WILLIAMS SERENA (1981- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Joueuse de tennis américaine née le 26 septembre 1981 à Saginaw (Michigan). Évoluant d'abord dans l'ombre de sa sœur aînée Venus, Serena Williams va imposer sur le circuit féminin un jeu fondé sur la puissance plus que le toucher de balle. Dotée d'un charisme certain, elle tient à la perfection auprès des médias un rôle taillé sur mesure – elle porte parfois sur les courts des tenues d'un érotisme quelque peu provocant, bottes et minijupe moulante – qui séduit les sponsors, même si le public, en Europe du moins, se montre plus réservé.

Serena Williams dispute son premier match chez les professionnelles en 1994. En 1999, elle apporte le premier titre majeur à la famille : elle remporte les Internationaux des États-Unis, en dominant en finale Martina Hingis (6-3, 7-6). Battue par sa sœur en finale de ce même tournoi en 2001, Serena Williams prend l'ascendant sur son aînée en 2002, ce qui lui vaut de s'installer au sommet de la hiérarchie mondiale du tennis féminin : le 8 juin, à Roland-Garros, à l'issue d'une rencontre assez décevante, Serena domine Venus (7-5, 6-3) et remporte les Internationaux de France ; le 6 juillet, à Wimbledon, Serena prend de nouveau le meilleur sur sa sœur en finale des Internationaux de Grande-Bretagne (7-6, 6-3) ; le 7 septembre, à Flushing Meadows, en finale des Internationaux des États-Unis, la cadette domine encore son aînée (6-4, 6-3).

Malgré de bons résultats, l'année 2003 est plus difficile pour Serena Williams. Elle remporte certes les Internationaux d'Australie, de nouveau contre sa sœur en finale (7-6, 3-6, 6-4). Mais elle vit une expérience douloureuse à Roland-Garros : éliminée en demi-finale par la Belge Justine Henin (6-2, 4-6, 7-5), elle subit sa première défaite dans l'un des quatre tournois du Grand Chelem depuis la finale des Internationaux des États-Unis en 2001 ; surtout, les encouragements nourris des spectateurs sont allés uniquement à son adversaire, et le public s'est ouvertement réjoui de sa défaite. Mais Serena Williams se reprend vite, et s'impose à Wimbledon, de nouveau face à sa sœur (4-6, 6-4, 6-2). Blessée, elle disparaît des courts. Elle signe cependant avec Nike, pour cinq ans, le plus important contrat publicitaire pour une sportive : elle touchera 60 millions de dollars pour promouvoir les produits de cette marque. En 2004, sa saison n'est guère brillante, même si elle atteint la finale à Wimbledon, finale lors de laquelle elle s'incline face à la Russe Maria Sharapova (6-1, 6-4).

Au début de 2005, Serena Williams remporte les Internationaux d'Australie en battant en finale sa compatriote Lindsay Davenport (2-6, 6-3, 6-0). Pendant près de deux ans, Serena Williams n'obtient aucun résultat probant et chute dans le classement mondial. Aussi cause-t-elle la surprise, en janvier 2007 : elle remporte les Internationaux d’Australie, dominant en finale Maria Sharapova (6-1, 6-2).

En 2008, Serena Williams atteint la finale du tournoi de Wimbledon, s'inclinant face à sa sœur. Aux jeux Olympiques de Pékin, Serena et Venus Williams remportent la médaille d'or en double dames. Le 7 septembre, Serena Williams s'adjuge les Internationaux des États-Unis, en battant la Serbe Jelena Jankovic (6-4, 7-5). Elle redevient à ce moment-là, cinq ans après avoir abandonné cette place, numéro un mondiale. Dès le début de 2009, elle confirme son statut en remportant les Internationaux d’Australie, dominant en finale la Russe Dinara Safina (6-0, 6-3). Elle s'impose ensuite à Wimbledon en battant sa sœur Venus (7-6, 6-2).

L'année 2010 commence bien pour Serena Williams. Elle remporte en effet les Internationaux d'Australie, en battant en finale Justine Henin (6-4, 3-6, 6-2), de retour sur le circuit féminin. Puis elle gagne pour la quatrième fois le tournoi de Wimbledon, en ayant très nettement dominé toutes ses rivales, dont la Russe Vera Zvonareva, surclassée en finale (6-3, 6-2). Mais, en mars 2011, elle est victime d’une embolie pulmonaire qui nécessite une hospitalisation et hypothèque sa saison.

Elle retrouve son meilleur niveau en 2012. Elle remporte le tournoi de Wimbledon pour la cinquième fois. Surtout, toujours à Wimbledon, elle devient championne olympique, en écrasant le tournoi de simple ; ainsi, elle corrige en finale Maria Sharapova (6-0, 6-1). À Londres, elle ajoute le titre en double, bien [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  WILLIAMS SERENA (1981- )  » est également traité dans :

SPORT - L'année 2019

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 11 707 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Tennis : l’éternel recommencement »  : […] L’année 2019 en tennis a encore une fois été rythmée par les exploits du trio qui domine ce sport depuis la fin des années 2000 : Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer. Les deux premiers se sont partagé les quatre titres du Grand Chelem, tandis que Roger Federer n’est pas passé loin d’ajouter un vingt et unième titre majeur à son palmarès, seulement battu en finale du tournoi de Wimbledon […] Lire la suite

SPORT - L'année 2017

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 11 328 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tennis : Federer et Nadal de retour, la France sacrée en Coupe Davis »  : […] À l’aube de la saison 2017, il était difficile d’imaginer assister à la résurgence du duel entre le Suisse Roger Federer et l’Espagnol Rafael Nadal. Ces deux joueurs, qui ont dominé le tennis pendant dix ans à partir du début des années 2000, semblaient sur le déclin et une nouvelle génération, menée par le Serbe Novak Djokovic, le Britannique Andy Murray, et quelques jeunes loups, avait pris le p […] Lire la suite

SPORT - L'année 2016

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 7 837 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tennis : le début d’une nouvelle ère ? »  : […] Deux personnalités dominaient largement le tennis ces dernières années : Novak Djokovic régnait sur le circuit masculin et Serena Williams sur le circuit féminin. L’année 2016 a vu la hiérarchie bousculée avec la prise de pouvoir d’Andy Murray chez les hommes et celle d’Angelique Kerber chez les femmes. L’avènement d’Andy Murray est sans doute le plus surprenant même s’il n’a absolument rien d’usu […] Lire la suite

SPORT - L'année 2015

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 6 927 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Tennis : le Grand Chelem, une impossible quête ? »  : […] Depuis l’Australien Rod Laver (1962, 1969), côté masculin, et l’Allemande Steffi Graf (1988), côté féminin, personne n’a réalisé le Grand Chelem, c’est-à-dire remporter les quatre tournois majeurs. Réaliser pareil exploit demeure-t-il possible ? On peut en douter car, en 2015, le Serbe Novak Djokovic et l’Américaine Serena Williams réunissaient tous les atouts pour y parvenir, et ils ont échoué. […] Lire la suite

TENNIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 531 mots

2 juillet 1874 Walter Clopton Wingfield obtient un brevet pour « un court transportable et perfectionné permettant de jouer à l'ancien jeu de tennis » et crée le sphéristique ou lawn-tennis (tennis sur gazon). Wingfield est ainsi tenu comme le précurseur du tennis actuel. 1877 Première édition du tournoi de Wimbledon. 8-9 août 1900 Première Coupe Davis. 1 er  mars 1913 Fondation de la Fédérat […] Lire la suite

WILLIAMS VENUS (1980- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 522 mots

Joueuse de tennis américaine née le 17 juin 1980 à Lynwood (Californie). L'arrivée des sœurs Venus et Serena Williams au sommet du tennis mondial ressemble à une histoire parfaitement programmée par le père des deux filles, Richard Williams. Venus Williams dispute son premier match chez les professionnelles en 1994. La jeune fille va rapidement imposer son jeu tout en puissance sur le circuit fémi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « WILLIAMS SERENA (1981- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/serena-williams/