SPORTL'année 2009

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Football : France-Eire, 2009

Football : France-Eire, 2009
Crédits : F. Fife/ AFP/ Getty

photographie

Sébastien Loeb

Sébastien Loeb
Crédits : Bryn Lennon/ Getty Images

photographie

Lionel Messi

Lionel Messi
Crédits : J. Juinen/ Getty

photographie

Usain Bolt

Usain Bolt
Crédits : Cameron Spencer/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Tennis : Roger Federer dans la légende

Certains connaisseurs annonçaient le déclin de Roger Federer, délogé de sa place de numéro un mondial en 2008 par Rafael Nadal. Surtout, l'indiscutable supériorité de l'Espagnol sur la terre battue semblait sonner le glas d'une des ultimes ambitions du Suisse : s'imposer à Roland-Garros. Or Federer est tout simplement entré dans la légende du tennis en 2009. Certes, Nadal s'est présenté diminué à Roland-Garros et a subi la loi du Suédois Robin Söderling en huitième de finale. Mais, débarrassé de sa bête noire, Roger Federer a su saisir une opportunité qui ne se représentera peut-être plus : vainqueur de Söderling en finale, il a enfin remporté les Internationaux de France. Puis il a atteint une sorte de perfection stratégique pour se frayer un chemin vers le triomphe à Wimbledon : face à l'Américain Andy Roddick, sans doute plus fort que lui ce jour-là, il est parvenu à surnager pour finir par s'imposer en finale (16-14 au cinquième set) après plus de 4 heures de combat. Ce 5 juillet, Federer entrait tout simplement dans la légende du sport : vainqueur de son quinzième tournoi du Grand Chelem, il devenait le tennisman le plus titré de l'histoire, délogeant l'Américain Pete Sampras (14 victoires en Grand Chelem) de son piédestal. Par ailleurs, le déroulement du Masters, en novembre à Londres, devrait amener une réflexion générale sur le calendrier tennistique : les huit « maîtres » se sont présentés épuisés par une année de cadences infernales et ont proposé au public un bien piètre spectacle...

Roger Federer à Wimbledon, 2009

Roger Federer à Wimbledon, 2009

Photographie

Le tennisman suisse Roger Federer, au bout du suspense, s'impose en finale à Wimbledon, face à Andy Roddick, le 5 juillet 2009. Federer s'adjuge alors le quinzième tournoi du Grand Chelem de sa carrière, devenant le recordman en la matière. 

Crédits : Paul Gilham/ Getty Images

Afficher

Côté féminin, l'événement fut le retour de Kim Clijsters. Sortie d'une retraite de deux ans et demi ponctuée par une maternité, la Belge a retrouvé les courts en août ; dès septembre, elle remportait l'U.S. Open – un improbable exploit. Sa compatriote Justine Hénin a annoncé qu'elle reprendrait également la compétition en 2010. Le retour des deux Belges donnera peut-être un nouveau sel au circuit féminin, marqué par la monotonie des succès de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2009 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2009/