TRAVAIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le travail de plus en plus immatériel et flexible

Principalement agricole il y a deux siècles, puis industriel, le travail est désormais de plus en plus tertiaire, grâce aux gains de productivité qui libèrent du temps pour d'autres activités : conseil, publicité, vente, soins, formation, transport, loisirs, etc. Le travail n'est plus majoritairement destiné à transformer la matière, mais à répondre aux attentes de clients ou d'usagers : la relation aux choses devient secondaire, celle aux gens prend davantage d'importance.

Évolution lourde de conséquences. D'abord, les femmes sont désormais presque aussi présentes sur le marché du travail que les hommes, même si leurs rémunérations sont moindres et si l'accès aux fonctions de responsabilité continue de leur être contesté. Ensuite, la production requiert des organisations pas forcément grandes mais souvent complexes, capables de produire au moindre coût des services diversifiés et de qualité, comme la vente en libre-service, le conseil informatique ou l'analyse comptable : très longtemps, jusqu'à la fin des années 2000, le salariat a progressé au détriment du travail indépendant. Enfin, pour accéder aux emplois qui se créent, il ne s'agit plus d'être endurant ou d'avoir un coup de main acquis à force d'expérience, mais de savoir communiquer, expliquer, proposer, diagnostiquer les dysfonctionnements, respecter les procédures garantissant une qualité constante, etc. Tout cela implique une formation de bon niveau, sésame indispensable pour entrer sur le marché du travail.

L'emploi aussi se transforme. Face à une demande qui évolue vite, à cause des modes, des innovations et de la concurrence, les entreprises tentent de « flexibiliser » les emplois, c'est-à-dire de les adapter quasi instantanément aux fluctuations d'activité et de demande : horaires variables, heures supplémentaires, emplois temporaires comme l'intérim et les contrats à durée déterminée. L'entreprise cherche à la fois à s'attacher durablement les travailleurs dont les compétences lui sont indispensables pour affronter la concurrence, et à disposer aussi d'un volant de main-d'œuvre plus « banale » qu'elle peut aisément remercier ou embaucher en cas de besoin. Le marché du travail devient donc plus dualiste, avec des emplois précaires et peu payés d'un côté, des emplois de qualité avec des garanties professionnelles de l'autre. Le salariat perd de son homogénéité : la classe ouvrière, qui a longtemps structuré l'emploi industriel et dont les luttes sociales ont favorisé l'amélioration des conditions de travail et de rémunération, est en déclin quantitatif avec la réduction du nombre d'emplois de fabrication, mais aussi en déclin qualitatif, avec la segmentation des groupes sociaux : l'avenir professionnel de chacun dépend désormais moins de son intégration à un groupe social qu'à sa formation et ses qualités personnelles. Dans le travail aussi, la massification est en voie de disparition, au profit de l'individualisation.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : conseiller de la rédaction du journal Alternatives économiques

Classification

Autres références

«  TRAVAIL  » est également traité dans :

TRAVAIL - La fin du travail ?

  • Écrit par 
  • Dominique MEDA
  •  • 7 657 mots

La question de la fin du travail est revenue en force dans le débat public français au milieu des années 1990, notamment avec la publication du best-seller de Jeremy Rifkin intitulé La Fin du travail (1996). Dans ce livre, l'auteur affirmait que la quantité de travail nécessaire pour produire les biens dont nous avons besoin serait de plus en plus faible, étant donné les formid […] Lire la suite

TRAVAIL/TECHNIQUE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 939 mots

Le travail humain est-il dès l’origine « technicien », ou est-il devenu technique au fil des millénaires ? Parce que les liens entre le travail et la technique n’ont cessé d’évoluer au cours de l’histoire, une réponse univoque ne peut être donnée. Pour Aristote (env. 385-322 av. J.-C.) la technè, […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « De Hegel à Marx »  : […] Ce qui a préparé de loin cette greffe, c'est le caractère éminemment créateur de l'aliénation ; dans le système hégélien, l' Entäusserung , avec sa négativité propre, est un instrument de rationalité ; à tous les niveaux du système elle assure le passage de l'immédiat au médiat ; elle introduit dans l'indivision et la confusion initiales les médiations grâce à quoi les contradictions sont dépassé […] Lire la suite

ALIÉNATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DURAND
  •  • 728 mots

Pour les sociologues, le concept d'aliénation a été forgé par Karl Marx à la suite de ses lectures de Hegel. Lors du rapport salarial capitaliste, le résultat du travail de l'ouvrier ne lui appartient pas puisqu'il a échangé un temps de travail contre un salaire. À la fin de cet échange salarial capitaliste, le résultat du travail de l'ouvrier lui est étranger, c'est-à-dire aliéné, puisqu'il e […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « Les formes du travail »  : […] À partir de ce fait essentiel s'éclairent les formes de travail, d'échange et de compétition qui caractérisent ces sociétés ou du moins les éléments qui semblent communs à toutes, abstraction faite des différences immenses qui séparent les chasseurs-collecteurs australiens, les pêcheurs de saumon de la Colombie britannique, les tribus équestres des grandes plaines d'Amérique du Nord, les agricult […] Lire la suite

ARTISANAT

  • Écrit par 
  • Denis CHEVALLIER, 
  • Louis LERETAILLE
  • , Universalis
  •  • 7 093 mots

Artisanat : mot récent, réalité ancienne. Si le terme n'apparaît qu'à la fin du xix e  siècle, sa racine étymologique ars en révèle toute l'ambivalence. À l'origine il englobe, en effet, l'ensemble des activités manuelles extra-agricoles, au point qu'on ne distingue pas l'artisan de l'artiste. Mis à part la distinction, selon la taille de l'entreprise et l'effectif employé, entre le « secteur des […] Lire la suite

ATELIER, art

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 5 929 mots
  •  • 7 médias

L'origine du terme reste quelque peu obscure. Il viendrait du latin assis , puis astella , qui ne désignait que le simple copeau, l'éclat de bois. Vers 1332, on en relève l'usage en français pour désigner « le lieu où sont réunis les éclats de bois du charpentier ». On en trouve entre le xiv e et le xviii e  siècle les formes suivantes : artelier, astelier, astellier, attelier, hastelier, etc. Le […] Lire la suite

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « L'oppression par la liberté »  : […] Tous les citoyens étaient égaux en droit, mais seuls pouvaient exercer ces droits ceux qui jouissaient d'une certaine fortune. La Révolution avait en effet instauré le suffrage censitaire, distinguant entre citoyens actifs, seuls électeurs et éligibles, et citoyens passifs. D'autre part, aucune disposition n'avait été prise concernant le régime du travail et des salaires, sinon cette totale libert […] Lire la suite

BOURSES DU TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 308 mots

C'est sous la Révolution française, semble-t-il, que germe l'idée des Bourses du travail : il s'agissait de créer des organismes où seraient concentrées les offres et les demandes de main-d'œuvre. Mais elle ne se réalise que vers la fin du xix e siècle, en 1886, lorsque le Conseil municipal de Paris adopte un projet de créations (rapport Mesureur) : en 1892, un immeuble est remis aux délégués des […] Lire la suite

LE CAPITAL, Karl Marx - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie SORIOT
  •  • 1 124 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Marchandise, plus-value et accumulation »  : […] La structure du Capital reflète la méthodologie de Marx : elle consiste à partir des « entités abstraites » de l'économie politique classique pour ensuite étudier le concret. Le livre I analyse le processus de production capitaliste et débute par les chapitres sur la marchandise et la monnaie, afin d'analyser la « survaleur » et le « surtravail » (la forme moderne de l'exploitation) et d'en expo […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26-27 octobre 2021 Belgique. Publication de rapports sur le passé colonial.

Le 27, le Groupe de travail interuniversitaire « Passé colonial de la Belgique », institué en août 2020 par le Conseil des recteurs francophones et son équivalent flamand, le Vlaamse Interuniversitaire Raad, remet également son rapport. Celui-ci présente des recommandations en vue de favoriser la reconnaissance du passé colonial et de repenser l’enseignement de l’histoire dans le pays. […] Lire la suite

22 octobre 2021 Israël. Classement de six ONG palestiniennes comme « terroristes ».

Il s’agit d’Al-Haq, d’Addameer, de l’Union des comités du travail agricole, du centre Bisan, de Defense for Children Palestine et de l’Union des comités des femmes palestiniennes. Al-Haq, notamment, documente les exactions commises par les colons à l’encontre des Palestiniens dans les territoires palestiniens. Ces ONG sont accusées d’employer des membres du Front populaire de libération de la Palestine (FDLP) et de redistribuer au FDLP des fonds provenant de divers pays européens. […] Lire la suite

5-12 octobre 2021 France. Publication du rapport Sauvé sur les abus sexuels dans l'Église catholique.

Le 12, Éric de Moulins-Beaufort, invité à s’expliquer par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, revient sur ses propos, estimant qu’« un travail est nécessaire pour concilier la nature de la confession et la nécessité de protéger les enfants ».  […] Lire la suite

5-8 octobre 2021 France – Afrique. Rapport et sommet sur les relations Afrique-France.

Il rejette l’éventualité de demander « pardon » mais appelle à un « travail de vérité » et rend hommage aux binationaux, qualifiant la diaspora de « chance » pour la France. Le chef de l’État annonce la création d’une maison des mondes africains et des diasporas. […] Lire la suite

25 septembre 2021 Royaume-Uni. Pénurie de chauffeurs routiers.

Le gouvernement annonce son intention d’accorder dix mille cinq cents permis de travail temporaires à des travailleurs étrangers, dont cinq mille à des chauffeurs routiers. Le secteur de la livraison, notamment de carburant, est désorganisé en raison du retour dans leurs pays des chauffeurs souvent originaires d’Europe de l’Est, du fait de la pandémie de Covid-19. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Denis CLERC, « TRAVAIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/travail/