BOUTIQUECONTACTASSISTANCE
Zone de recherche

AltasAuteursRecherche thématiqueDictionnaire

BIBLE Les traductions

Dès l'Antiquité préchrétienne, la Bible a été traduite – il faudrait dire, plus adéquatement, produite – dans une multitude de langues. Dans ce processus, on doit, en fait, distinguer deux moments : d'une part, celui des versions « anciennes », qui se prolonge jusqu'au Moyen Âge avec la traduction en slavon de Cyrille et de Méthode (ixe s.) et la Bible arabe du juif Saadia (env. 885-942), en passant par les Bibles grecque et latine, araméenne et syriaque, éthiopienne et copte, arménienne enfin ; d'autre part, celui des versions « modernes », qui jalonnent l'histoire de l'imprimerie. Ces dernières atteignent un nombre impressionnant : en 1977, on a recensé mille six cent trente et une langues de diffusion (surtout dans le monde protestant) de la Bible, alors qu'on en comptait seulement soixante et onze au début du xixe siècle.

1.  Diffusion et traductions

En fait, le mouvement des traductions de la Bible est le reflet de l'extension géographique, culturelle, sociale et économique, pour ne pas dire politique, du christianisme, avec ses phases de crise et ses périodes de relance. C'est ainsi que la Réforme fut et demeure un facteur majeur de diffusion de la Bible ; à ses débuts, elle a donné la fameuse Bible de Luther : cette première traduction allemande, réalisée sur des textes originaux, eut une grande influence sur l'évolution de la langue germanique et fut adaptée notamment en danois, en suédois, en hollandais. Elle rompait avec l'utilisation du texte latin de Jérôme comme base des premières traductions de la Bible dans les langues de l'Europe occidentale (encore au xvie siècle, la Bible française de Lefèvre d'Étaples s'appuyait sur ce texte de la Vulgate). D'une certaine manière, le renouveau biblique catholique du xxe siècle semble avoir une signification identique avec la publication de la Bible de Jérusalem (en 1955), qui est traduite ou adaptée dans la majorité des langues européennes.

La diffusion, sous la forme de traductions, de la partie juive de la Bible fut [...]

1 2 3 4 5

… pour nos abonnés, l'article se prolonge sur  5 pages…

 

Pour citer cet article

PAUL, « BIBLE - Les traductions  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le  . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-les-traductions/

Classification thématique de cet article :

  

Offre essai 7 jours

« BIBLE » est également traité dans :

BIBLE - Vue d'ensemble

Écrit par :  André PAUL

En amont et en aval du moment décisif de sa constitution dernière, par le versant de sa genèse et par celui de son destin, la Bible a marqué non seulement de son empreinte mais aussi en quelque sorte de son être la nature même d'une importante partie de la civilisation et de la culture. Sans la Bible, le discours,… Lire la suite
BIBLE - Ancien et Nouveau Testament

Écrit par :  Paul BEAUCHAMPXavier LÉON-DUFOURAndré PAUL

La notion biblique de testament, que le christianisme a valorisée en la mettant au pluriel (Ancien Testament et Nouveau Testament), pluriel dont le concept de bible (livre) fut et demeure l'agent unificateur, est la confluence, repérable comme processus à travers l'histoire littéraire d' Israël , dans ses éléments canoniques et… Lire la suite
BIBLE - Les livres de la Bible

Écrit par :  Jean-Pierre SANDOZ

La Bible a été longtemps le seul recueil littéraire connu de la culture ancienne du Proche-Orient et elle en reste un des témoins majeurs, même si les découvertes du xixe siècle ont permis de la replacer dans un contexte plus large. À ce seul titre, elle mérite l'intérêt de l'homme cultivé. Mais cet… Lire la suite
BIBLE - L'étude de la Bible

Écrit par :  André PAUL

La seconde moitié du xxe siècle a connu une véritable révolution et pour la diffusion et pour l'étude de la Bible . On a parlé à juste raison du « renouveau biblique ». L' Église catholique, surtout dans les dispositions du concile Vatican II, a redonné à la Bible son statut authentique d' Écriture… Lire la suite
BIBLE - L'inspiration biblique

Écrit par :  André PAUL

Le mot « inspiration » est fondamental dans le vocabulaire chrétien. Par le canal de la Vulgate, il vient directement de l'adjectif latin inspiratus. En II Timothée (iii, 16), saint Paul affirme en effet que « toute… Lire la suite
BIBLE - Bible et archéologie

Écrit par :  Pierre BORDREUILArnaud SÉRANDOUR

Les pionniers de l'archéologie proche-orientale, au xixe siècle, entendaient surtout confirmer sur le terrain les informations tirées de la Bible . À cette époque, en effet, la Bible était considérée pratiquement comme un document historique. Cependant, les théologiens protestants allemands avaient… Lire la suite
LA BIBLE (trad. 2001)

Écrit par :  Aliette ARMEL

L'événement de la première rentrée littéraire française du xxie siècle a accompli la prédiction d'André Malraux : il a été d'ordre spirituel. Après six ans de travail, l'équipe de vingt écrivains et vingt-sept exégètes réunie par les éditions Bayard autour des Français Frédéric Boyer (écrivain) et… Lire la suite
LA BIBLE DÉVOILÉE (I. Finkelstein et N. A. Silberman)

Écrit par :  André LEMAIRE

Ce livre, traduit de l'anglais The Bible Unearthed par Patrice Ghirardi (La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l'archéologie, Bayard, Paris, 2002), présente un essai à la fois audacieux et tonique des apports de l'archéologie des cinquante dernières années à la compréhension de la tradition… Lire la suite
AARON

Écrit par :  André PAUL

On ne sait guère d'où vient le nom d'Aaron, peut-être d'Égypte comme celui de Moïse, dont, selon la Bible, Aaron aurait été le frère. Les traditions le concernant doivent être soumises à la critique et bien discernées l'une par rapport à l'autre. La figure postexilique… Lire la suite
ABRAHAM

Écrit par :  René Samuel SIRAT

La Bible nous présente Abram (Père puissant), surnommé par la suite Abraham (Père d'une multitude de nations, ou selon l'akkadien : Aimant le Père), comme l'ancêtre commun des Ismaélites et des Israélites. L'histoire d'Abraham – le premier monothéiste – et celle de ses pérégrinations occupent une place importante dans le… Lire la suite
ADAM

Écrit par :  André-Marie DUBARLE

Dans le chapitre "De la Bible à la gnose"  : …  Dans la Genèse, un récit plus ancien, bien que placé en second lieu (Gen., ii, 4-25), décrit la formation de l'homme, modelé avec la glaise du sol, puis animé par le souffle de Dieu, qui en fait un être vivant, placé… Lire la suite
ÂGE ET PÉRIODE

Écrit par :  Jean-Paul DEMOULE

Dans le chapitre "Premières mises en ordre"  : …  Si le temps de la Bible, qui compresse en six millénaires la durée de toute l'histoire du monde, s'impose durant le Moyen Âge occidental, ce mythe d'origine perd peu à peu sa crédibilité pendant les siècles suivants (même si toute lecture non littérale… Lire la suite
ALLIANCE, histoire biblique

Écrit par :  Jacques PONS

Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments… Lire la suite
ÂME

Écrit par :  Pierre CLAIRHenri Dominique SAFFREY

Dans le chapitre "La notion d'âme dans la révélation judéo-chrétienne"  : …  La Bible présente constamment l'homme comme composé de trois éléments : la néfesh, le basar et la ruah. La néfesh, c'est la gorge, l'organe de la respiration, qui en est venu rapidement à désigner tout appétit et désir et finalement à recouvrir… Lire la suite
ANGLICANISME

Écrit par :  Bernard DUPUY

Dans le chapitre "Bible et liturgie"  : …  La Bible a toujours eu une place dominante dans l'Église anglicane. On y a promu ses versions en anglais : Nouveau Testament de Tyndale, en 1537 ; version autorisée de la Bible, réalisée sous la direction de Cranmer. Les diacres doivent adhérer au canon des Écritures, et les prêtres prennent un engagement quant à son interprétation : « Êtes-vous… Lire la suite
APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

Écrit par :  Jean HADOTAndré PAUL

Dans le chapitre "Les apocryphes de l'Ancien Testament"  : …  » (formule naturellement protestante adoptée par l'édition de La Pléiade : La Bible. Écrits intertestamentaires). Les éditions récentes de pays à tradition plus nettement catholique comme l'Italie et l'Espagne continuent d'employer la formule traditionnelle, aux connotations plus confessionnelles : « Apocryphes… Lire la suite
ARAMÉENS

Écrit par :  R.D. BARNETT

Dans le chapitre "Écriture et langue"  : …  certaines formes auxquelles on a donné les noms de palmyréen, de nabatéen, de samaritain et de syriaque. Certains fragments de l'Ancien Testament, par exemple ceux que l'on trouve dans Daniel et dans Esdras, ont été rédigés en araméen. Le Talmud de Babylone a été, dans sa plus grande partie, écrit en un dialecte araméen et le Talmud de Lire la suite
BESTIAIRES

Écrit par :  Françoise ARMENGAUDDaniel POIRION

Dans le chapitre "L'art gréco-romain et médiéval"  : …  Au sein du très abondant symbolisme biblique, une figure se répète avec une rigueur et une insistance remarquable, et constitue un des motifs les plus familiers des tympans des églises ; il s'agit d'un groupe de quatre « vivants » dont trois animaux, représentés tantôt distincts les uns des autres, tantôt réunis en un être unique. Le lion, le… Lire la suite
BUBER MARTIN (1878-1965)

Écrit par :  Dominique BOUREL

Dans le chapitre "Entre érudition et militantisme"  : …  À partir de 1925, il se lance dans l'extraordinaire traduction de la Bible, en commun avec Franz Rosenzweig jusqu'à la mort de ce dernier en 1929. Il s'agissait de faire réentendre l'hébreu dans un texte allemand différent de la traduction « canonique » réalisée par Luther quatre siècles plus tôt. Buber achèvera seul l'… Lire la suite
BYZANCE - Les arts

Écrit par :  Catherine JOLIVET-LÉVYJean-Pierre SODINI

Dans le chapitre " Les enluminures"  : …  variable. Dans les psautiers « à illustrations marginales » (Psautier Chludov du Musée historique de Moscou ; Pantocrator 61 du Mont Athos, Ms. gr. 20, de la Bibl. nat. de Paris, ixe s. ; Add. 19 352, British Library, Londres, 1066), les miniatures illustrent parfois littéralement le texte qu'elles accompagnent, mais, le plus souvent, elles… Lire la suite
CANTIQUE DES CANTIQUES

Écrit par :  Jean-Pierre SANDOZ

Le Cantique des cantiques, c'est-à-dire le Cantique par excellence, constitue l'un des plus beaux chants d'amour de la littérature universelle. Il célèbre un couple, le bien-aimé et la bien-aimée, qui se rejoignent et se perdent, se cherchent et se retrouvent… Lire la suite
CAROLINGIENS

Écrit par :  Robert FOLZCarol HEITZ

Dans le chapitre "Les centres provinciaux"  : …  contemporain qui ait été exécutée en Occident, montre Vivien, au milieu de ses moines, s'avançant avec la nouvelle Bible vers Charles. Celui-ci est assis sur un trône dans la zone surélevée « céleste » qui lui échoit en tant que vicaire de Dieu. Un portique d'or s'élève au-dessus du siège impérial et, du haut du ciel, la main divine bénit le roi… Lire la suite
CHÉRUBINS

Écrit par :  André PAUL

Mot français qui correspond à l'hébreu kerubim, pluriel de kerub, l'un et l'autre étant employés dans la Bible. On les rapproche des termes akkadiens karibu ou kuribu, qui désignaient la figuration, en Mésopotamie, de divinités de second rang (… Lire la suite
CHRONIQUES LIVRES DES

Écrit par :  André PAUL

Tel un écho de ce que fut avant l'Exil la tâche du deutéronomiste, l'œuvre de l'auteur du Livre biblique des Chroniques s'affirme après l'Exil dans une manifestation théologique et littéraire aux tendances particulières et constantes. On la désigne du nom de sa première partie, les Livres I et II des Chroniques, la seconde étant constituée par les… Lire la suite
ECCLÉSIOLOGIE

Écrit par :  Bernard DUPUY

Dans le chapitre "Les origines et les sens du mot « église »"  : …  , traduit l'expression biblique qahal Yahvé, le « peuple de Dieu ». Cette expression apparaît dans la Bible surtout à trois moments de l'histoire du peuple juif : au temps de l'Exode, elle désigne la communauté du désert sortie de la servitude d'Égypte, la coalition des tribus en marche vers la Terre promise ; lors de la Lire la suite
ÉCHEC

Écrit par :  Eliane AMADO LEVY-VALENSI

Dans le chapitre "Échec et projet"  : …  radicale ». Ce thème du découragement de Dieu s'inscrit dans l'histoire du Déluge et se retrouve dans deux versets bouleversants de l'Exode, lorsque Dieu, ayant enfin arraché à Moïse son consentement, décide, brusquement et sans commentaire, sa mort. Chaque fois le monde est sauvé par la présence d'un juste ou le geste symbolique d'un être… Lire la suite
ÉCRITS LES

Écrit par :  André PAUL

On appelle « Écrits » (en hébreu : Ketûbim) l'ensemble des livres qui, n'appartenant ni à la Loi (Pentateuque) ni aux Prophètes, forment la troisième partie de la Bible juive. Le caractère vague du terme dit à la fois l'hétérogénéité du matériau et les difficultés qu'il y eut à classer les œuvres qui le… Lire la suite
ÉDEN

Écrit par :  André PAUL

Nom du lieu (éden en hébreu) où, selon la Genèse (ii, 8), Dieu installa l'homme après qu'il l'eut créé. En akkadien, edinu signifie plaine, et, en sumérien, edin est un terrain fertile ou irrigable. Il semble que, derrière cette dénomination… Lire la suite
ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La littérature

Écrit par :  Jean LECLANT

Dans le chapitre "Les derniers siècles"  : …  sans doute la fille de Siamon, la seule fille de pharaon à avoir épousé un étranger. Aussi, dans la littérature sapientiale du jeune État hébreu, peut-on rencontrer l'écho de l'antique sagesse de la vallée du Nil. Par quatre fois, l'Ancien Testament fait d'ailleurs référence à celle-ci : dans Genèse, xli, 8, lors des songes… Lire la suite
ÉPIDÉMIES

Écrit par :  Jacqueline BROSSOLLETGeorges DUBY E.U.Gabriel GACHELINJean-Louis MIÈGE

Dans le chapitre "La peste des Philistins"  : …  La plus importante « peste » relatée dans la Bible, la plus longuement décrite est la peste des Philistins ; et, cependant, la nature du germe en cause n'a pas été nettement établie, ce qui a permis aux historiens médecins d'avancer plusieurs hypothèses. Elle survint à Ashdod, en 1141 avant J.-C., lorsque les Philistins,… Lire la suite
ESSÉNIENS

Écrit par :  Raoul VANEIGEM

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour… Lire la suite
ÉVANGÉLISME ET ÉGLISES ÉVANGÉLIQUES

Écrit par :  Sébastien FATH

Dans le chapitre "L’évangélisme et le texte biblique"  : …  siècle, le sola scriptura (l'« Écriture seule »), qui donne la prépondérance à la Bible, reçue comme « parole de Dieu », au détriment de la tradition et de l’interprétation. Il existe de ce point de vue un biblicisme évangélique. Il se distingue aujourd'hui des autres courants issus de la Réforme protestante par une… Lire la suite
ÉVANGILES

Écrit par :  Xavier LÉON-DUFOUR

Dans le chapitre "Les textes évangéliques"  : …  e siècle s'étendent sur 319 pages du texte grec de l'édition Nestle (petit format), ou encore 194 pages de la «  Bible de Jérusalem » (petit format) : autrement dit, c'est un livre de poche. Pour en établir le texte, les critiques disposent, selon les données de K. Aland, de 43 papyrus datant ordinairement du iie siècle au… Lire la suite
ÉVOLUTION

Écrit par :  Armand de RICQLÈSStéphane SCHMITT

Dans le chapitre "De l'antidarwinisme aux néo-créationnismes contemporains et à leurs conséquences "  : …  donc pas une doctrine homogène. Sous sa forme initiale et la plus radicale, il constitue un littéralisme biblique qui accorde à la Terre un âge de 6 000 ans environ, et tient toutes les espèces vivantes pour des entités parfaitement fixes, chacune séparément sortie de la main du Créateur. Il s'agit donc d'un créationnisme fixiste et adepte du «… Lire la suite
EXÉGÈSE ALLÉGORIQUE

Écrit par :  Hervé SAVON

Dans le chapitre "L'exégèse allégorique de la Bible"  : …  Or, au moment où Virgile écrivait, l'exégèse allégorique commençait à être appliquée à des textes fort éloignés de la tradition gréco-romaine : les livres bibliques. Bientôt, l'œuvre de Philon d'Alexandrie (env. 20 av. J.-C. - env. 50 apr. J.-C.) donnait l'exemple éclatant d'une telle entreprise. Mais… Lire la suite
FOI

Écrit par :  Edmond ORTIGUES

Dans le chapitre "Alliance et fidélité dans la Bible"  : …  pas de mot en hébreu qui corresponde à cette acception. Les seuls termes capables d'évoquer dans sa totalité le message biblique sont ceux qui se rapportent non pas aux attitudes de l'homme, mais à l'œuvre de Dieu. Le Moyen Âge voyait dans l'Écriture la révélation du droit divin, Jus divinum. C'est à peu près dans le même sens qu'en hébreu… Lire la suite
GENIZAH DU CAIRE

Écrit par :  André PAUL

Le terme araméen genizah (de GNZ, « cacher », « être précieux ») désigne une salle, attenante à la synagogue, destinée à recevoir les manuscrits de la Loi devenus inutilisables par l'usure de l'âge ou la manipulation cultuelle : tenus pour sacrés, car ils contenaient le nom divin, ils ne devaient être ni… Lire la suite
GRÂCE

Écrit par :  Georges CASALIS

Dans le chapitre "De l'étymologie aux données bibliques"  : …  L'originalité de l'Écriture est qu'elle combine la pensée grecque et la pensée hébraïque, et que le Nouveau Testament lui-même est écrit dans un grec pétri de sémitismes. Le terme hébreu traduit dans le Nouveau Testament par charis est chén, que l'on retrouve dans le nom propre Jochanân – qui a donné Johann… Lire la suite
HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

Écrit par :  Valentin NIKIPROWETZKYRené Samuel SIRAT

Dans le chapitre "Textes"  : …  L'hébreu biblique est la langue dans laquelle a été rédigé – à l'exception de quelques passages – l'ensemble littéraire qui constitue la Bible juive. Une partie des apocryphes et des pseudépigraphes, qui nous sont parvenus surtout en traduction, furent sans doute composés primitivement dans la langue originale de la Bible. C'est ce que démontrent,… Lire la suite
L'HOMME MOÏSE ET LA RELIGION MONOTHÉISTE, livre de Sigmund Freud

Écrit par :  Brigitte LEMÉRER

Dans le chapitre "Élaboration"  : …  La construction freudienne de la préhistoire du peuple juif prend appui sur les travaux des historiens – et en particulier sur ceux d'Ernst Sellin, historien spécialiste de la Bible appartenant à l'école exégétique allemande, qui avançait que Moïse avait été assassiné au cours d'un soulèvement de son peuple –, mais aussi sur… Lire la suite
HOMOSEXUALITÉ

Écrit par :  Frédéric MARTEL

Dans le chapitre "La répression de l'Église et de l'État : le temps du péché"  : …  La Bible, tout comme le Coran, condamne très fermement l'homosexualité. Dans l'Ancien Testament, les chapitres xviii et xix de la Genèse content l'histoire de Sodome et de Gomorrhe, deux villes détruites par une pluie de soufre et de feu envoyée par Dieu… Lire la suite
IMPRIMERIE

Écrit par :  Isabelle ANTONUTTIJean-Pierre DRÈGE E.U.Henri-Jean MARTIN

Dans le chapitre "Émergence du livre moderne"  : …  Il multiplie les efforts pour rendre plus facilement accessibles les textes qu'il publie. D'abord, donc, la Bible aux versets de laquelle il donne dans une édition de 1549 la numération aujourd'hui universellement adoptée. De même, les imprimeurshumanistes, qui éditent les grands classiques et les Pères de l'Église, généralisent la présentation des… Lire la suite
JÉRUSALEM

Écrit par :  Alain DIECKHOFFGérard NAHON

Jérusalem occupe, dans la Bible hébraïque et le Nouveau Testament, un rang privilégié entre toutes les cités. Ville sainte des juifs et des chrétiens, elle est aussi pour l'islam El-Qūds (la Sainte), le troisième lieu sacré après La Mecque et Médine. Les… Lire la suite
JOSUÉ

Écrit par :  E.U.

Josué est, selon la Bible, le successeur de Moïse à la tête du peuple d'Israël et le conquérant de Canaan, mort vers 1200 av. J.-C. Son nom – en hébreu Yeho-Shua – signifie « Yahvé est salut ». Dans le livre biblique éponyme qui relate sa vie, Josué, chef… Lire la suite
JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

Écrit par :  Gérard NAHON

une histoire qu'eux-mêmes ne séparaient pas de leur conscience religieuse. D'après la Bible, les Hébreux sont d'abord la famille d'Abraham, venu de Mésopotamie. Après avoir vécu en Canaan sous la conduite des patriarches, ils en sont chassés par une famine et se fixent en Égypte ; ils y deviennent un peuple bientôt asservi… Lire la suite
LECTURE

Écrit par :  Henri-Jean MARTINMartine POULAIN

Dans le chapitre "De la lecture intensive à la lecture extensive"  : …  ou dont on entendait des passages à l'église ou au temple. En pays protestant, la Bible constituait l'élément essentiel de cette pratique de l'écrit et le livre était d'autant plus sacralisé qu'il avait été reconnu comme porteur de la Parole divine. La lecture de l'Écriture et le chant des psaumes dont le texte finissait… Lire la suite
LUTHER MARTIN (1483-1546)

Écrit par :  Martin BRECHTPierre BÜHLER

Dans le chapitre "Une nouvelle herméneutique"  : …  influence que par l'intermédiaire d'une double médiation, déjà mentionnée plus haut : l'expérience et l'Écriture. En effet, le lieu de naissance de la théologie luthérienne c'est l'effort ardu du moine augustin cherchant dans les Psaumes et les Épîtres pauliniennes une réponse aux interrogations existentielles issues de sa vie monacale. C'est sur… Lire la suite
MAL

Écrit par :  Étienne BORNE

Dans le chapitre "La faute originelle"  : …  Il suffit de rappeler les premiers chapitres de la Bible, qui font se succéder le récit d'une Création dans laquelle toutes choses s'ordonnent, sans le moindre défaut, selon l'ordre et la clarté de la puissance divine, et un deuxième récit des origines, d'une lourdeur naturaliste très appuyée, dans lequel Dieu, plus… Lire la suite
MIMÉSIS, livre de Erich Auerbach

Écrit par :  François TRÉMOLIÈRES

Dans le chapitre "La cicatrice d'Ulysse"  : …  dans l'Odyssée, ne laisse rien dans l'ombre, tant l'enchaînement des actions est sans mystère, sans arrière-plan ; dans la Genèse, le sacrifice d'Abraham suggère au contraire, par l'emploi d'un « style abrupt », elliptique, « l'inexprimé », « la complexité », il « appelle l'interprétation ». Le premier tend à la «… Lire la suite
MOÏSE

Écrit par :  Henri CAZELLES

Dans le chapitre "Enquête historique"  : …  Pentateuque. Il fut établi au xixe siècle que, quoique ce livre pût contenir quelques textes de Moïse, celui-ci n'en était pas l'auteur. Le Deutéronome est, au plus tôt, de la fin du viiie siècle et la masse des textes législatifs dit « textes sacerdotaux » (P, PriesterkodexLire la suite
MUSICALES (TRADITIONS) - Musique hébraïque

Écrit par :  Amnon SHILOAH

Dans le chapitre "L'époque biblique"  : …  Les tentatives de reconstitution de la musique et de la vie musicale à l'époque biblique se fondent principalement sur les nombreuses références contenues dans les écrits bibliques – source la plus riche portant sur les aspects divers de l'activité musicale. Cependant l'interprétation des renseignements ainsi obtenus se… Lire la suite
NOÉ

Écrit par :  André PAUL

Personnage biblique qui appartient à la race de Caïn, composée de tribus attachées au développement de la civilisation matérielle ; par là s'expliquent ses aptitudes à construire l'arche du Déluge. Héros du Déluge (Genèse, vi-ixLire la suite
ŒCUMÉNISME

Écrit par :  Jean BAUBÉROTGeorges CASALISÉtienne FOUILLOUX

Dans le chapitre "Le dialogue entre Genève et Rome"  : …  Il est capital de souligner qu'elle a été rendue possible et nécessaire par le grand mouvement de renouveau biblique qui s'est profondément développé dans toutes les Églises. Si, déjà en 1676, l'oratorien Richard Simon et, en 1866, la Société nationale pour la publication des livres saints en langue française avaient prophétiquement déclaré qu'il n… Lire la suite
ORIGÈNE (185-253/54) & ORIGÉNISME

Écrit par :  Pierre HADOT

Dans le chapitre "La science biblique"  : …  La plus grande partie de l'activité d'Origène a été consacrée à l'exégèse de la Bible. On lui doit tout d'abord une édition en six versions (Hexaples) du texte de l'Ancien Testament, comprenant le texte hébreu transcrit en caractères grecs, puis les traductions grecques des Septante, d'Aquila, de Symmaque, de Theodotion et de… Lire la suite
PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

Écrit par :  Herbert THOMAS

les philosophes et les érudits, les conceptions novatrices qui s'opposent à la tradition biblique, demeurent purement spéculatives. Malgré une indéniable circulation des idées, les nombreuses observations des savants et naturalistes (celles de Michel Mercati et Buffon, d’Isaac de La Peyrère et de bien d’autres), n'ont manifestement pas été reliées… Lire la suite
PALESTINE

Écrit par :  E.U.Ernest-Marie LAPERROUSAZRobert MANTRAN

Dans le chapitre "L'époque prémonarchique (du début du xiie siècle à la fin du xie av. J.-C.)"  : …  La Bible est la seule source d'informations détaillées que l'on possède sur ce qu'auraient été l'installation et l'organisation des Israélites en Canaan : après que, dans ses cinq premiers livres (Genèse, Exode, Lire la suite
PENTATEUQUE

Écrit par :  André PAUL

Première grande section de la Bible juive selon la division traditionnelle de l'Ancien Testament (Loi, Prophètes et Écrits), le Pentateuque est aussi appelé « livre de Moïse » (Néh., xiii, 1), « loi de Moïse (II Chron., xxiii, 18) ou simplement « loi » (Néh., Lire la suite
PROPHÈTES D'ISRAËL

Écrit par :  Robert MARTIN-ACHARD

Les prophètes d'Israël occupent une place importante dans l'Ancien Testament et ont fait l'objet de commentaires nombreux et variés. Pour la tradition juive, ils continuèrent l'œuvre de Moïse et furent ses fidèles interprètes ; pour l'Église chrétienne, ils ont prédit la venue du Christ et annoncé… Lire la suite
PROVIDENCE

Écrit par :  Henry DUMÉRY

Si l'on s'en tient à l'histoire des idées, le concept de providence n'est pas d'origine judéo-chrétienne : il est d'origine hellénique, de facture stoïcienne… Lire la suite
PSAUMES

Écrit par :  Henri CAZELLES

Dans le chapitre "Structure et caractéristique du psautier"  : …  Il y a déjà là un indice témoignant que l'actuel Livre des Psaumes, ou psautier, n'est pas né en une fois ; il est le résultat d'un long processus dépendant de la liturgie, de l'histoire et de la piété en Israël. On trouve, en dehors du psautier, certaines pièces analogues, tels les cantiques dits de MoïseLire la suite
QUMRĀN

Écrit par :  André PAUL

Dans le chapitre "Une bibliothèque diversifiée"  : …  mettre à part ceux que l'on considère comme bibliques, autrement dit présents dans nos Bibles : entre 23 et 25 p. 100, ce qui correspond à quelque deux cents rouleaux différents. À l'exception du livre d'Esther, et encore, car il a pu disparaître dans le temps, tous les livres du corpus judaïque des livres saints se trouvent attestés. Beaucoup… Lire la suite
RACHEL

Écrit par :  André PAUL

Personnage biblique (en hébreu, râchel : « brebis mère » ; cf. Gen., xxxi, 38) qui, dans l'histoire des Patriarches, est la fille de l'Araméen Laban et la femme préférée de Jacob (Gen., xxix, 6-30). Elle est la mère de Joseph (Gen., xxx, 22-24) et de… Lire la suite
RASTAFARISME

Écrit par :  Elizabeth A. MCALISTER

rastas jamaïcains descendent d'esclaves africains convertis au christianisme en Jamaïque par des missionnaires qui utilisaient la Bible anglaise de Jacques Ier. Ils considèrent que cette version de la Bible corrompt parfois la parole divine car les Anglais qui possédaient des esclaves encourageaient ces derniers à lire la Bible afin de mieux… Lire la suite
RÉVÉLATION

Écrit par :  Bernard DUPUY

Elle a été ainsi interprétée dans la catégorie de la parole et du discours. La réflexion contemporaine procède à partir de la Bible à un renouvellement de cette définition en reconnaissant que la révélation en premier lieu ne se donne pas comme une somme d'énoncés livrés par un intermédiaire, mais comme un acte de Dieu ; qu'en deuxième lieu… Lire la suite
ROMAN ART

Écrit par :  Marcel DURLIAT

Dans le chapitre "Le Nord et le Midi dans la peinture des livres"  : …  du xie siècle, ce qu'on appelle la seconde Bible de Saint-Martial (Bibliothèque nationale, Paris), énorme ouvrage en deux volumes, constitue un des chefs-d'œuvre d'un style qui se répandra dans toute l'Aquitaine. Outre de nombreuses initiales ornées, cette bible contient de véritables tableaux harmonieusement équilibrés et d… Lire la suite
SAGESSE

Écrit par :  Manuel de DIÉGUEZ

Dans le chapitre "La sagesse dans la Bible"  : …  Aussi, dans la Bible, le sage et la divinité se partagent-ils équitablement les mérites qu'ils s'attribuent généreusement l'un à l'autre. C'est ainsi que la sagesse de Salomon est proclamée « plus grande que celle de tous les Orientaux et que toute celle de l'Égypte » (I Rois, vLire la suite
SAGESSE LIVRES DE

Écrit par :  Jean HADOT

Torah) et aux Prophètes (Nebiim) pour constituer la Bible. En réalité, le titre ne convient réellement qu'à une partie des ouvrages de cette catégorie. De plus, il est important de noter que les divers canons (ou catalogues) de la Bible comportent en ce domaine une discrimination remarquable. Le canon hébreu, adopté… Lire la suite
SAMSON (-XIIe s.)

Écrit par :  Marguerite JOUHET

Héros biblique à la force redoutable dont les exploits sont rapportés dans le Livre des Juges. Issu de la tribu de Dan, Samson vit comme les siens, de façon précaire, dans une région de collines à la frontière de la riche plaine côtière habitée par les Philistins, ennemis d'Israël. Si le héros figure dans la liste des juges… Lire la suite
SARAH

Écrit par :  André PAUL

Dans la généalogie des Patriarches, Sarah (sarah, à partir de Gen., xvii, 15 ; jusque-là : saray, forme qui conserve la trace d'une vieille tournure féminine ; les deux termes signifiant « souveraine », « princesse ») est la prétendue sœur (Gen., xii, 13 ;… Lire la suite
SCIENCES - Science et christianisme

Écrit par :  Jacques ROGER

Pères de l'Église, le problème fut de concilier ces exigences, dont ils reconnaissaient la validité, avec la lettre du texte biblique, source de la Révélation chrétienne. Considérant que la raison humaine est, elle aussi, un don de Dieu, ils le firent avec beaucoup de liberté d'esprit, et souvent avec beaucoup d'audace… Lire la suite
SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

Écrit par :  Bernard-Pierre LÉCUYER

Dans le chapitre "Israël"  : …  Dans la Bible la comptabilité sociale – ou plutôt ce qui peut passer pour tel, et c'est là le problème – occupe une place centrale et, en raison même de cette centralité, parfaitement paradoxale. D'une part, les Nombres donnant leur titre à l'un des livres de la Bible, le populationnisme qui s'y… Lire la suite
SEM

Écrit par :  André PAUL

Le premier, dans l'ordre biblique, des trois fils de Noé. Avec Cham et Japhet, il apparaît dans la Genèse (v, 32) au terme d'une longue généalogie qui relie Adam à Noé (v, 1-32). On retrouve les trois frères juste avant le déluge (viLire la suite
TABOU

Écrit par :  Daniel de COPPET

Dans le chapitre "Tabou et religion"  : …  religieux, d'amener l'analyse à distinguer les superstitions des formes supérieures d'adoration du sacré. Aussi, lorsque la Bible énonce une série d'interdits, Robertson Smith veut ne voir là qu'une « religion de tabous », détestable survivance d'un état primitif où la spiritualité religieuse était à son plus bas niveau. Pour étayer cette… Lire la suite
TALMUD

Écrit par :  Charles TOUATI

Dans le chapitre "Halakha et Haggada"  : …  humaine et, en accusant très fortement des traits qu'on rencontre déjà épars dans la Bible, ils tracent le portrait poignant d'un Dieu désarmé devant les effets nocifs de la liberté absolue qu'il a octroyée à l'homme et souffrant avec les malheureux, les opprimés et même les scélérats que la justice humaine a châtiés. L'homme a été créé à l'image… Lire la suite
TŌRAH

Écrit par :  Roland GOETSCHEL

Dans le chapitre "La Tōrah à l'époque rabbinique"  : …  ., iii, 22). Lorsque l'on distinguera, vers 130 avant l'ère vulgaire, entre les trois parties de la Bible : Loi (Tōrah), prophètes (něvi‘im), écrits (kětūbim), le Pentateuque sera désigné par l'appellation : Hamiša Ḥūmšey Tōrah («… Lire la suite
YAHVÉ ou YAHWEH

Écrit par :  André PAUL

Le Dieu d'Israël, Yahvé, était connu avant Moïse chez d'autres peuples que les Hébreux : les anciens Phéniciens semblent avoir adoré un dieu Yo. Dans la Bible hébraïque, on trouve les formes abrégées Yahu, Yo ou Yah, la plupart du temps en composition, préposées ou postposées, dans des noms théophores… Lire la suite

Afficher la liste complète (76 références)

  

Voir aussi

  

Accueil - Contact - Mentions légales
Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis
© 2017, Encyclopædia Universalis France. Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.