Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PAIEMENTS BALANCE DES

Pour un pays donné, une balance des paiements retrace l'ensemble des transactions entre résidents et non-résidents (le « reste du monde »). On considère comme résidents les personnes physiques qui ont une activité économique dans un pays depuis plus d'un an, et les entreprises dès qu'elles sont représentées dans cette économie nationale. Comme les transactions avec les non-résidents se font généralement en devises (monnaies acceptées par tous), on peut assimiler la balance des paiements à un document qui retrace les entrées et les sorties de devises dans une économie.

La logique d'ensemble de la balance des paiements

Un exemple simple de balance des paiements

Balance des paiements : exemple - crédits : Encyclopædia Universalis France

Balance des paiements : exemple

Supposons une économie dont les seules transactions avec le reste du monde pendant une période donnée sont des importations (pour un montant de 120 dans l'unité monétaire du pays) et des exportations (100), un emprunt (80) et le remboursement du capital emprunté antérieurement [amortissement au sens financier] (70). La balance des paiements de cette économie se présentera selon l'exemple du tableau 1.

Le montant des ressources est égal à celui des emplois, puisque toutes les devises « reçues » (y compris celles qui ont été tirées des réserves) ont été utilisées à quelque chose (y compris celles qui ont été placées en réserves). Ici, le montant des exportations et des emprunts n'étant pas suffisant pour couvrir les emplois, il a fallu puiser dans les réserves pour payer les non-résidents ; c'est pourquoi la variation des réserves figure en ressources.

Les informations livrées par la balance des paiements

La première information que nous livre cette balance des paiements est donc que les réserves diminuent ; ce qui revient à dire que la balance globale (le solde de toutes les opérations sauf la variation des réserves) est négative (— 10). Si cette économie dispose d'une réserve de devises importante, cette situation peut durer un certain temps. Si les réserves s'épuisent, il faudra modifier le taux de change (s'il est fixé par les autorités) car la banque centrale ne pourra plus fournir de devises au taux officiel. Si les taux de change sont flexibles, on assistera à une dépréciation du taux de change, car les devises deviendront plus rares sur le marché des changes.

Lorsqu'on a constaté que les réserves augmentent ou diminuent, la lecture de la balance des paiements sert à en déterminer les causes. Pour cela, on distingue les opérations non financières des opérations financières (celles qui font varier les actifs, créances ou dettes). Dans l'exemple, le solde des opérations non financières (la balance « courante », qui est aussi dans cet exemple simplifié la balance commerciale) est un déficit de 20 (exportations moins importations), alors que le financement net (les ressources au niveau des opérations financières moins les emplois) est égal à + 20. Le financement net est nécessairement égal (et de signe contraire) au solde de la balance courante, puisque les montants des ressources et celui des emplois sont égaux. Le financement net mesure la variation de l'endettement de l'économie durant la période considérée (en considérant les réserves comme un « avoir » sur les autres économies).

Lectures et diagnostics

La lecture de la balance des paiements sert à proposer un diagnostic. Le but visé n'est pas évident : qu'est-ce qu'une bonne situation de la balance des paiements ? Accumuler des excédents protège contre les risques liés aux reflux brutaux des capitaux, qui peuvent enclencher une dévaluation ou une brutale modification du taux de change. Mais, en général, les réserves de change sont placées dans des emplois stériles (or) ou faiblement risqués, donc peu rémunérateurs. Il est de ce fait difficile de considérer l'excédent de la balance des paiements comme un[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : maître de conférences à l'université de Paris-Dauphine

Classification

Pour citer cet article

Marc RAFFINOT. PAIEMENTS BALANCE DES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le

Médias

Balance des paiements : exemple - crédits : Encyclopædia Universalis France

Balance des paiements : exemple

Balances et sous-balances des paiements - crédits : Encyclopædia Universalis France

Balances et sous-balances des paiements

Autres références

  • AN ENQUIRY INTO THE NATURE AND EFFECTS OF THE PAPER CREDIT OF GREAT BRITAIN, Henry Thornton - Fiche de lecture

    • Écrit par
    • 1 032 mots
    ...est suspendue, un déficit de la balance des paiements provoque une baisse sensible du taux de change qui fait monter le prix de marché de l'or. Il aborde alors la question des origines du déficit de la balance des paiements et soutient que celui-ci peut provenir aussi bien de causes réelles (mauvaises...
  • ARGENTINE

    • Écrit par , , , , , , et
    • 37 033 mots
    • 18 médias
    ...autant. Le pouvoir d'achat démesuré des Argentins est un puissant frein à l'industrialisation, car il devient moins onéreux d'importer que de produire. Il en résulte un profond déséquilibre de la balance commerciale, obligeant l'État, via la Banque nationale, à acheter massivement sa propre monnaie afin...
  • CHANGE - Les théories du change

    • Écrit par
    • 9 106 mots
    • 1 média
    L'approche traditionnelle du taux de change par la balance des paiements conçoit le taux de change avant tout comme une variable d'ajustement, permettant d'atteindre l'équilibre externe. Dans les versions les plus simples de cette approche, le taux de change réel – défini comme le rapport du taux de...
  • CHANGE - Les régimes de change

    • Écrit par
    • 6 907 mots
    • 5 médias
    Le déroulement de la crise du S.M.E. est riche d'enseignements que l'on retrouve dans le modèle théorique dit de « crise des balances des paiements » :
  • Afficher les 20 références