ZACHARIE saint (mort en 752) pape (741-752)

Quand Zacharie devint pape en décembre 741, le Saint-Siège était en lutte avec les Lombards, alors maîtres de l'Italie, en difficulté avec Constantinople et en défiance du côté des Francs. Zacharie fut assez heureux pour faire la paix avec les Lombards et retrouver pleine autorité sur le duché de Rome. Les difficultés de l'empereur de Constantinople le détournèrent des querelles iconoclastes ; le pape en bénéficia. Charles Martel mourut en 741, laissant le royaume à ses fils Carloman et Pépin le Bref, qui soutinrent l'action réformatrice de saint Boniface. En 747, Carloman s'étant fait moine au Mont-Cassin, Pépin le Bref demanda alors au pape s'il ne serait pas meilleur que le titre de roi fût porté par celui qui exerçait le pouvoir, c'est-à-dire par lui, Pépin, et non par un incapable descendant de Clovis. Le pape répondit favorablement, non qu'il se crût en possession du droit de nommer les rois, mais par simple souci de résoudre un cas de conscience.

—  Jacques DUBOIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ZACHARIE saint (mort en 752) pape (741-752)  » est également traité dans :

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 137 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'ascension de la famille carolingienne »  : […] morale du temps, c'est-à-dire la papauté. Le pape Zacharie ayant donné un avis favorable, Pépin put se faire élire roi par les Francs (751) ; le dernier Mérovingien finit ses jours dans un monastère. Le sacre que Pépin reçut des évêques francs conféra à la royauté nouvelle l'empreinte de la légitimité et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_3468

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ZACHARIE saint (mort en 752) pape (741-752) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zacharie/