Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RÉIFICATION

Articles

  • MARXISME - La réification

    • Écrit par Jacques LEENHARDT
    • 3 894 mots

    Le concept de réification est lié au développement de la pensée marxiste. Chez Marx et chez Lukács ensuite, il agit comme concept théorique et politique. L'influence de la dialectique hégélienne se fait sentir dans le mécanisme de dépassement envisagé par ces deux auteurs. Il n'en demeure...

  • ANIMALIER DROIT

    • Écrit par Olivier LE BOT
    • 4 687 mots
    Quelle que soit la catégorie juridique dont il relève, l'animal est appréhendé par le droit comme un bien. Il est réifié par le droit, sa situation juridique étant calquée sur celle des choses. Toutes les législations retiennent cette qualification, avec de simples nuances d'un pays à l'autre....
  • BENTHAM JEREMY (1748-1832)

    • Écrit par Pierre TROTIGNON
    • 1 936 mots
    • 1 média

    Jeremy Bentham a connu la grande crise révolutionnaire qui transforma l'Europe. Son œuvre, trop souvent et très injustement oubliée, est une des sources idéologiques de la grande pensée bourgeoise du xixe siècle. Bien qu'il eût reçu une formation juridique complète, il refusa de devenir avocat...

  • CHOSE

    • Écrit par Françoise ARMENGAUD
    • 746 mots

    Terme de la langue ordinaire dont la référence, une fois exclus les êtres animés, est purement contextuelle : telle « chose difficile », c'est ce sur quoi porte mon action tandis que je parle ; « la chose en question », c'est ce dont nous nous entretenons sans lui donner son nom usité ; « dites...

  • CONSCIENCE DE CLASSE

    • Écrit par Michel LALLEMENT
    • 986 mots

    L’expression « conscience de classe » appartient au répertoire marxiste. Afin de définir une classe sociale, Karl Marx ne s’en tient pas à l’unique critère de la place occupée dans le rapport de production. En reprenant à son compte une sémantique hégélienne, il propose aussi de distinguer...

  • HONNETH AXEL (1949- )

    • Écrit par Gérard RAULET
    • 1 854 mots
    ...politique avec une philosophie sociale. Axel Honneth ne réduit jamais le déni de reconnaissance ou le mépris à une simple conséquence du capitalisme. Dans son essai publié en 2005, Verdinglichung :eine anerkennungstheoretische Studie(La Réification. Petit traité de théorie critique, 2007) il estime...
  • IDÉOLOGIE

    • Écrit par Joseph GABEL
    • 6 777 mots
    F. Châtelet signale que l'idéologie est réifiante ; elle vise en effet « à faire durer l'état de choses donné » ; elle est donc antihistoriciste par définition (H. Lefebvre et F. Châtelet, Idéologie et Vérité). M. Rodinson souligne de son côté le caractère manichéen de l'idéologie...
  • PERSÉCUTION

    • Écrit par Georges TORRIS
    • 4 157 mots
    ...tomber en défaveur pour entrer dans la norme. Dans la « fausse conscience » (Joseph Gabel), on ne sait plus prouver sa liberté ou son existence qu'en réifiant l'autre ; mais, comme autrui réifié est un bien mauvais témoin, on entre dans un cercle vicieux qui s'éternise et met en jeu ce que Freud, en...
  • PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

    • Écrit par Serge MALLET
    • 9 645 mots
    • 4 médias
    ...capitalisme, le prolétariat est nécessairement soumis aux formes d'existence de son producteur. Ses propres formes d'existence sont inhumaines, aliénées, « réifiées » (puisque le prolétaire est un homme réduit à l'état de marchandise). Ce n'est que par sa négation en tant que prolétariat que celui-ci devient...
  • ROMAN - Le nouveau roman

    • Écrit par Pierre-Louis REY
    • 4 668 mots
    • 1 média
    ...d'évasion d'Emma Bovary, les objets des Gommes suggèrent l'œil hagard de Wallas dont la conscience s'anéantit devant les choses. De cette «  réification » (Lucien Goldmann), on trouvait des signes dans L'Étranger, où les vis du cercueil dans lequel repose la mère emplissent la conscience...
  • VIOLENCE (philosophie)

    • Écrit par Marc CRÉPON
    • 6 581 mots
    • 4 médias
    Un terme suffit à décrire en quoi consiste ce second critère : la réification. Au moment où il subit une violence, qu’elle soit symbolique, verbale ou physique, de quelque façon qu’elle se manifeste, celui qui en est la victime n’existe plus, aux yeux de son agresseur ou de son bourreau, que comme...