Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PROCÈS, linguistique

Articles

  • ACTANT

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 455 mots

    Si l'on récuse comme entachée de mentalisme l'opposition entre sujet (ou thème) et prédicat, véritable fourre-tout auquel on peut notamment reprocher d'aplanir les reliefs de la structure, on est conduit à remanier la description des rapports formels qui lient les différents éléments d'une phrase....

  • ASPECT, grammaire

    • Écrit par Catherine TRESSON
    • 310 mots

    Si le temps grammatical situe chronologiquement l'énoncé, il n'en va pas de même de l'aspect, qui désigne le mode de déroulement du procès. On distinguera ainsi, parmi les différentes dualités du système aspectuel :

    le couple déterminé/indéterminé, qui oppose une action...

  • ASPECT, linguistique

    • Écrit par Jacques BOULLE
    • 955 mots

    L'aspect est une catégorie verbale fondamentale, représentée dans toutes les langues, mais de façon diverse, car souvent combinée au temps, au mode, à la voix.

    Langage et activité humaine. Le langage fait écho aux préoccupations de l'être humain dans le monde. En nous et autour de nous,...

  • AUXILIAIRE, linguistique

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 620 mots

    Un grand nombre d'éléments linguistiques qui font partie du constituant verbe sont traités par la grammaire traditionnelle comme des verbes, mais au comportement morphologique irrégulier, au contenu lexical moins plein, compensé par un rôle important dans la formation de certains temps...

  • DATIF

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 178 mots

    Dans le système de déclinaison des langues flexionnelles, le datif est un des cas masqués ; ce mot créé pour les grammairiens anciens (du latin dare : « donner ») rappelle par son origine une des valeurs essentielles du cas, mais non la seule. Comme actant du procès, le groupe au datif...

  • INDO-EUROPÉEN

    • Écrit par Guy JUCQUOIS
    • 7 929 mots
    • 1 média
    ...c'est ce qu'on appelle la diathèse, qui était marquée explicitement par des désinences particulières. D'autre part, le sujet parlant pouvait envisager le procès soit comme se déroulant réellement, soit comme une réalité dont on attend ou dont on veut la réalisation, soit enfin comme une chose qui est simplement...
  • ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

    • Écrit par Chafik CHEHATA, Roger DELADRIÈRE, Daniel GIMARET, Guy MONNOT, Gérard TROUPEAU
    • 12 170 mots
    ...des paradigmes formés pour indiquer le temps de la réalisation d'un procès. Les grammairiens de Baṣra considéraient que l'opération est tirée du nom du procès, alors que ceux de Kūfa estimaient que c'est le nom du procès qui est tiré de l'opération. Un paradigme indique que le procès a eu lieu dans le...
  • PROBLÈMES DE LINGUISTIQUE GÉNÉRALE II, Émile Benveniste - Fiche de lecture

    • Écrit par Gabriel BERGOUNIOUX
    • 661 mots
    • 1 média
    Outre les formes qu'elle commande, l'énonciation donne des formes nécessaires aux grandes fonctions syntaxiques. Dès lors que l'énonciateur se sert de la langue pour influencer en quelque manière le comportement de l'allocutaire, il dispose à cette fin d'un appareil de fonctions. C'est, d'abord, l'...
  • SÉMIOLOGIE

    • Écrit par Julia KRISTEVA
    • 5 442 mots
    • 1 média
    ...une disposition sémiologique plus profonde, trans-phonétique et trans-grammaticale, du procès générateur du sens. Hjelmslev commence par reconnaître que le langage est un procès et que la visée sémiologique devrait consister à « lui faire correspondre un système capable de l'analyser et de le décrire...
  • TEMPS, grammaire

    • Écrit par Nicole QUENTIN-MAURER
    • 175 mots

    Ensemble des marques morphologiques d'une conjugaison destinées à traduire la situation chronologique d'un procès, dans l'absolu, par rapport au locuteur ou à un autre procès.

    La division grammaticale du temps en trois moments, passé, présent, futur, correspond mal aux réalités...

  • VOIX GRAMMATICALES

    • Écrit par Robert SCTRICK
    • 558 mots

    L'une des catégories de la conjugaison des verbes, appelée « voix », porte essentiellement sur l'orientation du procès. On ne peut guère que la définir différentiellement, en étudiant, pour une langue donnée, la manière dont les actants du procès se distribuent par rapport à celui-ci. Le degré zéro,...