EAKINS THOMAS (1844-1916)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le portraitiste

Bien qu'il ait excellé dans les tableaux de genre, Eakins a surtout fait des portraits. Recevant peu de commandes, il prenait généralement pour modèles des amis qui mettaient une certaine mauvaise grâce à poser et qui souvent ne terminaient même pas les séances. Il ne les flattait pas et s'aidait parfois de photographies ; ceux de ses modèles qui vivent encore sont la preuve qu'il a considérablement exagéré leur âge. Ses meilleurs portraits sont ceux de femmes, sensibles plus que belles (Mrs. Van Buren, Philips Coll., Washington D.C., et Miss Bacon, Brooklyn Museum). En revanche, ses hommes sont souvent durs et sombres. Ses deux tableaux les plus importants représentent des hommes, le Dr Gross et le Dr Agnew, campés dans le bloc opératoire d'une faculté de médecine. The Gross Clinic (1875, Jefferson Medical College, Philadelphie) est l'une des principales œuvres du xixe siècle à la gloire de la science. Dans The Agnew Clinic (1889, Philadelphia Museum), le médecin est situé dans une perspective qui rappelle celle des arènes de gladiateurs de Gérôme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  EAKINS THOMAS (1844-1916)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 484 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La peinture de la société »  : […] L'un des motifs constants de la « quête de nationalité », qui imprègne l'essor des arts aux États-Unis, est un débat virulent sur la compatibilité entre la notion d'art, entendue dans un sens « européen », c'est-à-dire académique et élitiste, et les valeurs de la démocratie. Il ne manqua pas de peintres, dans la première moitié du siècle surtout, pour déplorer l'absence aux États-Unis des sujets t […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE (art) - L'académisme

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 2 215 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le réel et l'idée »  : […] L' Angleterre victorienne, pudibonde et moralisatrice, a connu une longue tradition académique. Julia Margaret Cameron (1815-1879) est beaucoup plus célèbre pour ses portraits d'une étonnante modernité que pour ses reconstitutions théâtrales de scènes historiques ou littéraires, maniérées et désuètes, et marquées par l'esthétique préraphaélite . Mais c'est un photographe suédois travaillant à Lon […] Lire la suite

POMPIER, art

  • Écrit par 
  • Jacques THUILLIER
  •  • 4 039 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La remise en cause »  : […] Sur le plan géographique, une première faille est évidente. L'art du xix e siècle est par excellence international. Or non seulement le terme « pompier » ne peut se traduire en d'autres langues, mais les pays étrangers, qui acceptent volontiers la condamnation par les Français de toute une partie de la peinture du xix e siècle, refusent d'y englober leurs propres peintres, même s'ils appartienne […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gerald M. ACKERMAN, « EAKINS THOMAS - (1844-1916) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-eakins/