Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SUDOMER BATAILLE DE (1420)

Tabor hussite

Tabor hussite

Le 25 mars 1420 en Bohême, près du village de Mladìjovice, quelque 2 500 nobles de l'empereur d'Allemagne et roi de HongrieSigismond de Luxembourg, tentent de venir à bout de 400 hussites taborites, premiers éléments populaires d'une armée réputée pour sa discipline et son extrême rigueur religieuse. Commandés par le Tchèque Jan Žižka de Trocnov (1370-1424), les hussites disposent de 12 chariots dotés de mantelets, véritables remparts mobiles dans lesquels prennent place archers, arbalétriers et servants d'armes à feu portatives. Acculés contre les rives de l'étang de Škaredý, ils réussissent à repousser les charges de cavalerie lancées contre leur position. Malgré de lourdes pertes – de part et d'autre – les hussites remportent la bataille, qui constitue leur première grande victoire. Elle marque la naissance de la tactique défensive basée sur des chariots manœuvrés avec art.

Les taborites ont ainsi inventé une méthode de combat conciliant actions défensives et offensives, en rase campagne, grâce à des chariots fortifiés qu'ils font évoluer en carré ou en cercle. Cette technique fera ses preuves tout au long des guerres hussites jusqu'en 1437. Elle se révèle toutefois inadaptée lorsque l'ennemi dispose d'une forte artillerie.

— Pascal LE PAUTREMAT

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en histoire, enseignant en histoire et géographie, en géopolitique et défense intérieure

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Tabor hussite

Tabor hussite

Voir aussi