BECK ULRICH (1944-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ulrich Beck est né le 15 mai 1944 à Stolp (aujourd’hui Słupsk), en Pologne ; il est décédé subitement le 1er janvier 2015 d’une crise cardiaque, à l’âge de soixante-dix-ans ans. À la fin de la guerre, sa famille s’installe en Allemagne de l’Ouest, à Hanovre, où le jeune Ulrich grandit avec ses quatre sœurs. À partir de 1966, il effectue ses études supérieures à l’université de Munich. Après avoir obtenu en 1972 un doctorat en philosophie, il se tourne vers la sociologie et les sciences politiques. Il occupe alors, de 1973 à 1979, le poste d’assistant de recherche à l’université de Munich et devient professeur de sociologie à l’université de Münster et de Bamberg. De 1992 jusqu’à sa retraite en 2009, il est professeur de sociologie et directeur de l’Institut de sociologie à l’université de Munich.

Beck est un sociologue rigoureux, mais aussi un intellectuel engagé. Outre ses activités d’enseignant et de chercheur, il participe aux débats publics et ne s’embarrasse pas des vaines polémiques. Pour un temps partisan de la « troisième voie » et conseiller de Tony Blair et du chancelier allemand Gerhard Schröder, il s’en démarque pour défendre une politique plus affirmée à gauche. Européen convaincu, il n’a cessé de militer en faveur de la construction européenne, fustigeant les eurosceptiques tout autant que la politique européenne menée par la chancelière Angela Merkel, à propos de laquelle il forge le néologisme « Merkiavel » – en référence à Machiavel. Ses derniers ouvrages, Pour un empire européen (2007) et Non à l’Europe allemande. Vers un printemps européen ? (2013), sont un plaidoyer pour « une autre Europe ».

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de sociologie à l'université de Liège (Belgique)

Classification


Autres références

«  BECK ULRICH (1944-2015)  » est également traité dans :

INDIVIDUATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe RIUTORT
  •  • 773 mots

L’individuation constitue l’une des notions clés pour saisir l’ampleur du changement social qui caractérise l’avènement des sociétés industrielles à partir de la fin du xix e  siècle. Chacun à sa manière, les fondateurs de la discipline sociologique ont été confrontés à l’émergence de la notion comme de la réalité historique que représentait l’app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individuation-sociologie/#i_56382

Voir aussi

Pour citer l’article

Mohamed NACHI, « BECK ULRICH - (1944-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-beck/