Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DÉCHARGE ÉLECTRIQUE

Articles

  • CROOKES sir WILLIAM (1832-1919)

    • Écrit par Christian BRACCO
    • 1 184 mots
    • 2 médias
    Son analyse de la production de « rayons » lumineux émis par la cathode (« rayons dits cathodiques ») dans les tubes à décharges électriques – qui deviendront « tubes de Crookes » – lui assure une notoriété supplémentaire. En mettant en évidence le caractère matériel de ces « rayons », il préfigure...
  • DÉFIBRILLATION

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 290 mots
    • 1 média

    Technique médicale qui consiste à faire passer à travers le myocarde une décharge brève de courant continu afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Dans les défibrillateurs modernes, il s'agit de la décharge d'un condensateur, d'une énergie moyenne de 300 à 400 joules pour un adulte....

  • ÉLECTROPHYSIOLOGIE

    • Écrit par Max DONDEY, Jean DUMOULIN, Alfred FESSARD, Paul LAGET, Jean LENÈGRE
    • 17 359 mots
    • 15 médias
    ...1958) ; des nerfs aux muscles, glandes ou organes électriques, les potentiels de jonction (H. Göpfert et H. Schaefer, 1938) et leurs très minimes composants, les potentiels miniatures. Ce sont là les principaux types de biopotentiels connus, mis à part lesdécharges des poissons électriques.
  • MATIÈRE (physique) - Plasmas

    • Écrit par Patrick MORA
    • 7 620 mots
    • 4 médias
    ...des ions avec les particules neutres (atomes et molécules) sont fréquentes et dominent certains aspects du plasma. En général, le plasma est créé par décharge dans un gaz entre la cathode, chargée négativement, et l'anode, chargée positivement. Un gaz partiellement ionisé peut également être créé par...
  • MATTEUCCI CARLO (1811-1868)

    • Écrit par Jean-Gaël BARBARA
    • 884 mots
    • 1 média
    ...vers l’étude du poisson torpille (1836) et ses travaux acquièrent rapidement une grande renommée à l’Académie des sciences de Paris. Il démontre que la décharge électrique de la torpille est commandée par la stimulation électrique d’un nerf ou d’un centre nerveux, selon le schéma de l’arc réflexe. ...
  • MILGRAM STANLEY (1933-1984)

    • Écrit par Michaël DAMBRUN
    • 322 mots

    Stanley Milgram, né en 1933, est une figure emblématique de la psychologie sociale du xxe siècle. Après des études en sciences politiques au Queens College de New York (1950-1954), il mène à bien un doctorat en psychologie sociale à Harvard (1954-1960) sur le thème du conformisme, sous la supervision...

  • OBÉISSANCE (psychologie)

    • Écrit par Michel CHAMBON, Michaël DAMBRUN
    • 1 005 mots
    ...devant une console sur laquelle figuraient trente boutons gradués de 15 volts à 450 volts. Sous chacun de ces boutons figuraient des indications telles que « Choc léger », « Choc modéré », « Attention : choc dangereux » et, pour les intensités les plus élevées, « XXX ». Le complice était installé sur une chaise...
  • ORAGES

    • Écrit par René CHABOUD
    • 3 270 mots
    • 5 médias
    ...terrestre est quant à elle chargée positivement. Quand la différence de potentiel électrique entre ces différents niveaux devient trop importante, il y a décharge, c'est le coup de foudre. L'éclair et le tonnerre forment à eux deux la foudre. L'un ne va jamais sans l'autre. L'éclair est l'effet optique...
  • ORIGINE DE LA VIE

    • Écrit par André BRACK
    • 11 477 mots
    ...de Stanley Miller qui obtint quatre acides aminés protéiques en soumettant un mélange gazeux de méthane, d'hydrogène, d'ammoniac et d'eau à des décharges électriques. Il identifia également l'acide cyanhydrique (HCN) et le formaldéhyde (HCHO), deux constituants qui permettent d'accéder à la plupart...
  • POISSONS

    • Écrit par Yves FRANÇOIS, Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
    • 10 071 mots
    • 18 médias
    La « force » de la décharge s'exprime par la différence de potentiel que l'on peut mesurer entre les extrémités de l'organe. Ce voltage dépend évidemment des conditions de mesure, mais il est très variable suivant les espèces : Electrophorus, 600 V ; Malapterurus, 400 V ;...
  • SPECTROMÉTRIE DE MASSE

    • Écrit par Michel de SAINT SIMON
    • 7 039 mots
    • 6 médias
    Cette source sert à ioniser des échantillons solides non volatils tels que les métaux. L'échantillon est placé sur l'une des deux électrodes entre lesquelles est établie une décharge électrique.
  • SYLPHES ROUGES

    • Écrit par Yves GAUTIER
    • 525 mots

    Le phénomène des éclairs que nous observons depuis le sol est relativement bien connu. Il prend naissance dans les cumulonimbus, au sein de ces gros nuages d'orage, qui culminent jusqu'à la tropopause (environ 10 km d'altitude), entre deux nuages ou, plus visiblement, avec le sol....

  • ULTRAVIOLET

    • Écrit par Jacques ROMAND, Boris VODAR
    • 4 449 mots
    • 2 médias
    Une bien meilleure efficacité est obtenue dans l'émission par les transitions électroniques d'atomes, de molécules ou d'ions, excités par décharge électrique dans les gaz ou les vapeurs soit en régime permanent, soit sous forme disruptive. La lampe à vapeur de mercure en constitue l'exemple certainement...