STANISLAS II AUGUSTE PONIATOWSKI (1732-1798) roi de Pologne (1764-1795)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dernier roi de Pologne, fils de Stanislas Poniatowski. Sous son règne, des événements décisifs et dramatiques se produisirent en Pologne : « le redressement de la nation et la chute de l'État ». Stanislas-Auguste, d'une intelligence remarquable et d'une instruction solide, fit dans sa jeunesse de longs voyages en Occident, qui le familiarisèrent avec tous les courants de la civilisation européenne du xviiie siècle et le préparèrent à jouer le rôle de mécène des lettres et des arts et de rénovateur des conceptions politiques de la nation. À son retour en Pologne, en 1754, il fut nommé grand écuyer de Lituanie. En 1755, il se rendit à Saint-Pétersbourg comme secrétaire de l'ambassade d'Angleterre. Il eut une liaison avec la grande-duchesse Catherine, qui, devenue impératrice en 1762, se déclara en sa faveur pour la succession du trône de Pologne. À trente-deux ans, il fut proclamé roi de Pologne. Ennemi de l'anarchie, il désirait devenir le chef réel d'un gouvernement centralisé. Dans sa politique extérieure, il chercha, au début, à échapper au joug de la Russie. On lui a, par la suite, reproché la faiblesse de son caractère et on l'a jugé responsable des partages de la Pologne ; cependant la position du roi était extrêmement faible, étant donné l'opposition farouche des tout-puissants magnats et de la noblesse dissidente, appuyée par la Prusse et la Russie, désireuses de maintenir la Pologne dans l'anarchie. Après la confédération de Radom (1767), guidée par l'opposition conservatrice, le roi fut obligé d'abandonner ses projets de réforme les plus audacieux et de passer des accords avec Catherine II, qui soumettait la Pologne à sa garantie. Cependant, une confédération armée fut organisée en 1768 à Bar, petite ville de Podolie. Déclenché par une poignée d'hommes, le mouvement eut au début un caractère religieux. Soutenu par la masse de la noblesse, il s'étendit en [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  STANISLAS II AUGUSTE PONIATOWSKI (1732-1798) roi de Pologne (1764-1795)  » est également traité dans :

JOSEPH II (1741-1790) empereur germanique (1765-1790)

  • Écrit par 
  • Friedrich SCHREYVOGL
  • , Universalis
  •  • 844 mots

Empereur germanique (1765-1790), né le 13 mars 1741 à Vienne, mort le 20 février 1790 à Vienne. Quatrième enfant et fils aîné de Marie-Thérèse d'Autriche (1717-1780) et de François de Lorraine (1708-1765, le futur empereur François I er ), le jeune Joseph reçoit une éducation sévère. Lorsque sa mère le nomme au Conseil d'État, il fait preuve d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ii/#i_37062

KOŚCIUSZKO TADEUSZ ANDRZEJ (1746-1817)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 340 mots

Général polonais, célèbre à la fois pour avoir joué un rôle important dans la guerre d'Indépendance des États-Unis et pour avoir dirigé le soulèvement du peuple polonais en 1794. Né en Lituanie, dans une famille de moyenne noblesse, Tadeusz Kościuszko fut élève à l'école des cadets de Varsovie (1765-1769) ; il s'y distingua par ses dons exceptionne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadeusz-andrzej-kosciuszko/#i_37062

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les étapes du dépècement (1764-1815) »  : […] Pour le malheur de la Pologne, son affaiblissement coïncide avec la montée de ses voisins et avec les inquiétudes causées en Europe par la France. Le dernier roi, Stanislas Auguste Poniatowski (1764-1795), « Européen » fin et cultivé, patriote sincère mais élu sous la pression des Russes, sera victime de la conjoncture européenne autant que de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_37062

POTOCKI LES

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 016 mots

Célèbre famille de magnats polonais comptant parmi les plus nombreuses et les plus opulentes maisons de Pologne et qui donna le plus de dignitaires à l'État. Les Potocki tirent leur origine de la maison de Pilawa, leur nom provenant de la localité de Potok près de Cracovie, où ils apparaissent au xiii e siècle. Autour de la famille de Potocki se f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-potocki/#i_37062

VARSOVIE

  • Écrit par 
  • Norman DAVIES, 
  • Andrew H. DAWSON, 
  • Janusz DURKO, 
  • Marie-Claude MAUREL
  •  • 2 675 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Essor d'une cité moderne  »  : […] Grâce au développement des industries manufacturières, des activités bancaires et de divers autres secteurs au début du xviii e  siècle, la ville lance très tôt ses premiers projets d'urbanisme. Sous le règne de Stanislas II Auguste Poniatowski (1764-1795), Varsovie devient le centre des Lumières polonaises. La première école laïque (Szkoła Rycers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie/#i_37062

Pour citer l’article

Zofia BOBOWICZ-POTOCKA, « STANISLAS II AUGUSTE PONIATOWSKI (1732-1798) - roi de Pologne (1764-1795) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ii-auguste-poniatowski/