Z, film de Constantin Costa-Gavras

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir été l'assistant d'Yves Allégret, de René Clair et de Jacques Demy, Costa-Gavras, né en 1933 à Athènes, réalise deux films : l'un policier, Compartiment tueurs, en 1965, et l'autre sur la Résistance, Un homme de trop, en 1967. À trente-cinq ans, il entreprend Z, un film pour lequel il peine à trouver une maison de production. En 1966, un scénario dépeignant le climat politique tendu avant l'arrivée au pouvoir des colonels grecs pouvait paraître rebutant. Mais l'enquête policière du film sur fond de campagne électorale remporte un énorme succès. La dénonciation à laquelle se livre Costa-Gavras, construite sur des faits réels, ouvre la voie à un genre nouveau, le cinéma engagé. Prix du jury à Cannes, prix de l'interprétation masculine pour le rôle du juge incarné par Jean-Louis Trintignant, le film est nominé aux oscars d'Hollywood.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « Z, film de Constantin Costa-Gavras », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/z/