TEMPS, grammaire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ensemble des marques morphologiques d'une conjugaison destinées à traduire la situation chronologique d'un procès, dans l'absolu, par rapport au locuteur ou à un autre procès.

La division grammaticale du temps en trois moments, passé, présent, futur, correspond mal aux réalités linguistiques, et la situation temporelle à l'intérieur d'un énoncé est relativement indépendante des temps grammaticaux. La linguistique moderne répartit les temps verbaux en deux groupes principaux : dans le premier groupe, les événements du discours sont localisés dans le temps en référence à la situation au moment de l'énonciation (temps du discours) ; dans le second groupe, au contraire, les événements sont situés les uns par rapport aux autres sans référence au présent de l'énonciation (temps de l'histoire). Les verbes employés dans chacun des deux groupes (comme l'imparfait en français) y prennent, selon leur rapport à l'énonciation, des valeurs très différentes.

—  Nicole QUENTIN-MAURER

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TEMPS, grammaire  » est également traité dans :

AORISTE

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 47 mots

Temps de la conjugaison grecque n'indiquant pas de façon définie la date du procès, mais pouvant indiquer une action passée par rapport au présent, une action qui commence ou une action d'ordre général (aoriste d'expérience, sans aucune idée de temps). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aoriste/#i_9060

CATÉGORIES LINGUISTIQUES

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 286 mots

Malgré les fréquents glissements que l'on constate dans l'usage et qui tendent à confondre l'emploi de ce mot avec celui de classe, on peut, au sens étroit, assigner au terme de catégories un rôle essentiellement métalinguistique : en effet, alors que la classe est l'ensemble des éléments de la langue présentant telle ou telle propriété, ce qui les rend mutuellement substituables, catégorie renvoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/categories-linguistiques/#i_9060

TEMPORALITÉ (littérature)

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 1 019 mots

De la notion de temporalité, on ne retient le plus souvent que la signification philosophique : elle désigne la dimension existentielle, vécue, du temps. Mais il s'agit aussi d'un terme grammatical qui indique la valeur ou le caractère temporels d'un fait de langue. Le linguiste Émile Benveniste l'emploie par exemple dans son étude des « relations d'auxiliarité » (reprise in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temporalite-litterature/#i_9060

Pour citer l’article

Nicole QUENTIN-MAURER, « TEMPS, grammaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/temps-grammaire/