révoltée contre la colonisation et la religion des aventuriers anglais. La punition de l'île celtique et catholique fut terrible. Le sombre chapitre des exécutions de l'Irlande par son méfiant et brutal voisin avait commencé… Lire la suite
ÉPIDÉMIES

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLETGeorges DUBY E.U.Gabriel GACHELINJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "La peste jaune"  : …  une grande multitude de gens. Ensuite la peste surgit, non moins gravement, dans l'île d'Irlande. » Dans les éditions critiques de Bède, plusieurs commentateurs ont ajouté à cet endroit : « Cette maladie fut appelée la peste jaune d'après la couleur des victimes. » S'agissait-il alors d'une nouvelle attaque de la maladie qui avait ravagé le pays… Lire la suite
EUROPE - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTPierre-Jean THUMERELLE

Dans le chapitre "Le climat océanique"  : …  la latitude et l'éloignement de la mer. Le climat « océanique pur » est l'apanage des presqu'îles et des îles : l'ouest de l'Irlande, la Cornouailles, la Bretagne. L'amplitude thermique y est très faible : moins de 8 0C à Valentia en Irlande (moyenne de février 7,2 0C, moyenne d'août 15,1 0C), 11,6 0C à… Lire la suite
FENIANS

Écrit par :  Roland MARX

Prétendant tirer leur nom de fianna, guerriers héroïques de la légende gaélique, les fenians ou Frères républicains irlandais sont des nationalistes décidés à recourir à la violence pour obtenir l'indépendance de leur île. Ils constituent leur société simultanément à New York sous la direction de John O'Mahony et à… Lire la suite
FLEETWOOD CHARLES (1618?-1692)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Soldat et homme politique anglais. Lorsque la guerre civile éclate, Charles Fleetwood se range dans le camp des parlementaires. Il reçoit le commandement d'un régiment en 1644 et participe à la mise en pièces des troupes royales à Naseby (14 juin 1645). On le soupçonne d'avoir trempé dans le complot visant à s'emparer de la personne du roi Charles… Lire la suite
GRATTAN HENRY (1746-1820)

Écrit par :  Roland MARX

Avocat et homme politique irlandais. Entré au parlement de l'Irlande en 1775, Henry Grattan a été pendant plus de vingt-cinq ans le défenseur éloquent de l'indépendance de l'île et le partisan d'une émancipation au moins graduelle de ses concitoyens catholiques. Associé à Henry Flood, il organise un corps de volontaires… Lire la suite
GRIFFITH ARTHUR (1872-1922)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Fils d'une longue lignée d'imprimeurs, Arthur Griffith fut un redoutable journaliste de combat. Sa plume fit plus pour mettre fin à la présence britannique dans le sud de l'Irlande que toutes les révoltes nationalistes du xixe siècle finissant… Lire la suite
HENRI VIII (1491-1547) roi d'Angleterre (1509-1547)

Écrit par :  Roland MARX

Dans le chapitre "Les changements dans l'État"  : …  Marches un puissant organisme de contrôle et de gouvernement. En 1541, Henri se proclame d'autre part roi (et non plus seigneur) de l'Irlande. La Chambre étoilée, toujours, considérée comme une section judiciaire du Conseil, gagne en initiative, même si il lui est interdit de prononcer des peines capitales. Le pouvoir exécutif est confié à un… Lire la suite
HOME RULE

Écrit par :  Roland MARX

L'expression signifie « autonomie interne » et a pu être employée dans des occasions variées. Historiquement, elle appartient à l'Irlande : elle est la revendication, à partir de 1870, d'un mouvement pour « un gouvernement autonome » qui, opposé à la violence révolutionnaire et peu convaincu des chances d'obtenir une complète indépendance, a décidé… Lire la suite
HYDE DOUGLAS (1860-1949)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Il est des hommes qui entretiennent une relation privilégiée avec le terroir où ils sont nés. Tel est bien le cas de Douglas Hyde. Ce fils d'un pasteur anglican, natif du comté de Roscommon en Irlande, fut essentiellement un homme enraciné. Son père se chargea de son éducation. Les longues randonnées à travers la campagne… Lire la suite
IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

Écrit par :  Brigitte DUMORTIER E.U.Pierre JOANNON

L'île d'Irlande est divisée en deux États. La république d'Irlande occupe une superficie de 70 280 kilomètres carrés sur un total de 84 421 kilomètres carrés. Sa population était de 4 581 000 habitants au recensement de 2011… Lire la suite
IRLANDE DU NORD ou ULSTER

Écrit par :  Pierre JOANNON

Failed entity, entité politique vouée à l'échec, séquelle d'une décolonisation inachevée aux yeux des uns, province assiégée du Royaume-Uni issue de l'exercice légitime du droit à l'autodétermination aux yeux des autres, l'Irlande du Nord trouve son fondement dans une loi britannique de… Lire la suite
JACOBITE DIASPORA

Écrit par :  Claude NORDMANN

Refusant la domination anglaise, pour des causes autant religieuses que politiques, l'émigration des jacobites (légitimistes partisans de Jacques II Stuart et de son fils) exprima la non-assimilation de la périphérie celte d'Irlande, d'Écosse et du nord-ouest de l'Angleterre. Cet exode, de près de… Lire la suite
LIMERICK

Écrit par :  Roland MARX

Ville de la côte ouest de la république d'Irlande, dans la province de Munster, située au fond de l'estuaire du Shannon. L'implantation humaine semble être très ancienne à Limerick (gaélique : Luimneach) ; à proximité se trouve le site de Lough Gur, le plus important habitat néolithique… Lire la suite
MAC BRIDE SEAN (1904-1988)

Écrit par :  Pierre JOANNON

De sa naissance à Paris le 26 janvier 1904 et de ses études au collège Saint-Louis-de-Gonzague, l'Irlandais Sean Mac Bride avait gardé un accent français qui égayait fort ses compatriotes. Il palliait cet exotisme par un nationalisme farouche hérité du milieu familial : sa mère, la belle et impétueuse Maud Gonne, était l'égérie de l'Irlande rebelle… Lire la suite
MALACHIE saint (1095 env.-1148)

Écrit par :  Jacques DUBOIS

Mael (Maol) Maedoc Ua Morgair, nom qu'on a transposé en Malachie, naquit à Armagh en Irlande du Nord. Il fut le disciple d'un reclus, puis d'évêques qui s'efforçaient d'introduire dans l'île les règlements de l'Église romaine. Ce fut, cependant, en vertu des vieux usages irlandais que Malachie obtint l'abbaye de Bangor par l… Lire la suite
MICHAEL COLLINS (N. Jordan)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Michael Collins fut le stratège incontesté de la guerre d'indépendance irlandaise qui vit s'affronter entre 1916 et 1921 les forces de la couronne britannique et quelques milliers de nationalistes sinn feiners résolus à s'émanciper de la férule anglaise. Inventeur de cette guerre de l'ombre, dont la décolonisation, à travers le monde, et, en Europe… Lire la suite
MYTHOLOGIES - Dieux des peuples "barbares"

Écrit par :  Régis BOYER E.U.Pierre-Yves LAMBERT

Dans le chapitre "Une cosmologie mal connue"  : …  chef unique, une réunion annuelle dans la forêt des Carnutes, une formation très longue. Leur importance sociale est aussi attestée dans l'Irlande ancienne (récits épiques, vies des saints) : là, le druide a une autorité supérieure à celle du roi. Par le caractère exclusivement oral de leur enseignement, les druides gaulois gardaient le secret sur… Lire la suite
NUADA

Écrit par :  Christian-Joseph GUYONVARC'H

Dans la mythologie celtique irlandaise, Nuada est le roi des Túatha Dé Dánann, ou tribus de la déesse Dana. Au cours de la première bataille de Mag Tured, livrée contre les Fir Bolg pour la possession de l'Irlande, Nuada a le bras droit coupé et doit renoncer à régner. Les nobles d'Irlande élisent pour le remplacer un roi… Lire la suite
O'BRIEN WILLIAM SMITH (1803-1864)

Écrit par :  Roland MARX

Homme politique irlandais. Membre de la gentry protestante, ayant fait ses études à Harrow et à Cambridge, descendant lointain d'une dynastie royale irlandaise, O'Brien demeura longtemps étranger à l'idéologie nationaliste et siégea aux Communes comme député tory de Ennis dès 1828 avant de représenter, de 1835 à 1848, la circonscription de… Lire la suite
O'CASEY SEAN (1880-1964)

Écrit par :  Louis BONNEROT

Le plus grand nom du théâtre irlandais moderne. O'Casey (anglicisation de Shaun O'Cathasaigh), génie enraciné dans son Dublin natal, tire sa sève des détresses et des misères sociales, vécues avec une résignation héroïque et qu'il a observées, autour de lui, avec une indignation vengeresse.… Lire la suite
O'KELLY SEAN T. (1882-1966)

Écrit par :  E.U.

Homme politique irlandais, Sean O'Kelly fut l'un des premiers chefs du parti nationaliste Sinn Fein. Il fut le président de l'Irlande de juin 1945 à juin 1959… Lire la suite
O'NEILL LES

Écrit par :  Roland MARX

L'une des plus importantes dynasties royales irlandaises, qui, à partir de la deuxième moitié du ve siècle, a étendu son autorité sur le nord de l'île. Soumis au début du xie siècle à un souverain régnant sur toute l'Irlande,… Lire la suite
ORMONDE LES

Écrit par :  Roland MARX

Vieille famille aristocratique anglaise très tôt dotée de domaines en Irlande où, à partir du xive siècle, elle joue un rôle majeur. Des Ormonde participent à tous les grands conflits civils et extérieurs qui touchent l'Angleterre ou l'Irlande du xvLire la suite
PARNELL CHARLES STEWART (1846-1891)

Écrit par :  Roland MARX

Homme politique et nationaliste irlandais. Né dans une famille de petits propriétaires fonciers d'origine anglo-irlandaise et de confession protestante, Parnell entre au Parlement en 1875. Séduit par l'idéologie des Fenians et par le mouvement en faveur du Home Rule, il devient à partir de 1877 le… Lire la suite
PATRICK saint (385 env.-env. 461)

Écrit par :  Jacques DUBOIS

Né en Bretagne insulaire ; son père, qui appartenait à la société romaine chrétienne, était décurion. Patrick avait seize ans quand il fut enlevé par des pirates irlandais qui l'emmenèrent dans leur île ; il y fut employé comme berger pendant six ans. Il réussit à s'enfuir, débarqua en Gaule et se rendit à Auxerre où il étudia sous la direction de… Lire la suite
RORY O'CONNOR (1116-1198) roi d'Irlande (1156-1198)

Écrit par :  Anne-Marie LERICHE

Le dernier ard-ri, ou roi suprême, d'Irlande fut Rory O'Connor (Rory An Ruaichu O'Connor). Son prédécesseur, Murtough O'Loughlin, roi de l'ouest de l'Ulster, avait accordé son alliance à Dermot MacMurrough, roi de Leinster, qui n'était guère aimé des chefs de son propre royaume. Devenu… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

Écrit par :  Frederick Wiar DUNNING

Dans le chapitre "L'unité structurale inférieure métamorphique"  : …  dizaines de kilomètres. Du côté sud-est, le complexe métamorphique est limité en Écosse par une faille inverse raide, la faille limite des Highlands (Highland Boundary Fault) ; en Irlande, on retrouve, au sud de la faille, du Dalradien inférieur très métamorphique, affleurant en boutonnière sous l'Ordovicien inférieur fossilifère transgressif… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Géographie

Écrit par :  Jacqueline BEAUJEU-GARNIERCatherine LEFORTFrédéric RICHARD

Dans le chapitre "Entre déséquilibres et redistributions interrégionales"  : …  d'habitants (8,3 p. 100) pour l'Écosse, 3 millions (4,8 p. 100) pour le pays de Galles et 1,8 million pour l'Irlande (2,9 p. 100). En termes de densités de peuplement, ce déséquilibre est plus accentué. Avec une densité moyenne de 254 habitants par kilomètre carré (114 hab./km2 pour la France), le Royaume-Uni est un petit pays au regard de sa… Lire la suite
ROYAUME-UNI - Histoire

Écrit par :  Bertrand LEMONNIERRoland MARX

Dans le chapitre "Les années 1920"  : …  commune allégeance à la Couronne ; et, cinq ans plus tard, le Parlement peut l'inclure dans le statut de Westminster (1931). Cette position juridique est aussi celle d'une fraction de l'Irlande : les vingt-six comtés de l'« État libre », détaché de l'ensemble par l'accord de décembre 1921 qui a, ipso facto, maintenu l'Ulster au sein du Royaume-Uni… Lire la suite
ROYAUME-UNI - L'empire britannique

Écrit par :  Roland MARX

Dans le chapitre "Les « élus »"  : …  Parmi les appelés à un nouveau destin, on ne rencontre pas que des enthousiastes. Les Irlandais « du sud » sont des irrédentistes, qui revendiquent l'unité de l'île d'Érin comme condition première d'une association sincère avec l'Angleterre que ses dirigeants ont combattue par les armes lors de la révolution de Pâques 1916 et, surtout, entre 1918… Lire la suite
SHERIFF

Écrit par :  Roland MARX

Fonctionnaire royal en Angleterre, dans les territoires dépendants et en Écosse. La fonction existe dès l'époque anglo-saxonne et a été étendue, après la conquête, dans toute l'Angleterre ; elle est ensuite créée en Irlande et au Pays de Galles et imitée à la fin du… Lire la suite
SPORT (Disciplines) - Le rugby

Écrit par :  Pierre LAGRUE

Dans le chapitre "L'internationalisation du rugby"  : …  Angleterre à l'Écosse, laquelle, aujourd'hui encore, demeure un événement du calendrier. Les quatre Unions britanniques (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande) s'affrontent régulièrement à partir de 1881. En 1883, on décide que l'équipe qui remporte ses trois matchs se verra attribuer la Triple Couronne ; cette tradition perdure… Lire la suite
STRAFFORD THOMAS WENTWORTH comte de (1593-1641)

Écrit par :  Roland MARX

Issu d'une famille de la gentry du Yorkshire, Thomas Wentworth a connu une vie publique très contrastée sous les deux premiers Stuarts. Presque constamment élu aux Communes entre 1613 et 1628, il s'y fait le champion des libertés anglaises, attaque vigoureusement les prétentions qu'émettent Jacques Ier puis Charles I… Lire la suite
SWIFT JONATHAN (1667-1745)

Écrit par :  Henri FLUCHÈRE

Dans le chapitre "Le patriote irlandais"  : …  réjouit. Il écrivait quelques poèmes et quelques lettres, mais surtout il s'identifiait à l'Irlande dont il comprenait les problèmes et partageait les angoisses. Il s'insurgea en 1720 contre une loi votée par le Parlement de Westminster, qui devait aggraver l'assujettissement de l'Irlande à la Grande-Bretagne. Quatre ans plus tard, il partit en… Lire la suite
TARA

Écrit par :  Roland MARX

Teamhair, en irlandais, est un terme générique qui désigne un lieu élevé où se tient une assemblée. Il y a ainsi en Irlande plusieurs Teamhair, ou Tara, forme courante officialisée comme nom de lieu. L'un d'eux, Tara des rois, à une trentaine de kilomètres au nord de Dublin, a été… Lire la suite
UNIONISTES

Écrit par :  Roland MARX

Nom donné aux partisans, en Angleterre et en Irlande, du maintien partiel ou total de l'Irlande dans le Royaume-Uni. Il est employé publiquement en 1885-1886 par ceux des libéraux britanniques qui sont hostiles au projet de Gladstone d'accorder un Home Rule aux Irlandais. Derrière Joseph Chamberlain,… Lire la suite
VICTORIENNE ÉPOQUE

Écrit par :  Louis BONNEROTRoland MARX

Dans le chapitre "Démocratie et révolution"  : …  entre 1886 et 1889, n'affaiblisse quelque temps ce courant de réforme sociale. Surtout, la question irlandaise resurgit : après des concessions foncières majeures en 1880-1881, Gladstone, à deux reprises, en 1886 et en 1892, tente de faire voter le Home Rule, échoue devant l'opposition des Lords dans sa seconde tentative : à la chambre, la forte… Lire la suite
WOLFE TONE THEOBALD (1763-1798)

Écrit par :  Pierre JOANNON

Occupant une place prééminente dans le panthéon des nationalistes irlandais, Theobald Wolfe Tone repose dans le petit cimetière de Bodenstown où des républicains de toutes nuances se pressent chaque année au mois de juin… Lire la suite

Afficher la liste complète (51 références)

  

Voir aussi

MUIREADHACH ALBANACH    LE VOYAGE DE BRAIN    BRITTONIQUE langue    ISAAC BUTT    RELIGION CELTIQUE    LANGUES CELTIQUES    LITTÉRATURES CELTIQUES    CONNACHT ou CONNAUGHT    CÚ CHULAIN    DERMOT MAC MURROUGH    ORGANISATION DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE    ETAIN ou EITHNE    FAMINES    CYCLE FENIAN    FILID    FINGAL    FORGAILL DALLAN    GAÉLIQUES ou GOÏDÉLIQUES    LANGUE & LITTÉRATURE GALLOISES    GODODDIN    GRANDE-BRETAGNE histoire le Moyen Âge de 1066 à 1485    histoire des Tudors GRANDE-BRETAGNE    histoire des Stuarts GRANDE-BRETAGNE    GRANDE-BRETAGNE histoire : XVIIIe s.    GRANDE-BRETAGNE histoire de 1801 à 1914    GRANDE-BRETAGNE histoire de 1914 à 1945    GUILLAUME III    GUERRES D'INDÉPENDANCE IRLANDAISE    LANGUE & LITTÉRATURE IRLANDAISES    STATUTS DE KILKENNY    LEINSTER    MERRIMAN BRIAN    MINORITÉS    MUNSTER royaume    NORMANDS    DANIEL O'CONNELL    LES O'CONNOR    OSSIAN    PALE    RÉVOLTES PAYSANNES    PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES    HISTOIRE DU PROTESTANTISME    JOHN REDMOND    RELIGION D'ÉTAT    ROYAUME-UNI histoire de 1801 à 1914    ROYAUME-UNI histoire de 1914 à 1945    SINN FEIN    LES STUART    TÁIN BÓ CÚAILNGE    LES TUDOR

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.