TÉLÉVISIONTélévision analogique terrestre

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le récepteur de télévision analogique

Comme tous les récepteurs radioélectriques, le récepteur de télévision analogique sélectionne le signal R. F. utile, l'amplifie et le démodule pour obtenir le signal vidéo et le signal son. Il comprend donc, pour la partie H. F., l'antenne, le coaxial de liaison au récepteur proprement dit, les étages classiques de récepteur : amplificateur, oscillateur local et chaîne F. I., au début de laquelle on sépare par filtrage les voies I et S.

Les circuits de la chaîne F. I. image sont réglés pour avoir une réponse amplitude-fréquence théorique conforme à la figure 9, où fr est pratiquement égale à la largeur de la bande résiduelle émise. Une fréquence ' transmise et reçue en simple bande donnera, après démodulation, un signal proportionnel à A. Une fréquence f transmise et reçue en double bande donnera un signal proportionnel à a + (A – a) = A. Ces circuits compensent donc les différences de niveau dues à la transmission « à bande résiduelle ». Cette correction n'est toutefois pas parfaite, car il s'introduit, à la démodulation, un signal vidéo « en quadrature », qui n'est pas très gênant si la largeur du « talon » du récepteur (c'est-à-dire pratiquement fr) est suffisante, égale par exemple au cinquième de la bande vidéo fmax. La courbe entre – fr et + fr n'a pas besoin d'être une droite, mais il faut qu'elle soit symétrique par rapport au point A/2 de porteuse I.

Amplitude-fréquence : réponse d'un récepteur TV

Dessin : Amplitude-fréquence : réponse d'un récepteur TV

Dessin

Réponse théorique amplitude-fréquence d'un récepteur de télévision en fréquence intermédiaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ce procédé à bande résiduelle n'est en fait utilisable que parce que les composantes spectrales du signal vidéo ont une amplitude très faible vis-à-vis de la porteuse, sauf au voisinage de celle-ci, où la transmission est à double bande.

La démodulation de l'image et du son en M. A. s'effectue d'une façon classique par diode. La démodulation du son en M. F. a historiquement présenté quelques difficultés avec les valeurs élevées des porteuses en télévision, surtout en O. dm, à cause de l'instabilité des oscillateurs locaux. Aussi utilise-t-on très souvent le procédé « interporteuse », qui suppose une modulation négative de l'imag [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Médias de l’article

Signaux vidéo

Signaux vidéo
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Signal vidéo : traduction d'images noir et blanc

Signal vidéo : traduction d'images noir et blanc
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Analyseur à photoconduction

Analyseur à photoconduction
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Télévision : matrice de prise de vue solide

Télévision : matrice de prise de vue solide
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  TÉLÉVISION  » est également traité dans :

TÉLÉVISION - Nouvelles télévisions

  • Écrit par 
  • Dominique NASSE
  •  • 9 026 mots

Le très large développement de la télévision et sa mise en œuvre dans la quasi-totalité des pays au cours de la seconde moitié du xxe siècle se sont effectués presque entièrement sur la base de la radiodiffusion par émetteurs terrestres. Un tel type de service, même lorsque les conditions locales permettent la réception d'un nombre élevé de programmes […] Lire la suite

TÉLÉVISION - Économie et usages

  • Écrit par 
  • Vincent MICHON
  •  • 3 610 mots

Bien de consommation devenu très habituel et utilisé par tous, la télévision a connu, depuis plus d'un demi-siècle, un développement qui s'est accéléré. En France, dont le cas fait l'objet de cet article, la première chaîne naît en 1949, la deuxième en 1964, la troisième en 1973, Canal Plus en 1984, les cinquième et sixième chaînes en 1986. Le passage à vingt chaînes s'est fait en analogique entre […] Lire la suite

NAISSANCE DE LA TÉLÉVISION

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 314 mots
  •  • 1 média

En mars 1925, à la Royal Institution de Londres, l'Écossais John Logie Baird (1888-1946) fait la première démonstration publique d'un système de télévision permettant la transmission à distance d'images animées d'une définition de 30 lignes. L'exploration de l'image à émettre ainsi que sa restitution à l'arrivée sont effectuées par un système mécanique (breveté par l'Allemand Paul Nipkow en 1883) […] Lire la suite

ANTENNES, technologie

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BOLOMEY
  •  • 5 190 mots
  •  • 6 médias

Les possibilités offertes par la propagation des ondes électromagnétiques dans les milieux naturels sont exploitées à des fins multiples : radiodiffusion, télévision, radar, télécommunications, radionavigation... Dans toutes ces applications, l'antenne désigne ce composant indispensable au rayonnement et à la captation des ondes. Le mot est d'origine latine ( antenna ) et servait à désigner la ver […] Lire la suite

AVERTY JEAN-CHRISTOPHE (1928-2017)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 689 mots

Homme de radio et réalisateur de télévision, Jean-Christophe Averty est né à Paris le 6 août1928. Son inventivité lui a permis de rejoindre, grâce à la diffusion télévisuelle, une préoccupation majeure des vidéastes : la dimension publique. Il ne s'agit pas seulement de l'impact quantitatif sur les spectateurs, mais aussi de la transformation esthétique et plastique des œuvres que celles-ci requiè […] Lire la suite

BARRÈRE IGOR (1931-2001)

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 774 mots

Né le 17 décembre 1931, docteur en médecine et licencié ès lettres, Igor Barrère est une des figures emblématiques de la télévision française des années 1955-1985. Il a contribué à exploiter et à développer toutes les possibilités de ce média, y compris au cours de la période qui s'étend de 1955 à 1974, où le contrôle politique pesait très lourdement sur l'audiovisuel. Il commence à travailler po […] Lire la suite

BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 863 mots
  •  • 2 médias

Du 25 au 30 mai 1930, le C.I.O. tient à Berlin le neuvième congrès de son histoire ; celui-ci est consacré aux règlements olympiques, les débats portant sur la sacro-sainte question de l'amateurisme, notamment en ce qui concerne les footballeurs. L'assemblée en profite pour enregistrer les candidatures de plusieurs cités qui souhaitent organiser les Jeux de 1936 : treize villes – Alexandrie, Barc […] Lire la suite

BERLUSCONI SILVIO (1936- )

  • Écrit par 
  • Pierre MUSSO
  •  • 1 578 mots
  •  • 1 média

Homme politique italien, président du Conseil à trois reprises (1994-1995, 2001-2006, 2008-2011). Silvio Berlusconi, né à Milan en 1936 dans une famille de la petite-bourgeoisie, se définit comme le « président-entrepreneur ». Diplômé de l'université de droit de Milan en 1961, il a été durant trente ans un des principaux chefs d'entreprise de la péninsule, avant de devenir un homme politique de p […] Lire la suite

BIRAUD MAURICE (1922-1982)

  • Écrit par 
  • Robert de LAROCHE
  •  • 591 mots

Entre l'âge d'or de la radio, symbolisée par des hommes comme Jean Nohain et Saint-Granier, et le temps du marketing qui s'annonce avec les années 1980, Maurice Biraud a sans aucun doute été la personnalité radiophonique la plus populaire de la décennie 1960-1970, celui en qui bien des Français se retrouvaient. La jeune station périphérique Europe 1 était alors à la recherche d'un ton nouveau : B […] Lire la suite

BOUTANG PIERRE-ANDRÉ (1937-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 226 mots

Documentariste et homme de télévision français. Fils du philosophe Pierre Boutang, il est étudiant à l'Institut d'études politiques et tient sous un pseudonyme la rubrique « cinéma » dans l'hebdomadaire La Nation française , avant d'entrer à l'O.R.T.F. en 1962. Là, il sera responsable du choix des films à diffuser, avant de devenir producteur et réalisateur de nombreuses séries. Il travaille not […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Louis GOUSSOT, Stéphane LACHARNAY, Dominique NASSE, « TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/