Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FLEXIBILITÉ DU TRAVAIL

Articles

  • CHÔMAGE - Politiques de l'emploi

    • Écrit par Christine ERHEL
    • 7 302 mots
    • 2 médias
    Dans l’ensemble, le résultat de cet ensemble de dispositions (souvent contradictoires) concernant la durée du travail est une flexibilité plus importante de celle-ci. De fait, il n’est pas surprenant que les réactions des marchés du travail à la crise de 2008 montrent précisément un recours à la flexibilité...
  • CHÔMAGE (NOTION DE)

    • Écrit par Denis CLERC
    • 1 696 mots
    Dans la perspective classique évoquée plus haut, la lutte contre le chômage passe principalement par une « flexibilité » accrue : moins de protection pour les salariés en place (qui dissuade les employeurs d'embaucher), un salaire minimum moins élevé, des cotisations sociales moins lourdes, etc....
  • CLASSES SOCIALES - Classe ouvrière

    • Écrit par Julian MISCHI, Nicolas RENAHY
    • 4 428 mots
    • 1 média
    ...viennent à la rencontre d'un personnel de production majoritairement jeune (moins de 30 ans), souvent féminin, de préférence dépourvu de culture syndicale. La production en « juste à temps » impose polyvalence et disponibilité. Cette dernière est rapidement testée par une demande de travail posté, la nuit...
  • ENTREPRISE - Théories et représentations

    • Écrit par Gérard CHARREAUX
    • 6 368 mots
    ...ressources et des activités productives à l'autorité de l'entrepreneur, elle confère une plus grande flexibilité pour s'adapter aux événements imprévus. Ainsi, par exemple, la gestion d'un travailleur pourra offrir plus de flexibilité si elle passe par un contrat de travail et un statut de salarié,...
  • EXCLUSION

    • Écrit par Delphine DULONG
    • 3 118 mots
    • 1 média
    ...immédiate aux aléas du marché sont devenus des impératifs catégoriques du fonctionnement des entreprises. Or, pour les assumer, elles ont recours, soit à la « flexibilité externe » – comme aux États-Unis ou en Grande-Bretagne et dans une moindre mesure en France – en confiant à des entreprises satellites...
  • FRANCE (Le territoire et les hommes) - Un siècle de politique économique

    • Écrit par Pascal GAUCHON, Philippe LÉGÉ
    • 21 153 mots
    • 3 médias
    ...licenciements économiques. La restriction du pouvoir du juge dans le contrôle des procédures fait cependant l’objet d’une vive controverse. Par ailleurs, la loi de 2013 offre aussi la possibilité pour les employeurs et les salariés de signer des accords collectifs temporaires « de maintien dans l’emploi...
  • MACROÉCONOMIE - Emploi

    • Écrit par Bernard GAZIER
    • 9 632 mots
    • 3 médias
    ...raison de la persistance du chômage dans de nombreux pays développés, l’O.C.D.E. a prôné depuis les années 1990 des « réformes structurelles » visant à instaurer davantage de flexibilité sur le marché du travail, notamment en facilitant les licenciements individuels et collectifs. L’Union européenne a...
  • PAUVRETÉ ET REVENUS MINIMA

    • Écrit par Denis CLERC
    • 6 641 mots
    ...instauré en 1983, permet à des demandeurs d'emploi de conserver une partie de leur indemnisation s'ils reprennent un emploi intermittent ou à temps partiel. Les employeurs ont évidemment vu la faille : dans les sociétés d'audiovisuel, dans la restauration, dans les grands magasins, dans les parcs de ...
  • ROYAUME-UNI - Économie

    • Écrit par Emmanuel HACHE, Catherine MATHIEU
    • 12 032 mots
    • 4 médias
    ...syndicats et des diminutions de la protection apportée par le Code du travail était de décentraliser les décisions en matière d'emplois, afin de favoriser la flexibilité face au cycle économique. Parallèlement, des programmes de gestion active du marché du travail ont été mis en place pour inciter les chômeurs...
  • SALARIAT

    • Écrit par Denis CLERC
    • 8 743 mots
    • 2 médias
    ...faveur des employeurs (2005) ; possibilité de mettre fin au contrat de travail par « rupture conventionnelle » entre le salarié et son employeur (2007) ; accord de flexibilité (2013) permettant à l'employeur de réduire les salaires durant deux ans en cas de difficultés de l'entreprise, etc. Il s'agit d'assouplissements...
  • SERVICES ÉCONOMIE DE

    • Écrit par Jean-Charles ASSELAIN
    • 12 751 mots
    ...personnels ; une croissance non inflationniste (précisément, là encore, grâce à la vigueur des gains de productivité) et capable d'assurer le plein-emploi. Mais les tenants de la nouvelle économie insistent aussi sur les conditions dont dépend l'accès à cet ensemble de bienfaits : une recherche de flexibilité...
  • TRAVAIL

    • Écrit par Denis CLERC
    • 1 623 mots
    • 1 média
    ...L'emploi aussi se transforme. Face à une demande qui évolue vite, à cause des modes, des innovations et de la concurrence, les entreprises tentent de « flexibiliser » les emplois, c'est-à-dire de les adapter quasi instantanément aux fluctuations d'activité et de demande : horaires variables, heures...
  • TRAVAIL - La fin du travail ?

    • Écrit par Dominique MEDA
    • 7 671 mots
    ...(certains soutenant que la réduction du temps de travail s'était accompagnée d'une remise en cause de la valeur travail et d'une apologie de la paresse...). On est d'autant plus loin de la « fin du travail » avec les trente-cinq heures que la mise en place de cette réforme, inachevée, a également accru la flexibilité...