BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

FRUITS

Afficher la liste complète (13 médias)

Lorsque le botaniste parle de fruit, il ne songe pas seulement aux produits de consommation, souvent très appréciés. Le fruit constitue l'aboutissement de la fonction reproductrice sexuée des végétaux supérieurs ; les fleurs, qui renferment les organes reproducteurs mâles et femelles (étamines et ovules), se transforment, après pollinisation et fécondation, en fruits de structure extrêmement variée, fruits secs déhiscents ou indéhiscents, fruits charnus à pépins ou à noyaux. Ainsi formé, le fruit passe par une phase de maturation, puis de sénescence au cours de laquelle il libère les graines qui résultent de la transformation des ovules, suivant des modalités variables liées à sa structure même. Sa croissance, dans la plupart des cas, dépend surtout de la maturation des graines, en particulier des substances hormonales qu'elles élaborent ; toutefois, certains fruits proviennent de fleurs non fécondées et sont dépourvus de graines (fruits parthénocarpiques : clémentines, raisins, apyrènes, bananes...).

Les qualités organoleptiques et la richesse en vitamines de tels ou tels fruits justifient l'intérêt qu'on leur porte. De produits de cueillette, connus depuis la préhistoire, les fruits devinrent, avec le développement des civilisations, l'objet de soins particuliers, mais ils restèrent longtemps réservés à quelques privilégiés. Actuellement, l'urbanisation, l'amélioration des moyens de transport et de conservation ont engendré une véritable industrie fruitière. Celle-ci, pour répondre aux besoins de plus en plus exigeants des consommateurs, est soumise à des normes qui se rencontrent à tous les niveaux de la production et de la commercialisation, depuis l'utilisation des engrais et pesticides jusqu'aux méthodes et matériels d'emballage.

La production des fruits de la zone tempérée sera seule envisagée ici, à l'exclusion du raisin de table et des fraises. Le raisin de table est en effet produit par des vignes selon des méthodes qui ne diffèrent pas fondamentalement de celles utilisées pour la production du raisin de [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  12 pages…

 

Pour citer cet article

E.U., ULRICH, REGNARD, « FRUITS  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fruits/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« FRUITS » est également traité dans :

ACCRESCENT

Écrit par :  Jacques DAUTA

Le qualificatif d'accrescent est donné, en morphologie végétale, à un organe qui, normalement, se trouve d'abord indépendant d'une autre partie de la plante, et qui, ensuite, vient s'y souder. Cette évolution caractéristique survient le plus souvent au cours et autour de la formation des fructifications. Ainsi, chez le chêne, l'akène, appelé «… Lire la suite
ALIMENTATION (Aliments) - Classification et typologie

Écrit par :  Ambroise MARTIN

Dans le chapitre "Fruits et légumes"  : …  Les fruits et les légumes présentent des caractéristiques communes : une densité énergétique (kilocalories/100 g) généralement faible, car ils sont riches en eau, et une haute densité nutritionnelle (teneur en nutriments indispensables – vitamines et minéraux – par 100 kilocalories). Les fruits se différencient cependant des légumes par une teneur… Lire la suite
ALIMENTATION (Aliments) - Technologies de production et de conservation

Écrit par :  Paul COLONNA

Dans le chapitre "Filière des fruits et légumes"  : …  C'est la filière où les produits de quatrième et cinquième gammes ont connu le plus grand développement… Lire la suite
ANÉMOCHORIE

Écrit par :  Jacques DAUTA

Dissémination, par l'intermédiaire du vent, des fruits et des graines de plantes à fleurs, et, plus généralement, des spores et d'autres formes de dispersion des espèces vivantes. Parmi les caractères morphologiques favorables à l'anémochorie, la petitesse et la légèreté des semences et des germes… Lire la suite
ANGIOSPERMES

Écrit par :  Sophie NADOTHervé SAUQUET

Dans le chapitre "Fruits des Angiospermes"  : …  De même que les fleurs, les fruits varient en taille, en poids (de quelques grammes à plusieurs dizaines de kilogrammes, le record étant détenu par le fruit du cocotier de mer Lodoicea maldivica), en couleur et en texture. Si le fruit s’ouvre à maturité (fruits dits déhiscents), ce sont… Lire la suite
ARGOUSIER

Écrit par :  Pierre LIEUTAGHI

On ignore en France ce bel arbrisseau épineux (Hippophae rhamnoides L., eléagnacées), spontané dans les Alpes et sur le littoral de la Manche et dont le fruit renferme quatre fois plus de vitamine C que le citron. En Europe centrale, on le cultive pour l'extraction de l'acide ascorbique. La baie acide de l'argousier, cueillie en… Lire la suite
AUBÉPINE

Écrit par :  Pierre LIEUTAGHI

Pour l'usage médicinal, on peut réunir sous le même nom d'aubépine les deux Crataegus les plus répandus de la flore française : Crataegus monogyna Jacq. et C. laevigata (Poiret) D.C. (= C. oxyacantha auct.) ; rosacées malacées ; leurs… Lire la suite
AUXINES

Écrit par :  Catherine PERROT-RECHENMANN

Dans le chapitre "Croissance des fruits"  : …  Les concentrations les plus élevées en auxine ont été retrouvées dans des fruits en développement. L'auxine est essentielle à la croissance du fruit et agit aussi sur les tissus adjacents. Au début des années 1950, il a été montré que la présence des akènes à la surface du réceptacle de la fraise était indispensable à son grossissement, l'… Lire la suite
BANANE

Écrit par :  Jean-Paul CHARVET

de bien des populations du monde tropical humide sous forme de banane à cuire (banane plantain), la banane est aussi, sous forme de banane dessert, un des fruits les plus échangés sur les marchés internationaux avec les agrumes et les pommes. C'est toutefois assez tardivement – dans le dernier quart du xixe siècle – que les exportations de… Lire la suite
DELBARD GEORGES (1906-1999)

Écrit par :  Michel COINTAT

Durant sa vie, il a obtenu soixante-douze variétés nouvelles de poires et de pommes dont les dernières, commercialisées en 1997, tentation et prestige, honorent le marché par leur qualité. Parmi les poires, ses préférées se nommaient Delbard gourmande et péradel. Il a aussi créé quelque deux cents variétés de roses, dont les plus célèbres sont : la… Lire la suite
DIASPORES, botanique

Écrit par :  Robert GORENFLOT

des fruits entiers, comme les fruits secs indéhiscents (akènes et caryopses), nus ou enveloppés du périanthe desséché ou des fragments de fruits contenant une ou plusieurs graines (radis… Lire la suite
FRANCE (Le territoire et les hommes) - Données humaines et économiques

Écrit par :  Estelle DUCOMSophie LIGNON-DARMAILLAC

Dans le chapitre "L'évolution des terres agricoles"  : …  extrêmement diversifiée et fluctuante, mais elle s'est beaucoup développée depuis 1970. Les cultures fruitières sont elles-mêmes souvent méditerranéennes, implantées dans la zone de l'olivier (Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur, basse vallée du Rhône jusqu'à Montélimar), la production d'agrumes se situe principalement en Corse.… Lire la suite
MYRTILLE

Écrit par :  Pierre LIEUTAGHI

Récoltée en masse pour la gelée et la liqueur dans les régions où elle abonde (60 000 t certaines années, en Bavière), la myrtille est aussi un fruit médicinal non négligeable. Elle renferme, outre les quatre cinquièmes de son poids d'eau, 5 à 7 p. 100 de sucres, des tanins, des acides (citrique, malique, quinique en particulier), de nombreux sels… Lire la suite
PANDANALES

Écrit par :  Jean-Pierre DEMOLY

Dans le chapitre "Identification"  : …  Le fruit des Pandanus s'entoure d'un endocarpe dur qui ne peut être entamé que par une forte lame ou une hachette ; il contient autant de loges qu'il y a de graines mais, souvent, seules les loges internes contiennent une graine fertile. La partie externe du fruit devient souvent charnue et sa chair peut être un peu juteuse ou… Lire la suite
PESTICIDES

Écrit par :  Alain BLOGOWSKI

Dans le chapitre "Les résidus de pesticides dans les aliments"  : …  des échantillonnages réalisés de manière aléatoire). Concernant les fruits et légumes (2 917 échantillons), il s’avère que 41,1 p. 100 des échantillons contiennent des résidus détectables (65,9 p. 100 pour les fruits et 29,1 p. 100 pour les légumes). Toutefois, seuls 1,7 p. 100 des premiers et 1,4 p. 100 des seconds dépassent les limites… Lire la suite
PHYTOHORMONES ou HORMONES VÉGÉTALES

Écrit par :  Robert BOURIQUET

Dans le chapitre "Éthylène"  : …  constate qu'une substance dégagée par les bananes mûrissantes accélère la maturation des fruits verts. R. Gane, en 1934, démontre que la substance dégagée par les fruits est l'éthylène. Ce gaz n'est pas seulement un facteur de maturation des fruits ; il est aussi capable de provoquer l'épinastie des feuilles de tomate. Ce test a permis de montrer… Lire la suite
PLANTES

Écrit par :  Marie POTAGEArnaud VAN HOLT

Dans le chapitre "Reproduction sexuée"  : …  extérieures sont favorables. Parallèlement, la fleur fane et son pistil se transforme en fruit qui, selon les espèces, devient charnu ou sec, et s’ouvre spontanément à maturité (on dit qu’il est déhiscent) ou reste fermé (indéhiscent). Les graines sont ensuite disséminées seules ou avec le fruit, ce dernier pouvant augmenter les chances de… Lire la suite
PROTÉALES

Écrit par :  Jean-Pierre DEMOLY

Dans le chapitre " Caractères généraux"  : …  ) anatropes ou incomplètement orthotropes. Le style est simple, parfois absent ; le stigmate est très court. Les fruits sont très variés, charnus (drupes) ou secs. Dans ce dernier cas, ils sont déhiscents (follicules) ou indéhiscents (akènes, noix, samares). Les drupes sont présentes chez trois genres de la sous-famille des PersoonioideaeLire la suite
RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

Écrit par :  Jacques MIÈGE

Dans le chapitre "Fruits"  : …  Le fruit est par excellence un organe d'emmagasinement de réserves. Celles-ci sont variées, mais, à maturité, ce sont les substances sucrées qui sont les plus abondantes et les plus courantes. Le raisin, la pomme, la poire, la Lire la suite
ROSALES

Écrit par :  Georges MANGENOT

Dans le chapitre "Structure des fruits"  : …  Les conformations des carpelles et du réceptacle et, surtout, ce qu'il advient de ces organes après la fécondation sont d'une remarquable diversité et permettent de distinguer, au sein de la famille, 5 sous-familles (interprétées comme des familles si la famille est elle-même considérée comme un ordre), dont chacune est divisée en plusieurs tribus… Lire la suite
VIROSES VÉGÉTALES

Écrit par :  Pierre-Yves TEYCHENEY

Dans le chapitre "Incidence économique"  : …  contaminées sont en constante augmentation dans tous les pays où le virus est présent. Certaines viroses affectant les arbres fruitiers, dont la propagation est favorisée par les méthodes de greffage, causent elles aussi des dommages considérables. Le virus de la Sharka, par exemple, touche les arbres fruitiers à noyau du genre Lire la suite

Afficher la liste complète (21 références)

  

Voir aussi

PRIX AGRICOLES    COMPORTEMENT ALIMENTAIRE    ÉCONOMIE DE L'ALIMENTATION    ALIMENTS    ANATOMIE VÉGÉTALE    ARBRE FRUITIER    CAPSULE botanique    CONSOMMATION ALIMENTAIRE    CYTOKININES    DÉHISCENCE    EAU agriculture    ENDOCARPE    ÉPIDERME botanique    ÉTHYLÈNE    EXCÉDENTS ALIMENTAIRES    FÉCONDATION    GEL météorologie    GELÉE    GREFFES VÉGÉTALES    IRRIGATION    MACHINISME AGRICOLE    MÉSOCARPE    NUISIBLES    OVAIRE botanique    PARTHÉNOCARPIE    PÉRICARPE    PHYTOTECHNIE    POLLINISATION    POMMIER    SÉLECTION ARTIFICIELLE biologie    SELS MINÉRAUX    TAILLE arboriculture    VERGER    ZOOCHORIE

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.