TRAITÉ THÉOLOGICO-POLITIQUE, Baruch SpinozaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spinoza (1632-1677) commence sans doute la rédaction du Tractatus theologico-politicus (TTP) en 1665, à cause, écrit-il dans une lettre, des théologiens qui le traitent d'athée. Il entreprend donc de critiquer leurs préjugés et de défendre la liberté de philosopher. Il est conduit pour ce faire à aborder les sujets les plus brûlants dans les conflits politiques et religieux aux Pays-Bas, qui sont pourtant alors le pays le plus tolérant d'Europe : l'interprétation de l'Écriture sainte, la croyance aux prophètes et aux miracles, la légitimation de l'État, les rapports entre État et Église, le degré de liberté que le souverain doit accorder aux Églises et aux individus. L'ouvrage paraît anonymement en 1670. Il déchaîne aussitôt une vague de polémiques et de dénonciations. Six ans plus tard, Spinoza entreprend de le compléter par des notes (Adnotationes) en vue d'une nouvelle édition, interrompue par sa mort en 1677. Le livre avait été officiellement condamné par la cour de Hollande en 1674, en même temps que le Léviathan de Hobbes, La Philosophie interprète de l'Écriture sainte de Louis Meyer et un recueil de textes sociniens.

Baruch Spinoza

Baruch Spinoza

Photographie

«Nous ne désirons pas une chose parce qu'elle est bonne, mais au contraire c'est parce que nous la désirons que nous la disons bonne.» Ouvrage scandaleux à plus d'un titre, l'Éthique de Spinoza (1632-1677) redéfinit le rapport de l'homme à la vérité et au désir. Portrait de Spinoza par... 

Crédits : AKG

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-François MOREAU, « TRAITÉ THÉOLOGICO-POLITIQUE, Baruch Spinoza - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-theologico-politique/