TUDOR STYLE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Style qui correspond à peu près aux règnes de cinq souverains Tudor (1485-1603) bien que des changements notables apparaissent surtout après 1500. Jusqu'à la fin du xve siècle, le mobilier gothique utilise les mêmes éléments décoratifs que l'architecture : en tiers point, fleurons, quadrilobes, etc. On assiste ensuite à l'emploi, sur des structures qui restent gothiques, d'une ornementation nouvelle caractéristique de la première phase de la Renaissance, pilastres, arcs en plein cintre, profils dans des médaillons. Ce mouvement, qui débute avec les artistes italiens attirés par Henri VII en Angleterre, s'amplifie avec Henri VIII qui s'intéresse aux arts, en partie pour rivaliser avec le roi de France François Ier.

Comme dans toute l'Europe, la seconde moitié du xvie siècle est marquée par une évolution artistique importante qui prend en Angleterre le nom de style élisabéthain. On voit apparaître dans le décor des meubles soit des incrustations de différents bois, motifs géométriques ou paysages, soit des sculptures en faible relief, essentiellement des arabesques. Les types de meubles changent aussi. Le coffre cède la place aux buffets et aux dressoirs à deux corps superposés, les court-cupboards. Les tables, souvent à rallonges, ne reposent plus sur de simples tréteaux mais ont un pied fixe, parfois formé d'un balustre. Les sièges sont encore peu nombreux : des tabourets et des chaises à bras en bois plein, à dossier carré, aux accotoirs sculptés. Ils sont rendus plus confortables par l'emploi de coussins.

Le bois employé pour tous ces meubles est essentiellement le chêne, le old oak, qui symbolise, pour les Anglais, le mobilier ancien.

—  Colombe SAMOYAULT-VERLET

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur au Musée national du château de Fontainebleau, professeur à l'École du Louvre

Classification


Autres références

«  TUDOR STYLE  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « La Renaissance : vitalité, fantaisie et élégance (1530-1625) »  : […] On peut faire remonter la forte caractérisation stylistique de l'architecture anglaise au Moyen Âge et plus particulièrement à l'apogée du gothique. L'influence de la France avait été déterminante mais très vite les maîtres d'œuvre anglais établirent un style très particulier, dominé par une nette préférence pour les lignes horizontales. Au cours du xiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_22716

MOBILIER

  • Écrit par 
  • Colombe SAMOYAULT-VERLET
  •  • 4 414 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Styles archéologiques et style bourgeois »  : […] Dès la chute de l'Empire, le style des meubles évolue. Les lignes s'arrondissent, les ornements de bronze disparaissent, le bois reprend toute sa valeur. Le nouveau style – Restauration en France, Biedermeier en Allemagne et en Autriche – qui envahit l'Europe recherche le confort, fait preuve d'un goût marqué pour les tissus qui recouvrent les tables rondes ou drapent les fenêtres de plis savants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mobilier/#i_22716

Pour citer l’article

Colombe SAMOYAULT-VERLET, « TUDOR STYLE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-tudor/