YEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'étalon or

À la suite de la guerre sino-japonaise de 1894-1895, le Japon reçoit de la Chine des réparations d'un montant de quelque 360 millions de yens, qui représente trois fois le budget annuel de l'État. Ce transfert d'or apporte suffisamment de réserves pour que le Japon établisse un véritable régime d'étalon or. Il promulgue en 1897 la loi sur la frappe des monnaies (Kahei Ho) qui fixe les parités de change par rapport au dollar américain et à la livre sterling à partir du pair or (1 yen = 750 milligrammes d'or fin, soit 1 yen = 49 et 7/8 cents, et 1 yen = 2 et 9/12 shillings). Le yen est donc dévalué approximativement de moitié par rapport au pair initial de l'ère Meiji.

Au début des années 1890, le Japon est déjà une puissance industrielle en voie de modernisation accélérée. La victoire navale de Tsushima sur l'Empire russe en 1905 procure à l'État une indemnité de guerre de 3 milliards de yens bienvenue pour rembourser la dette publique. L'étalon or assure pendant près de vingt ans la stabilité des prix. La Première Guerre mondiale stimule les exportations de marchandises du Japon qui se tient à l'écart du conflit. Le gouvernement interdit l'exportation d'or deux jours après les États-Unis (2 septembre 1917), suspendant ainsi l'étalon or. À la fin du conflit, les États-Unis rétablissent l'étalon or, suivi, en ordre dispersé, par les pays européens. Le Japon connaît une récession en 1919 et sa balance des paiements est déficitaire l'année suivante. En 1923, un grand tremblement de terre incendie Tōkyō où se produisent des ruées bancaires.

En 1927, à nouveau, une ruée bancaire déclenche une panique financière généralisée. En avril, de nombreuses banques provinciales suspendent leurs paiements pour avoir émis des montants excessifs de bons destinés au financement de la reconstruction de Tōkyō. Il faut, pour leur sauvetage, que la Banque du Japon intervienne comme prêteur en dernier r [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

  • : docteure en sciences économiques, professeure des Universités en sciences économiques
  • : professeur de sciences économiques à l'université de Bordeaux-IV-Montesquieu, directeur du Groupe de recherche en analyse et politique économiques, unité mixte du C.N.R.S. 5113

Classification


Autres références

«  YEN  » est également traité dans :

DOLLAR

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 11 210 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La volatilité du dollar »  : […] Au début de la phase de flottement des monnaies, de 1973 à 1975, le dollar connaît deux chutes prononcées suivies de remontées à peu près équivalentes. De 1976 à 1978, la chute du dollar est générale contre toutes les monnaies, de 13 à 45 p. 100 respectivement vis-à-vis du franc et du yen. La dépréciation se justifie face à la concurrence de l'Allemagne et du Japon, mais elle est insuffisante pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dollar/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 2008 : de la crise financière à la crise économique

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 178 mots

Dans le chapitre « Volatilité des marchés monétaire et boursier »  : […] Il n'est pas surprenant que, dans un tel contexte, les taux de change aient été particulièrement volatils. Le taux de change euro-dollar s'est fortement apprécié, de 1,46 en début d'année pour culminer à environ 1,60 au printemps et à l'été, avant de redescendre aux alentours de 1,40 en fin d'année. La forte dépréciation observée s'expliquait par une dégradation de la situation économique en zone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2008-de-la-crise-financiere-a-la-crise-economique/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 2007 : zone de turbulences

  • Écrit par 
  • Nicolas SAGNES
  •  • 3 034 mots

Dans le chapitre « Le ballet des changes  »  : […] Sur le front des taux de change, l'année 2007 aura été marquée par le repli des stratégies dites de carry trade et la forte dépréciation de la devise américaine. Une stratégie dite de carry trade consiste à s'endetter dans une devise à faible taux d'intérêt (le yen par exemple) et à placer les fonds empruntés dans une autre devise à taux d'intérêt plus élevé (comme le dollar américain, la couro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-2007-zone-de-turbulences/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 1999 : la fin des turbulences ?

  • Écrit par 
  • Jacques ADDA
  •  • 3 423 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sortie de crise accélérée dans l'Asie émergente »  : […] La crise asiatique avait surpris la plupart des observateurs en 1997 par sa soudaineté et sa gravité. La sortie de crise de la plupart des pays d'Extrême-Orient en 1999 n'est pas moins étonnante. Dans les économies de marché de la région, à l'exception du Japon, la croissance a rebondi à près de 4 p. 100 en moyenne en 1999 après un recul de — 6,5 p. 100 en 1998. Elle atteindrait 9 p. 100 en Corée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1999-la-fin-des-turbulences/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 1996 : sur la voie de la convergence

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 696 mots

Dans le chapitre « Asie : les champions s'essoufflent »  : […] Après trois années de croissance lente et hésitante, la reprise économique amorcée au Japon au cours du second semestre de 1995 s'est nettement affirmée au début de 1996. Le principal facteur en a été le plan de relance de 14 220 milliards de yen annoncé par le gouvernement en septembre 1995. Il s'y est ajouté un redémarrage de l'investissement fixe des grandes entreprises ainsi qu'une forte augm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1996-sur-la-voie-de-la-convergence/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 1995 : vers une redistribution des ressources mondiales

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 6 188 mots

Dans le chapitre « La maîtrise de l'inflation »  : […] Les principales analyses de l'économie mondiale en 1995 font à peine mention de la politique monétaire. L'inflation, en effet, est généralement maîtrisée dans les pays industrialisés, et la baisse des taux d'intérêt est intervenue en fonction de deux paramètres : d'une part, le succès de la politique budgétaire et, d'autre part, le maintien de l'activité à distance raisonnable des risques de surch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1995-vers-une-redistribution-des-ressources-mondiales/#i_24640

ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

  • Écrit par 
  • Régis PARANQUE
  •  • 14 988 mots

Dans le chapitre « L'anémie des grandes monnaies »  : […] La stabilisation des relations monétaires internationales s'est poursuivie en 1990. Certes, elle a fait montre également de sa fragilité et de ses faiblesses persistantes ; mais, grâce à la concertation entre banques centrales et entre gouvernements des principales puissances monétaires, ces dernières ont pu conserver une relative maîtrise du système, qui ne s'est pas démentie sous l'effet de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1990-de-l-euphorie-a-la-crainte/#i_24640

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une succession de chocs internes »  : […] Alors qu'une reprise est attendue en 1995 après l’absorption partielle de la forte contraction des actifs boursiers et immobiliers, le tremblement de terre qui touche Kōbe stoppe cet élan et se répercute sur la production et la consommation des ménages, effet qui est prolongé par l'émotion suscitée quelques mois plus tard par l'attentat terroriste au gaz sarin perpétré par la secte Aum Shinri-Kyo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/#i_24640

Voir aussi

Pour citer l’article

Sophie BRANA, Dominique LACOUE-LABARTHE, « YEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yen/