SPORTL'année 2011

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cyclisme : un Tour de France épatant

Une course au déroulement inattendu, le suspens jusqu'au bout, deux journées flamboyantes dans les Alpes, un vainqueur méritant et très ému : le Tour de France 2011 restera comme un des plus excitants depuis vingt ans. Pourtant, rien ne laissait prévoir un tel scénario, bien au contraire. En effet, la présence d'Alberto Contador au départ en Vendée suscitait un réel malaise tout en promettant une course stéréotypée. D'une part, les atermoiements des autorités sportives concernant le contrôle positif de l'Espagnol durant le Tour 2010 (traces de clenbuterol) aboutissaient à une situation ubuesque : le Tribunal arbitral du sport (T.A.S.) a choisi de ne pas rendre de verdict dans ce dossier avant le départ de la Grande Boucle ; de ce fait, la victoire de Contador dans cette édition 2010 pouvait encore être remise en cause, ainsi que tous ses succès ultérieurs, dont, bien sûr, un éventuel triomphe dans le Tour 2011 (Contador sera suspendu et privé de ses victoires par le T.A.S. le 6 février 2012). D'autre part, Contador venait de dominer copieusement le Giro : s'il affichait la même forme durant le Tour, aucun de ses rivaux ne pouvait prétendre le battre.

En fait, jour après jour, les péripéties de la course vont prendre le pas sur la suspicion et le malaise, et le succès populaire de la Grande Boucle va aller crescendo. Déjà, durant la première semaine, les favoris plantent les premières banderilles sur les petits monts de Bretagne. Ensuite et surtout, la « France de juillet » se passionne pour l'épopée de Thomas Voeckler. Celui-ci conquiert le maillot jaune à Saint-Flour, mais chacun pense qu'il cédera sa précieuse tunique dès les rudes pentes pyrénéennes. Or il n'en est rien, Voeckler faisant jeu égal ou presque avec les favoris à Luz-Ardiden ou au plateau de Beille. Puis, au fil des étapes, il apparaît que les favoris auront plus de mal que prévu à lui ravir la tunique d'or. Le public se prend à rêver d'un improbable triomphe. Certes, Voeckler ne serait jamais le successeur de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2011 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport/