FLEISCHER RICHARD (1916-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 8 décembre 1916, dans le quartier de Brooklyn, à New York, le réalisateur américain Richard Fleischer est le fils de Max et le neveu de Dave Fleischer, pionniers du dessin animé qui, avec les Cartoons des séries « Out of the Inkwell », « Betty Boop » et « Popeye », furent, dans les années 1920 et 1930, les plus sérieux concurrents de Walt Disney. Après des études de médecine, Richard Fleischer étudie l'art dramatique à la Yale University. En 1937, il crée, avec quelques-uns de ses condisciples, la compagnie Arena Players. Une de ses mises en scène ayant attiré l'attention sur lui, il est pris sous contrat par R.K.O. en 1942. La firme lui confie d'abord le montage des actualités Pathé puis, à partir de 1943, la réalisation de courts-métrages pour les séries « This is America » et « Flicker Flasbacks ».

En 1946, Richard Fleischer passe au long-métrage. En sept ans, il signe huit films pour R.K.O. et trois pour d'autres firmes auxquelles il a été « prêté » ; tous sont de catégorie B, pour l'essentiel des films noirs traités sur un mode documentaire, parmi lesquels il faut citer Bodyguard (1948), Follow Me Quietly (L'Assassin sans visage, 1949), Armored Car Robbery (1950) et, surtout, The Narrow Margin (L'Énigme du Chicago Express, 1952). Il y fait preuve d'une totale maîtrise technique, d'une grande rigueur dans le découpage et d'un sens aigu de l'espace, ainsi que de l'inscription du mouvement dans cet espace.

En 1952, Richard Fleischer quitte R.K.O. Après deux films pour Columbia et M.G.M., Walt Disney lui propose la direction d'un de ses projets les plus ambitieux : 20,000 Leagues Under the Sea (Vingt mille lieues sous les mers, 1954) ; il y révèle sa capacité à maîtriser de gros budgets et des moyens techniques imposants. Il est ensuite engagé par 20th Century Fox pour laquelle, de 1955 à 1960, il signe plusieurs œuvres majeures dans des genres divers : Violent Saturday (Les Inconnus dans la ville, 1955), The Girl in the Red Velvet Swing (La Fille sur la balançoire, 1955), Be [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « FLEISCHER RICHARD - (1916-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-fleischer/