POISSON ET NAMBU STRUCTURES DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le théorème de décomposition locale d'Alan Weinstein

Étant donné une structure de Poisson Π sur la variété M, on lui associe l'homomorphisme (21) ♯ : TM → TM, qui envoie tout covecteur α de TxM sur le vecteur ♯(α) de TxM défini par (22) Π(α, β) = ♯(α)(β), pour tout covecteur β dans TxM. On emploie la même notation ♯ pour désigner l'opérateur qui associe à toute 1-forme α le champ de vecteur ♯(α) défini par (♯(α))(x) = ♯(α(x)). Par exemple, si f est une fonction, alors ♯(df) = Xf est le champ hamiltonien de f.

La restriction de ♯ à TxM est notée ♯x. Dans un système de coordonnées (x1, ..., xn), on a (23) ♯

, où les Πij sont les composantes de Π.

Définition. Soit (M, Π) une variété de Poisson et x un point de M. L'espace Cx ≔ Im ♯x est appelé l'espace caractéristique de la structure de Poisson Π au point x. La dimension de Cx est appelée le rang de Π au point x. Si le rang de Π en x est égal à la dimension de la variété, on dit que la structure de Poisson est non dégénérée en x. Si le rang de Π est le même en chaque point de M, on dit que Π est une structure de Poisson régulière.

Les structures de Poisson qui sont non dégénérées en chaque point sont exactement celles qui proviennent d'une structure symplectique (cf. chap. 1, Vers la géométrie symplectique).

L'espace caractéristique Cx admet une forme bilinéaire antisymétrique non dégénérée, appelée la forme symplectique induite : si X et Y sont deux vecteurs de Cx, on prend (24) (XY) ≔ Π(α, β), où α et β sont deux éléments de TxM tels que X = ♯(α) et Y = ♯(β).

Un corollaire immédiat est que le rang en chaque point est pair.

Théorème de décomposition locale des variétés de Poisson (théorème de Weinstein). Soit x un point de rang 2s dans la variété de Poisson (M, Π), de dimension m. Soit N une sous-variété de M, passant par le point x, de dimension (m – 2s) et qui est transverse à l'espace caractéristique Cx en x (cela se traduit par TxM = Cx ⊕ TxN). Il existe alors un système de coordonnées locales (p1, ..., psq1, ..., qsz1, ..., zm–2s) sur un voisinage de x, qui satisfait les conditions suivantes : – pi(Nx) = qi(N


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages



Médias de l’article

Feuilletage symplectique d'une structure de Poisson linéaire

Feuilletage symplectique d'une structure de Poisson linéaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Feuilletage symplectique d'une structure de Poisson non linéaire

Feuilletage symplectique d'une structure de Poisson non linéaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin





Écrit par :

  • : professeur à l'université Montpellier-II (département de mathématique)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean Paul DUFOUR, « POISSON ET NAMBU STRUCTURES DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/structures-de-poisson-et-nambu/