VÉNUS, iconographie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Naissance d'Aphrodite, face principale du trône Ludovisi

Naissance d'Aphrodite, face principale du trône Ludovisi
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mars et Vénus, A. Carrache

Mars et Vénus, A. Carrache
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Vénus endormie, Giorgione

Vénus endormie, Giorgione
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vénus et Adonis, Véronèse

Vénus et Adonis, Véronèse
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie


Déesse de la beauté et de l'amour, Vénus, l'Aphrodite grecque, apparaît dans un grand nombre d'épisodes mythologiques. Elle est aussi l'un des personnages les plus aimés des artistes de toutes les époques. Selon les scènes évoquées, on la voit seule ou mêlée à d'autres figures, mais les scènes où on la rencontre sont presque toujours relatives à la séduction, au plaisir et à la jeunesse, idées liées ordinairement à celle des rapports amoureux. Les ruses et la perfidie de la femme sont moins souvent représentées, mais se rencontrent pourtant. Enfin, on voit parfois Vénus apparaître en mère.

Naissance d'Aphrodite, face principale du trône Ludovisi

Naissance d'Aphrodite, face principale du trône Ludovisi

Photographie

Naissance d'Aphrodite, face principale du «Trône Ludovisi», 470-460 av. J.-C., relief en marbre. Musée des Thermes, Rome. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Mars et Vénus, A. Carrache

Mars et Vénus, A. Carrache

Photographie

Augustin Carrache (1557-1602), Mars et Vénus. Palazzo Giardini, Parme, Italie. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Vénus surgissant des flots, ou La Naissance de Vénus, est l'un des sujets les plus fréquents dans l'art de la Renaissance et de l'époque classique. L'œuvre la plus célèbre est ici le tableau de Botticelli, peint autour de 1480, peu après Le Printemps qui lui fait pendant, et conservé aux Offices (Florence). La nudité de Vénus émergeant de la coquille qui l'abritait pourrait avoir quelque chose de provocant, mais la délicatesse des lignes, un rien de préciosité dans les gestes et l'atmosphère cristalline qui baigne la scène donnent au contraire à cette peinture un air de pudeur et comme de chasteté. Le thème du Triomphe de Vénus est très voisin de celui de la Naissance, car il donne lieu de la même manière à une représentation marine où Vénus se présente en compagnie de néréides, de tritons et de monstres aquatiques. Boucher est l'auteur de nombreux Triomphe et Naissance de Vénus, dont le plus bel exemplaire est celui de 1740, au musée de Stockholm. Dans ce tableau, la sensualité éclate et l'artiste se complaît à décrire les ondulations des corps féminins pris dans l'écume irisée des vagues.

Le repos de Vénus est un autre thème qui permet de mettre en évidence la beauté et l'attrait du corps de la femme. Titien a donné plusieurs interprétations de ce sujet, entre 1540 et 1550, où il montre la déesse nue, mollement couchée [...]

Vénus endormie, Giorgione

Vénus endormie, Giorgione

Photographie

Giorgione (1477-1510), Vénus endormie ou Vénus couchée, huile sur toile, vers 1508-1510. Gemäldegalerie, Dresde, Allemagne. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  VÉNUS, iconographie  » est également traité dans :

AMOUR

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 10 164 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'amour profane »  : […] Il n'y a pas de mot en français pour désigner ces légères créatures, et l'on se sert de l'italien putto . Au sens propre, le putto est un enfant de quatre ou cinq ans. Dans le langage des artistes, les putti sont ces petits êtres dont les formes rondes et les mines rieuses fournissent mille ressources à l'imagination . Les enfants représentés en tant q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour/#i_94183

BRONZINO ANGELO DI COSIMO DI MARIANO dit (1503-1572)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 818 mots
  •  • 2 médias

Le style de Bronzino diffère assez vite de Pontormo, dont il fréquente l'atelier dès 1518-1519. Ce dernier s'étant réfugié à la chartreuse de Galuzzo pendant la peste, Angelo l'accompagne pour l'aider et s'initie (gauchement) à l'art de la fresque. Ce n'est pourtant qu'après avoir participé de près à l'ensemble célèbre de la chapelle Capponi, à Santa Felicità (Florence, 1526-1528) — on lui attribu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronzino-angelo-di-cosimo-di-mariano-dit/#i_94183

CALLIMACHOS (actif entre 430 av. J.-C. et 400 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 772 mots

Le sculpteur Callimachos (à Athènes entre ~ 430 et ~ 400), fut célèbre dans l'Antiquité pour la virtuosité de son style, dont la recherche un peu superficielle lui valut le surnom de Raffiné. Trois de ses œuvres sont connues par les textes anciens : une statue d'Héra assise que Pausanias (IX, ii , 7) a vue dans le temple construit à Platées après ~ 426 ; des reliefs repré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/callimachos/#i_94183

GIORGIONE (1477-1510)

  • Écrit par 
  • Terisio PIGNATTI
  •  • 1 923 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Giorgione et Titien »  : […] Les deux dernières années de Giorgione sont marquées de maintes hésitations et de retours stylistiques ; il faut en chercher la cause dans la tension que provoqua chez Giorgione la confrontation avec le progrès de Titien, étoile de première grandeur en constante ascension. Giorgione fait alterner des œuvres comme la Madone d'Oxford, archaïsante, malgré l'intense palpitation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giorgione/#i_94183

NU

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 2 139 mots
  •  • 5 médias

Une comparaison entre les sculptures paléolithiques qui représentent le nu féminin et certaines peintures modernes comme le Nu bleu de Matisse, la Femme dans un fauteuil de Picasso ou des sculptures comme la Femme couchée de Henry Moore conduit à admettre que, quoique le but des images préhistoriques soit autre que celui des artiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nu/#i_94183

TITIEN (1488 env.-1576)

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI
  •  • 3 109 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une période de vérité « olympienne » »  : […] Une tension des formes, une composition complexe et mobile animent la splendide orchestration de couleurs de la série mythologique exécutée pour le cabinet de travail d'Alphonse I er d'Este ( Offrande à Vénus et Bacchanale du Prado ; Bacchus et Ariane de la National Gallery de Londres, 1518-1523). Par comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titien/#i_94183

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « VÉNUS, iconographie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-iconographie/