TAMBOURS SUR CADRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tambour sur cadre : exemple sonore (2)

Tambour sur cadre : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Tambour sur cadre : exemple sonore (1)

Tambour sur cadre : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique


Styles musicaux

Dans les formes musicales populaires utilisant le tambour sur cadre, il est courant que le chanteur s'accompagne du seul tambour, qui lui fournit la pulsation rythmique de base.

Le bodhrán est un petit tambour celtique (à une seule membrane clouée) frappé avec une baguette à deux bouts. Souvenir de l'occupation arabe, le tambour carré se retrouve en Espagne, au Portugal et en Amérique latine (adufe à double membrane), mais il est cependant moins courant que le classique tambourin (pandero portugais, pandeira espagnol). En Amérique latine, les profonds instruments argentins ou panaméens se jouent avec des baguettes. Au Brésil, le pandeiro possède dix cymbalettes assemblées par paires et nécessite une frappe spécifique de la paume vers la pointe des doigts. Il est utilisé dans divers genres musicaux, parmi lesquels la batucada, ancêtre de la samba.

Tambour sur cadre : exemple sonore (2)

Tambour sur cadre : exemple sonore (2)

Son

Tambour sur cadre : pandeiro brésilien. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

En Asie, Le petit uchiwa-daïko japonais, muni d'un manche, est utilisé dans les rituels religieux. Le ban doh thaï ressemble au terbang de Java. En Inde, certains tambours sur cadre possèdent un système de tension de la peau par un jeu de lanières ; le kañjīrā, de petit diamètre, a d'abord été utilisé dans la musique classique de l'Inde du Sud, mais un tambour sur cadre similaire au daff est aussi employé en Iran, au Rajasthan, au Pakistan, en Afghanistan (sous les noms de dāira, dapphu, daffali...).

Le riqq égyptien, à la fine membrane, est parfois confondu avec le tār sans élément métallique vibrant. Sans doute importé de l'Inde au début de l'ère chrétienne – il reste un instrument du culte karnatique –, le riqq est un tambour à main très important dans la musique savante orientale.

Dans le monde islamique, le grand daf, sans cymbalette, produit un accompagnement chargé en basses fréquences. Cet instrument, autrefois réservé aux femmes, est la percussion des réunions festives mais aussi parfois du culte (il est fort apprécié des derviches) ; le dāira lui ressemble, mais ses dimensions sont plus modestes. Sa version carrée, le duff, est connue au Maroc et a pénétré en Espagne.

Le ghaval, tambour de l'Azerbaïdja [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAMBOURS SUR CADRE  » est également traité dans :

TAMBOUR

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 169 mots
  •  • 3 médias

Instrument à percussion, typique avant tout des membranophones (il existe cependant des tambours de bois, des tambours de bronze, des tambours à friction, etc.). La famille des tambours comprend des formes extrêmement variées, selon que l'instrument possède une ou deux membranes, selon que la caisse de résonance est en bois, en métal ou en poterie ; la caisse est ordinairement de forme cylindrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambour/#i_37998

Voir aussi

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « TAMBOURS SUR CADRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambours-sur-cadre/